Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Patrick Bruel

De Wiki Dissidence
Révision datée du 26 septembre 2019 à 20:11 par imported>ChristopheSalengro
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Patrick Bruel
{{{image}}}
Nom Patrick Bruel Benguigui
Date de naissance 14 mai 1959
Activité auteur-compositeur-interprète

acteur

producteur

joueur de poker professionnel

Origine français

Patrick Bruel, ou Patrick Bruel Benguigui, est un auteur-compositeur-interprète, acteur, producteur et joueur professionnel de poker français, né le 14 mai 1959 à Tlemcen (Algérie).

C'est aussi le cousin d'Élie Semoun, l'ancien comparse de Dieudonné.

Relations avec Dieudonné[modifier]

D'après Dieudonné, lui et Bruel ne se seraient rencontrés qu'une fois, lors d'une soirée des Restos du cœur. Bruel lui laisse alors une mauvaise impression dans les coulisses.[1]

En 2003, dans le cadre de la polémique étant survenue après un sketch de Dieudonné dans l'émission On ne peut pas plaire à tout le monde, Dieudonné met en cause Patrick Bruel parmi ses censeurs dans une tribune qui lui est accordée dans le journal Le Monde. Bruel répond dans l'émission On ne peut pas plaire à tout le monde et dit qu'il trouve "navrant" qu'un artiste qui "peut avoir du talent sombre dans un tel naufrage" et soit amené "à une telle diatribe qu'on n'a pas entendu, en tout cas de cette virulence, je sais pas, depuis 1934 peut-être, dans beaucoup de pays d'Europe". Il assure enfin qu'il ne reparlera plus de cette polémique.[2]

En 2004, dans son spectacle Mes excuses, Dieudonné ironise sur le traitement médiatique de la polémique le concernant. Comme il le fait habituellement durant cette période, il considère en plaisantant qu'il n'a le droit que de faire de la danse, du chant ou des gags burlesques, sous-entendant que les sujets sérieux seraient interdits. Parmi les exemples choisis dans ses spectacle, l'humoriste s'auto-suggère de "faire du Bruel", "de la merde en barquettes pour jeunes pucelles dégénérées". Il ajoute que son nom, M'Bala M'Bala, fait cependant "moins gaulois" que celui de Bruel.

En 2006, Patrick Bruel s'exprime dans la version québécoise de Tout le monde en parle à propos de l'affaire Dieudonné. Il dit dans cette émission qu'il ne comprend pas pourquoi est-ce que les Québécois aiment Dieudonné. Dieudonné répond ensuite sur Télé-Québec, et dit que Bruel soutiendrait "activement" l'armée israélienne et qu'il serait "quasiment un militaire israélien". Il dit que Bruel aurait "le complexe de supériorité de certains israéliens", qui serait la pensée d'appartenir "à un peuple supérieur". Il continue en disant que Bruel serait le produit du "système politique ultra-sioniste". Il dit que Bruel aurait fréquenté des soirées de soutien à l'armée de Tsahal, et qu'il y aurait donné de l'argent. D'après Dieudonné, il serait donc normal que Bruel soit contre lui, car il agirait en militaire israélien, ainsi qu'en joueur de poker et donc en menteur, "qui joue et qui ment en public depuis toujours".[3][4]

Le chanteur porte plainte pour diffamation contre Dieudonné pour ses propos sur Télé-Québec en 2007. Dieudonné est ensuite condamné en 2009 à payer 75 000$ à Patrick Bruel.[4]

En 2009, Marc-Olivier Fogiel demande sur Europe 1 à Patrick Bruel son avis sur la liste antisioniste menée par Dieudonné. Bruel répond que ça ne lui inspire "rien". Il se vante aussi d'avoir fait condamner Dieudonné à lui payer 75 000$. Il répond aussi aux propos de Dieudonné l'accusant d'être un "militaire israélien" en disant qu'il a fait partie des instigateurs de la conférence de Genève, qu'il est pour qu'un État palestinien soit créé et que la paix règne dans cette région.[1]

Dans son spectacle Mahmoud en 2010, au cours d'un sketch sur le négationnisme, Dieudonné évoque Patrick Bruel, affirmant avoir été définitivement convaincu de l'existence des chambres à gaz en l'entendant chanter. "Il sait pas chanter le mec, c'est vrai... T'entends ça, t'as envie de vomir ! Qu'il change de boulot le mec, qu'il fasse de la mécanique ! Hein ? Excuse-moi, t'es mécanicien ? Excuse-moi. Mais je veux dire... T'sais un matin (...) j'allume la radio, tu sais je me dis t'es obligé. Et là, Patrick Bruel : ah, putain, envie de vomir. Et puis tu changes, et il est sur toutes les chaines, putain ! Et c'est là que je me suis dit... peut-être que l'allemand, il a pas la patience que j'ai. Il est bricolo l'allemand...".

