Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Philippe Val

De Wiki Dissidence
Révision datée du 28 juin 2019 à 01:49 par imported>ChristopheSalengro (Ajout de catégories)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Philippe Val, né le 14 septembre 1952 à Neuilly-sur-Seine, est un journaliste, chroniqueur, humoriste, écrivain, auteur-compositeur-interprète et chansonnier français. Il a été à la tête du journal Charlie Hebdo durant dix-sept ans, en tant que rédacteur en chef (1992-2004) puis comme directeur de publication (2004-2009) et a dirigé ensuite France Inter de 2009 à 2014.

Relations avec Dieudonné[modifier]

En février 2007, Philippe Val réagit dans l'émission En aparté au soutien de Dieudonné envers Charlie Hebdo dans le cadre du procès qui leur a été intentés pour avoir publié des caricatures de Mahomet. Il dit que Dieudonné dit qu'ils ont le droit de cracher à la gueule des Musulmans, mais que lui ne pense pas que l'on ait le droit de faire ça. Il dit aussi que Dieudonné dit ça pour pouvoir continuer à tenir des propos antisémites.[1]

En décembre 2013, alors qu'une rumeur court que Radio France aurait porté plainte contre Dieudonné pour ses propos antisémites sur Patrick Cohen (qui était alors employé par France Inter), Philippe Val, qui est alors le directeur de France Inter, dit que Radio France n'est pas habilitée à porter plainte mais qu'il a effectivement demandé à ce que l'on fasse un signalement au procureur afin que le parquet se saisisse. Radio France n'a donc pas porté plainte car elle n'en a pas le droit, mais Val dit que s'il l'avait pu, il l'aurait "volontiers fait". Il dit aussi s'inquiéter pour les jeunes qui suivent Dieudonné, en disant qu'ils se couperaient de l'humanité.[2]

En avril 2018, Dieudonné fait une vidéo dans laquelle il réagit au manifeste contre l'antisémitisme de Philippe Val. Dieudonné qualifie ce manifeste d'"imposture", de "manifeste de la haine" car il stigmatiserait les Musulmans.[3]

Relations avec Alain Soral et E&R[modifier]

Dans son entretien du mois de novembre 2011, Alain Soral dénonce les liens d'amitié qui ont lié Philippe Val à Patrick Font, qui s'est fait condamner pour des actes de pédophilie. Il avance également une théorie qui voudrait Val serait peut-être devenu néoconservateur parce qu'il serait "tenu" par des dossiers de pédophilie.[4]

En novembre 2015, Pierre de Bragues demande à Philippe Val lors d'une conférence de ce qu'il pense de l'étiquette de néoconservateur que l'on pourrait lui coller. Val répond que si défendre Israël faisait de lui un néoconservateur, alors dans ce cas il serait fier d'être néoconservateur.[5]

Jean Robin et Philippe Val[modifier]

En avril 2018, après la parution du manifeste contre l'antisémitisme de Philippe Val, Jean Robin fait une vidéo pour y réagir. Il considère ce manifeste comme n'étant pas sérieux et demande ce que les gens penseraient si Bertrand Cantat se mettait à lutter contre les violences faites aux femmes ou si Marc Dutroux se mettait à lutter contre la pédophilie, insinuant par là que Val aurait été auparavant complice de cet antisémitisme. Il le qualifie également de marxiste.[6] En mai 2018, il lance en réponse à ce manifeste, le "manifeste contre les nouveaux collabos de l'islam".[7]

Marc-Édouard Nabe et Philippe Val[modifier]

Marc-Édouard Nabe est très critique de Philippe Val et du changement de ligne éditoriale qu'a eu Charlie Hebdo après que Val en soit devenu le rédacteur en chef. Il en parle notamment dans le documentaire Choron, dernière de Pierre Carles, et dans le numéro 2 de sa revue Patience.

Salim Laïbi et Philippe Val[modifier]

En février 2013, lors d'une conférence à Roubaix, Salim Laïbi dit que s'il y avait vraiment des musulmans en France, Philippe Val aurait brûlé avec les locaux de Charlie Hebdo lors de l'incendie criminel à Charlie Hebdo.[8]

Références[modifier]