Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Différences entre les versions de « Musulmans »

De Wiki Dissidence
imported>ChristopheSalengro
(Page créée avec « Un '''musulman''' est une personne qui considère le Coran comme un verbatim écrit de Dieu, révélé au travers du prophète Mahomet. Cela passe par les prat... »)
 
imported>ChristopheSalengro
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[File:Musulmans.jpg|thumb|170x170px]]
Un '''musulman''' est une personne qui considère le [[Coran]] comme un verbatim écrit de [[Dieu]], révélé au travers du prophète [[Mahomet]]. Cela passe par les pratiques d'une des formes de l'[[islam]], religion abrahamique et monothéiste. Le mot « musulman » vient de l'arabe, « celui qui est en paix et se soumet » à la volonté de Dieu.
Un '''musulman''' est une personne qui considère le [[Coran]] comme un verbatim écrit de [[Dieu]], révélé au travers du prophète [[Mahomet]]. Cela passe par les pratiques d'une des formes de l'[[islam]], religion abrahamique et monothéiste. Le mot « musulman » vient de l'arabe, « celui qui est en paix et se soumet » à la volonté de Dieu.


Certains [[dissidents]] sont musulmans, comme [[Ahmed Moualek]], [[Salim Laïbi]], [[Yahia Gouasmi]] ou [[Laurent Louis]]. D'autres admirent les Musulmans mais ne le sont pas, comme [[Alain Soral]] ou [[Marc-Edouard Nabe]]. Enfin, une partie plus petite de la dissidence n'aime pas les Musulmans, comme [[Piero San Giorgio]].
Certains [[dissidents]] sont musulmans, comme [[Ahmed Moualek]], [[Salim Laïbi]], [[Yahia Gouasmi]] ou [[Laurent Louis]]. D'autres admirent les Musulmans mais ne le sont pas, comme [[Alain Soral]] ou [[Marc-Edouard Nabe]]. Enfin, une partie plus petite de la dissidence n'aime pas les Musulmans, comme [[Piero San Giorgio]].

Version du 23 janvier 2018 à 17:29

Un musulman est une personne qui considère le Coran comme un verbatim écrit de Dieu, révélé au travers du prophète Mahomet. Cela passe par les pratiques d'une des formes de l'islam, religion abrahamique et monothéiste. Le mot « musulman » vient de l'arabe, « celui qui est en paix et se soumet » à la volonté de Dieu.

Certains dissidents sont musulmans, comme Ahmed Moualek, Salim Laïbi, Yahia Gouasmi ou Laurent Louis. D'autres admirent les Musulmans mais ne le sont pas, comme Alain Soral ou Marc-Edouard Nabe. Enfin, une partie plus petite de la dissidence n'aime pas les Musulmans, comme Piero San Giorgio.