En novembre 2013, après que Bruel se soit fait huer par des supporters de football dans un stade niçois, Dieudonné fait une vidéo YouTube dans laquelle il dit que cet événement dénoterait d'un "élan populaire". Il dit aussi que le bruit d'une craie sur un tableau serait plus agréable que la voix de Bruel.[1]

En janvier 2014, l'humoriste Olivier Bourg fait un canular téléphonique à Patrick Bruel dans lequel il prétend être un chauffeur de taxi ayant retrouvé le téléphone portable de son cousin Élie Semoun, et feint de tenter d'obtenir de l'argent en retour de ce téléphone. Il prétend lors de ce canular que le numéro de téléphone de Dieudonné serait dans le répertoire, ce à quoi Patrick Bruel répond  :

Aaah, ça... Ben appelez-le, peut-être qu'il va vous donner des idées lui. Je suis sûr que financièrement il va toujours trouver quelque chose.[5]

En mai 2016, Dieudonné publie une photo de Patrick Bruel dans lequel il fait un geste similaire à la quenelle.[6]

Alain Soral sur Patrick Bruel[modifier]

En février 2009, après que Dieudonné se soit fait condamner pour des propos diffamatoires à l'égard de Patrick Bruel, Alain Soral soutient Dieudonné et affirme que ses propos étaient véridiques. Il ajoute que Bruel aurait refusé de jouer dans Munich de Steven Spielberg car il jugeait le film trop complaisant pour les Palestiniens, et qu'il aurait menacé Thierry Ardisson de ne plus remettre les pieds à Tout le monde en parle s'il continuait à inviter des militants palestiniens (Soral ajoute qu'il tiendrait cette information d'Ardisson lui-même).[7]

En juin 2014, lors du direct d'ERTV, Alain Soral soutient Jean-Marie Le Pen pour ses propos sur la "fournée" et Patrick Bruel.[8]

Sur l'œuvre musicale de Bruel, il dit qu'il n'y aurait "aucune musicalité dans ses chansons", que ce serait "juste de la merde", et que les gens ne s'en rendraient pas compte.

En septembre 2019, Alain Soral prétend que les pompiers du 18e arrondissement de Paris auraient des informations sur une "petite manie" de Patrick Bruel.[9]

Dimitri Korias sur Patrick Bruel[modifier]

En septembre 2019, Pierre de Brague et Dimitri Korias consacrent une émission d'On nettoie l'info à une affaire d'agression sexuelle dans laquelle est visé Patrick Bruel. Dimitri Korias prétend qu'il serait connu dans le milieu du show-business que Bruel soit "un gros baiseur". Il dit aussi que Google Actualités aurait arrêté de mettre en avant l'affaire pour la "remplacer" par l'affaire Ramadan, et pense que cela serait issu d'une décision d'origine politique. Il ajoute ensuite que Bruel "chante comme un pied", aurait "une voix mi-chèvre mi-raisin" et "joue [de la guitare] de manière minimaliste". Pour lui, Patrick Bruel aurait été "fabriqué par les médias". Il émet une théorie du complot dans laquelle il suppose qu'il puisse y avoir "un jeu de dégommage de lieutenants, [...] un peu comme dans la mafia ou dans le milieu" derrière les affaires sexuelles autour de Dominique Strauss-Kahn, Harvey Weinstein, Patrick Bruel, Jeffrey Epstein, Patrick Balkany et Frédéric Haziza ainsi qu'autour de la polémique sur Yann Moix et le départ de Thierry Ardisson de la chaîne C8. D'après lui, tous ces événements pourraient être "une purge en interne" dans "le camp sioniste", menée via "les lobbies [...] homosexuels et féministes" qui serviraient de "leviers".[10]

Références[modifier]