Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Pédophilie

De Wiki Dissidence
Révision datée du 5 février 2020 à 22:54 par imported>ChristopheSalengro (→‎Henry de Lesquen et la pédophilie)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

La pédophilie est un trouble mental caractérisé par l'attraction sexuelle persistante d'un adolescent ou d'un adulte envers les enfants prépubères. Ce trouble peut toucher les hommes comme les femmes, mais touche principalement les hommes.

Il existe en politique un courant faisant l'apologie de la pédophilie. Jouissant d'une certaine popularité durant la révolution sexuelle, le militantisme pédophile connaît une large baisse durant les années 1980, avec la grande médiatisation de plusieurs affaires criminelles autour de la pédophilie.

Depuis la fin du XXe siècle, de nombreux cas d'abus sexuels sur mineurs au sein de l'Église catholique sont révélés et font scandale. Ils provoquent une crise de confiance envers l'Église ainsi que le départ de nombreux fidèles. Il existe un certain malaise dans la dissidence catholique pour aborder ce sujet, beaucoup estimant qu'il serait mis en avant pour discréditer l'Église. Certains comme Alain Soral[1] ou Renaud Camus[2] vont jusqu'à minimiser ces abus.

En dehors des cas d'abus sexuels sur mineurs dans l'Église catholique, les dissidents condamnent généralement la pédophilie, et ont régulièrement accusé leurs adversaires politiques d'être des pédophiles, comme Jack Lang, Thierry Lévy ou Daniel Cohn-Bendit. La lutte anti-pédophilie est régulièrement teintée de complotisme chez les dissidents : ils voient la pédophilie comme une chose principalement pratiquée par des réseaux puissants, parfois liés au satanisme ou aux sociétés secrètes. Certains dissidents ont fait de la lutte anti-pédophilie leur créneau, comme Stan Maillaud et Janett Seemann ou les organisations Pedopolis et Wanted Pedo.

Il est cependant à noter que quelques dissidents, comme Guillaume Faye[3] ont produit des écrits qui ont pu être caractérisés comme de l'apologie de la pédophilie, sans que cela soit lié à la défense de l’Église catholique.

Renaud Camus et la pédophilie[modifier]

Renaud Camus assure avoir subi les "attouchements très superficiels d’un vieux prêtre" au sein d'une institution religieuse lorsqu'il était mineur. Il indique que cela ne le "gênait pas beaucoup".[4]

En 1997, Renaud Camus écrit :

L’ensemble des discours sur la prétendue “pédophilie” constitue la dernière forteresse, la plus farouchement gardée, de la vieille haine immarcescible de la sexualité. Si la sexualité, comme je crois, n'a strictement rien de répréhensible en soi, on ne voit pas pourquoi elle le serait chez les enfants, ou avec les enfants. Il est absurde de considérer qu'elle serait illicite jusqu'à un certain âge, et deviendrait licite du jour au lendemain, dès que cet âge est dépassé. Les enfants ont une sexualité et des pulsions sentimentales bien connues, qui peuvent très bien se porter sur des adultes, en particulier sur de jeunes et beaux adultes, professeurs de gymnastique ou moniteurs de colonies de vacances, comme nous l'avons tous vu. Ça n’a rien en soi de monstrueux, et beaucoup de prétendus “traumatismes” qui en résultent sont la création pure et simple et rétrospective de la société, qui ne peut pas supporter que des relations de ce type ne laissent aucune trace douloureuse, et moins encore qu’elles laissent des souvenirs heureux, ou drôles, ou agréables, ce qui pourtant peut bel et bien être le cas.[5]

Il critique également l'usage du mot "pédophile", qui devrait pour Camus signifier "celui qui aime les enfants", et ne devrait pas être assimilé aux "violeurs, [...] proxénètes et [...] assassins", qu'il qualifie plutôt de "pédophobes".[4]

En 2002, dans Du sens, Renaud Camus évoque à nouveau la pédophilie et se plaint que les acheteurs de pornographie infantile soient amalgamés avec les meurtriers d'enfants, et dit que si "sans doute y a-t-il des torts dans l’un et l’autre cas", "il n’en reste pas moins qu’une myriade de degrés sépare les niveaux de gravité, ici et là".[6]

En avril 2016, sur Twitter, Renaud Camus tweete à propos de récentes affaires de pédophilie dans l’Église catholique :

Ces gens qui se plaignent de viol pédophile soixante ans après font penser aux lycéens défilant avec une petite fleur, après les meurtres…[2]

