Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Charles Gave

De Wiki Dissidence
Révision datée du 2 octobre 2019 à 22:03 par imported>ChristopheSalengro
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Charles Gave
{{{image}}}
Nom Charles Gave
Date de naissance 14 septembre 1943
Activité essayiste

financier

économiste

Origine français

Charles Gave, né le 14 septembre 1943 à Alep, est un essayiste, financier et entrepreneur français.

Gave appartient à la tendance libérale-conservatrice et est aussi souverainiste. Il est proche de Nicolas Dupont-Aignan et de son parti Debout la France.

Il est le président du think tank libéral Institut des libertés et le père d'Emmanuelle Gave.

Relations avec François Asselineau[modifier]

En novembre 2016, lors d'un entretien en direct sur Facebook, François Asselineau s'exprime à propos de Charles Gave. Il dit le connaître, et le qualifie d'"homme intelligent". Il reconnaît qu'ils ont des points communs, notamment la critique de la construction européenne et de l'euro. Cependant, la critique de Gave est d'après Asselineau influencée par l'"ultralibéralisme", ce qu'Asselineau ne partage pas. Il trouve aussi la vision de Gave trop teintée d'américanisme. Il dit tout de même le respecter.[1]

En juin 2019, lors d'un débat sur TV Libertés, Charles Gave se moque de François Asselineau car il a fait un moins bon score que le Parti animaliste aux élections européennes de 2019.[2]

En septembre 2019, Charles Gave et François Asselineau débattent chez TV Libertés à propos du Brexit.[3]

Relations avec Étienne Chouard[modifier]

En juin 2019, Charles Gave et Étienne Chouard débattent ensemble sur TV Libertés.[2] Chouard partage ensuite le débat sur son compte Twitter et dit avoir "hâte de recommencer".[4]

Alain Soral et Charles Gave[modifier]

Dans l'épisode hors-série de Soral a (presque toujours) raison de septembre 2019, Alain Soral qualifie Charles Gave de "libéral arrogant" et dit qu'il n'aurait pas compris la théorie de la valeur de Karl Marx et sa notion de quantité de travail abstrait. Il dénonce une ambiguïté derrière sa prétention à être catholique tout en étant bourgeois, Soral arguant que les deux seraient incompatibles. Il lui reproche aussi d'avoir fait de la spéculation financière à Hong Kong et d'être revenu en France après "avoir découvert toute la laideur et tout le côté dysfonctionnel" de la spéculation financière, puis de la dénoncer seulement après s'être enrichi grâce à elle. Selon Soral, Gave critiquerait la spéculation financière via "les outils constitutifs de cette structure". Il doute de la capacité de Gave à permettre "un changement radical de société", et prétend qu'il aurait financé Nicolas Dupont-Aignan afin qu'il choisisse sa fille Emmanuelle Gave en tant que candidate aux élections européennes de 2019.[5]

Références[modifier]

  1. https://www.youtube.com/watch?v=ZM4rRGpKpbA
  2. 2,0 et 2,1 https://www.youtube.com/watch?v=9RlzyDMSBk4
  3. "Brexit : le calvaire des européistes - Avec C. Gave et F. Asselineau" : https://www.youtube.com/watch?v=A-eWd2iwTL0
  4. http://archive.is/NoirJ
  5. Soral a (presque toujours) raison, épisode hors-série de septembre 2019