En mai 2016, dans son Journal 2016, Renaud Camus revient sur ses propos passés sur la pédophilie, estime que la pédophilie et l'antisémitisme "ne va[lent] pas beaucoup mieux [l'un] que l’autre, pour le repos de l’âme...", et ajoute :

Sans doute mes réponses ne seraient-elles pas exactement les mêmes aujourd’hui : je préciserais certains points, en particulier sur la question de l’âge, d’autant que le sens du mot enfant a changé, ainsi que je le notais ici même il y a quelques mois. Déjà, en 1997, il faut bien le reconnaître, tout ce numéro de revue relevait d’un esprit largement révolu, celui des années soixante-dix. Mais enfin, dans l’ensemble, mes sentiments sur la question — qui ne me concerne pas directement, c’est le moins qu’on puisse dire (d’où peut-être une certaine naïveté, qu’on m’a reprochée) — n’ont guère changé. Ils se résument à peu près à ceci : condamnation totale et sans réserve, et qui dans mon esprit va sans dire, de toute séduction active, contrainte et voie de fait, sans même parler du viol, à l’égard des enfants proprement dits ; émoi assez limité, je le reconnais, face aux amours de garçons ou de filles de quatorze ou quinze ans pour, voire ensuite avec, si ces adolescents arrivent à leur fin, leur professeur de gymnastique de vingt-cinq (mettons). Celui-ci me consulterait-il sur la conduite à tenir je lui conseillerais fermement l’abstention ; mais plus par prudence et respect de la loi que par conviction morale bien arrêtée : je suis trop nourri de Théocrite, de Moschos et de Bion. Il me semble qu’il n’y a guère lieu d’être moins naturiste que la nature : la puberté doit bien signifier quelque chose.

Il prétend également que ses propos sur la pédophilie auraient été ressortis par son ennemi Juan Asensio, notamment pour être inscrits sur Wikipédia. Il note le soutien d'une personne portant le pseudonyme "Joueur Cent Seize".[4]

En août 2018, suite au ravivement de cette polémique par Jean Robin et Henry de Lesquen, Renaud Camus y revient à nouveau dans son Journal 2018, où il dément avoir fait l'apologie de la pédophilie et être pédophile.[7]

Les controverses au sujet des propos de Renaud Camus sur la pédophilie lui ont valu l'inimitié de certains dissidents dont Salim Laïbi[8], Le Globe 777[9], le site Pedopolis[10], Henry de Lesquen et Jean Robin, qui lance même un blog dans lequel il met ces propos en évidence, intitulé "L'indigne Renaud Camus".[7]

En janvier 2020, Henry de Lesquen indique que Renaud Camus lui a intenté un procès en diffamation pour l'avoir accusé de faire l'apologie de la pédophilie.[11]

Alain Soral et la pédophilie[modifier]

D'après Alain Soral, il y aurait une pédophilie organisée de réseaux qui s'opérerait aujourd'hui. Ainsi, il croit à la théorie du complot dite du Pizzagate, et a des théories complotistes sur l'affaire du Coral ou sur la bande dessinée La Vilaine Lulu d'Yves Saint-Laurent. Pour lui, les médias ne parleraient que de "pédophilie paysanne et sous-prolétaire", qu'il qualifie aussi de "pédophilie de la misère", pour couvrir la "pédophilie sataniste de réseaux".[12][13] Il pense aussi qu'il y aurait des liens entre le monde de la haute couture et ce qu'il appelle la pédophilie de réseaux. Il voit aussi dans les Rapports Kinsey une manœuvre afin de préparer le monde à la normalisation de la pédophilie. Il accuse d'ailleurs le docteur Alfred Kinsey d'être pédophile.[13] Il dit aussi que l'ultra-gauche aurait des tendances pédophiles. Lors de l'annulation de la grâce de Daniel Galvan Viña, Alain Soral se félicite et dit que cela serait le résultat du travail de la dissidence.[14] Sur la pédopornographie, Alain Soral dit que les seuls qui se feraient poursuivre seraient les consommateurs (qui pour lui peuvent consommer de la pédopornographie pour d'autres raisons que la pédophilie), et que les producteurs de matériel pédopornographique ne seraient jamais inquiétés.[12] Il pense aussi que les victimes de pédophilie auraient une plus grande propension à devenir homosexuelles.[15]

Cependant, Alain Soral a déjà défendu Gandhi dont il a dit qu'il était "probablement un peu pédophile", et qu'il "avait tendance à éjaculer dans [le] dos [des petites filles] sans faire exprès", mais que cela ne ferait pas de lui une ordure et n'annulerait pas tous ses accomplissements politiques.[16] Il a aussi soutenu Gabriel Matzneff, dont il dit qu'ils auraient eu une fiancée en commun qui aurait selon lui été la fiancée de Matzneff quand elle avait entre 14 et 15 ans.[17]

Dans Abécédaire de la bêtise ambiante, Alain Soral dit que la pédophilie est "présente partout depuis toujours chez les people". Il prétend que les personnes de basse classe s'adonnant à la pédophilie le feraient pour "imiter les riches".[18]

Le 4 mai 2019, Alain Soral tient une conférence ayant pour thème "Pédocriminalité, réseaux et code pénal" avec Damien Viguier.[12]

Dans un épisode hors-série de Soral a (presque toujours) raison (Les 1001 vies d'Alain Soral - Partie 3), Alain Soral dit que les cas d'abus sexuels sur mineurs dans l'Église catholique ne seraient en fait pas de la pédophilie, mais de l'éphébophilie, et parle de ces abus comme "des aventures érotico-amoureuses avec des adolescents". Il dissocie l'éphébophilie de la pédophilie, qui serait selon lui plutôt pratiquée par Daniel Cohn-Bendit. Il pense qu'il y aurait ainsi un deux poids deux mesures entre juifs et catholiques en ce qui concerne les abus sexuels sur mineur. Il ajoute que l'éphébophilie serait considérée comme "du progressisme légitime voire souhaitable" par "toute l'idéologie LGBT". Il dénonce aussi la condamnation du cardinal Barbarin pour non-dénonciation d'abus sexuels comme étant illégale, car les faits pour lesquels il était attaqué en justice seraient selon lui prescrits.[19]

Le 2 juillet 2019, Alain Soral répond à un commentaire d'un internaute se plaignant qu'il qualifie les agressions sexuelles sur des personnes mineures d'"aventures érotico-amoureuses" en disant :

Si à 15 ans tu n’es pas capable de dire non à un détenteur de l’autorité, c’est que tu mérites de te faire enculer.

C’est d’ailleurs pour ça que ces petits enculés, toujours soumis à l’autorité, vont dénoncer 30 ans après, quand ça devient la nouvelle norme imposée... par l’autorité !
Capito ?
Si ça te choque, garçon, c’est que tu fais partie toi aussi de ces soumis et ce que tu défends ici, c’est ta faiblesse et ta soumission !
Moi j’ai toujours dit non, et je méprise ceux qui se soumettent si facilement aux détenteurs de l’autorité.
C’est à cause d’eux qu’on est dans la merde.

AS.[1]

Le 4 juillet, dans une interview pour le Mouvement de résistance nordique, Alain Soral qualifie la médiatisation de la jeune militante écologiste Greta Thunberg de "pédophilie politique". Il estime que l'on se servirait d'elle "de manière perverse".[20]

Damien Viguier et la pédophilie[modifier]

Le 4 mai 2019, Damien Viguier tient une conférence avec Alain Soral ayant pour thème "Pédocriminalité, réseaux et code pénal". Lors de cette conférence, il dit avoir lui-même en tant qu'avocat avoir eu affaire à des parents d'enfants victimes d'attouchements pédophiles, ainsi qu'à des personnes accusées de pédophilie qu'il a pu faire innocenter. D'après lui, la loi en vigueur ne permettrait pas de bien protéger les enfants de la pédophilie. Viguier se dit en faveur de l'abaissement de l'âge légal minimum requis pour le mariage, afin selon lui de régler les problèmes de consentement. Sur la pédophilie dans l'Église catholique, il dit qu'il est impossible pour lui de mettre en cause l'Église car il est pour lui théologiquement impossible que l'église puisse pêcher. Il dit que les prêtres pédophiles agiraient en tant qu'hommes et non en tant que prêtres lorsqu'ils agissent sur leurs victimes.[12]

Le 5 janvier 2020, Viguier publie un texte sur l'affaire Gabriel Matzneff, dans lequel il dit qu'il est "normal pour un homme de préférer une jeune fille à une femme plus ou moins vieille". Il ajoute : "Ceux qui le nient sont des castrats, d’authentiques pervers ou des hypocrites." Il dénonce une "confusion des genres" entre "la petite fille et la jeune femme", qui nierait "la frontière sacrée entre l’enfant et l’adulte".[21]

Dieudonné et la pédophilie[modifier]

Dans son spectacle Le Mur, Dieudonné fait un sketch sur la pédophilie. Dedans, il évoque des réseaux pédophiles satanistes.[22]

En octobre 2008, après que Christophe Alévêque ait ironisé sur le plateau de Ce soir (ou jamais !) sur le calvaire que pourrait être pour le fils de Dieudonné de s'appeler Judas, Dieudonné lui répond qu'il aurait pu l'appeler Christophe mais qu'il y aurait plus de pédophiles qui s'appellent Christophe et pas de pédophiles qui s'appellent Judas.[23]

En mai 2015, le site Quenel+ de Dieudonné accuse Laurent Louis de pédophilie.[24]

En novembre 2017, Ahmed Moualek accuse Dieudonné d'actes pédophiles avec des petites filles au Cameroun.[25]

Salim Laïbi et la pédophilie[modifier]

Salim Laïbi parle souvent de la pédophilie. Ainsi, en 2017, il interroge un ex-amant du couple Bergé/Saint-Laurent, qui dit qu'ils auraient eu des relations pédophiles.[26] En 2011, il interviewe Stan Maillaud, ancien gendarme et militant anti-pédophilie connu pour avoir enlevé des enfants à des parents accusés de pédophilie par leurs ex-compagnons.[27]

D'après Nabe dans Les Porcs, Laïbi aurait une obsession avec la pédophilie et aurait résumé Jean Genet à la pédophilie.[28]

En juin 2011, Salim Laïbi dit que la pédophilie serait "la base du satanisme".[29]

En novembre 2015, Salim Laïbi est mis en examen pour diffamation après avoir accusé Pierre Bergé d'être un pédophile.[30]

Stan Maillaud et la pédophilie[modifier]

Stan Maillaud est un militant anti-pédophilie et consacre l'essentiel de son temps à cette tâche. Il a déjà enlevé des enfants de leurs parents qui étaient accusés de pédophilie.

Cependant, Stan Maillaud a lui-même été accusé par certains dissidents de faire partie d'un réseau pédophile.[31]

Laurent Louis et la pédophilie[modifier]

En 2012, lors d'une séance de questions orales au premier ministre Elio Di Rupo, Laurent Louis l'accuse de pédophilie. En signe de soutien au premier ministre, la plupart des députés quittent l'assemblée.[32] D'après lui, il y aurait une libération de la parole pédophile. Il accuse notamment Thierry Lévy, Elio Di Rupo et Daniel Cohn-Bendit. Il s'inquiète aussi d'une légalisation de la pédophilie qu'il estime imminente.[33] A propos de l'affaire Marc Dutroux, Louis pense qu'il ne serait qu'une pièce d'un plus grand "puzzle", et Louis a collaboré avec Marc Dutroux afin de faire savoir leur version de l'affaire.[34]

En mai 2015, un article de Quenel+ accuse Laurent Louis d'être pédophile.[24]

Daniel Conversano et la pédophilie[modifier]

En 2011, Daniel Conversano publie une vidéo dans laquelle il récite un texte de sa propre invention intitulé Ils descendent du ciel. Il y met en scène un personnage pédophile amadouant un enfant pour entretenir des relations sexuelles avec lui. Lors de l'acte sexuel avec l'enfant, le pédophile tient des pensées misogynes afin de justifier son attirance pour les enfants dont il estime qu'ils auraient une innocence que les femmes n'auraient pas. Surpris par sa femme de ménage en train d'abuser de cet enfant, le pédophile s'injecte alors un produit anesthésiant et convainc ensuite l'enfant de lui couper le sexe.[35]

Conversano revient plus tard sur cette vidéo, et se dit surpris que l'on ne l'ait pas utilisée pour le discréditer.

Monsieur K. et la pédophilie[modifier]

Lors d'une émission de Pourquoi tant de haine ? consacrée à l'affaire Matzneff, Monsieur K. dit que "n'importe quel homme de 25 ans doit bien reconnaître qu'une jeune fille de 14, 15, 16 ans qui commence à avoir des attraits de femme ne le laisse pas indifférent" et que "n'importe quel homme qui dirait le contraire ment, évidemment". Il ajoute cependant qu'un homme du même age "normalement constitué" est censé être horrifié de relations sexuelles avec des enfants.[36]

Henry de Lesquen et la pédophilie[modifier]

Henry de Lesquen considère que la pédophilie serait "religieusement acceptée dans le cadre du mariage" par le judaïsme et l'islam (il estime l'âge d'Aïcha lors de sa rencontre avec Mohammed à neuf ans).[37] Pour lui, la condamnation morale et pénale de la pédophilie est "propre à l'Occident".[38]

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 http://archive.is/dvjJz#selection-3839.0-3851.3
  2. 2,0 et 2,1 http://archive.is/KC6uK
  3. Pierre Verdrager, L'Enfant interdit : Comment la pédophilie est devenue scandaleuse, 2013
  4. 4,0 4,1 et 4,2 http://archive.is/Yzrlj
  5. L'Infini, Gallimard, no 59, automne 1997, « La Question pédophile »
  6. Renaud Camus, Du sens, 2002, p. 217
  7. 7,0 et 7,1 http://archive.is/nXpXi
  8. http://archive.is/f46cP
  9. "Renaud CAMUS PÉDOPHILE TÊTE DE LISTE EUROPÉENNE" : https://www.youtube.com/watch?v=VRe435je6Zk
  10. http://archive.is/Sk442
  11. https://youtu.be/hEHXBbnZTlc?t=1403
  12. 12,0 12,1 12,2 et 12,3 "Pédocriminalité, réseaux et code pénal : Conférence Soral + Viguier" : https://www.youtube.com/watch?v=5UohjBHTyHU Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : le nom « :2 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : le nom « :2 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : le nom « :2 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents.
  13. 13,0 et 13,1 https://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-repond-le-dernier-episode-en-acces-libre-44790
  14. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-rentree-2013-20217.html
  15. https://www.youtube.com/watch?v=hFJLQczrz2c
  16. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Conference-d-Alain-Soral-Gabriele-Adinolfi-a-Nice-17186
  17. "Les connexions ésotériques, satanistes et pédophiles d'Alain Soral (Égalité Réconciliation)" : https://youtu.be/1ogM0t32CKQ?t=810
  18. Alain Soral, Abécédaire de la bêtise ambiante, p. 206-207
  19. Les 1001 vies d'Alain Soral - Partie 3
  20. "Intervju med Alain Soral" : https://www.youtube.com/watch?v=_0Wm89SQvuc&feature=youtu.be&t=3896
  21. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Damien-Viguier-Sur-l-affaire-Matzneff-57652.html
  22. Dieudonné, Le Mur, 2013.
  23. Ce soir (ou jamais !) du 9 octobre 2008 : http://www.youtube.com/watch?v=XYxAeous7kw
  24. 24,0 et 24,1 https://www.islametinfo.fr/2015/05/06/quenel-dieudonne-laurent-louis/
  25. "Dieudonné Pédophile ? Graves accusations d'Ahmed Moualek 11/2017" : https://www.youtube.com/watch?v=wHK-wqFgTVU
  26. https://www.youtube.com/watch?v=XV22RB0Ajdw
  27. "Satanisme, réseaux pédophiles, Mk Ulltra/Salim Laïbi-Stan-Maillaud : rencontre" : https://www.youtube.com/watch?v=YkrYacgnaEg
  28. Marc-Edouard Nabe, Les Porcs 1, 2017.
  29. "Le cas Collon/Bricmont/Chomsky" : https://rutube.ru/video/7a11c769fa49fefd5b5e228192c7e0b1/
  30. https://www.youtube.com/watch?v=E-GXW2hKelM
  31. http://www.wikistrike.com/article-l-enquete-sur-le-reseau-pedophile-de-stan-maillaud-classee-sans-suite-117422877.html
  32. http://www.europe1.fr/international/ce-depute-belge-fan-de-dutroux-qui-traite-le-premier-ministre-de-pedophile-1928179
  33. https://www.youtube.com/watch?v=whDS7Zhu1uA
  34. http://www.europe1.fr/international/ce-depute-belge-fan-de-dutroux-qui-traite-le-premier-ministre-de-pedophile-1928179
  35. "Daniel Conversano | Ils descendent du ciel (2011)" : https://www.youtube.com/watch?v=0yKyepdkD68
  36. "PTDH #16 – Affaire Matzneff : Alain Soral remet les pendules à l’heure !" : https://www.youtube.com/watch?v=BmrCh-Fc1IA&feature=emb_title
  37. "🎙 FAQ n°9 avec Henry de Lesquen" : https://youtu.be/hEHXBbnZTlc?t=1113
  38. "PÉDOPHILIE : VERS LA FIN DE L'IMPUNITÉ ?" : https://www.youtube.com/watch?v=iF_c2Ys3G8k