Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Valek

De Wiki Dissidence
Valek
{{{image}}}
Nom
Date de naissance
Activité vidéaste
Origine albanais

Valek, ou Valek Noraj, est un vidéaste albanais vivant en France.

Il commence à faire des vidéos en 2013. Le concept est de faire des vidéos d'opinion teintées d'humour, avec un montage frénétique et l'utilisation d'un synthétiseur vocal comme ressort humoristique. Valek, bien que souvent crédité comme étant l'inventeur de ce format de vidéos, n'est pas le premier à en avoir fait, et s'est inspiré de vidéastes comme Fellowmenal, qui faisait cependant des vidéos moins politiques.

L'appartenance de Valek au sein de la dissidence fait sujet à débat. Certains le classent parmi les "néo-dissidents" et d'autres pensent qu'il n'a absolument rien à voir avec la dissidence.

Relations avec Le Raptor[modifier]

Les vidéos de Valek ont été une grande inspiration pour Le Raptor Dissident[1], et Valek a d'ailleurs été invité dans l'émission du Raptor intitulée Le Rendez-vous dissident. Valek fait des vidéos contre des sujets similaires à ceux que critiquent Le Raptor, comme les manifestations étudiantes ou les militants de gauche.

En 2017, il participe à plusieurs "tables rondes" de Teddyboy RSA en compagnie du Raptor Dissident, mais aussi d'autres personnalités issues d'Internet, comme Kroc Blanc, Peno et Le Chat Patriote.[2][3][4]

En octobre 2018, il participe à l'émission Crash Test du Raptor avec TheKAIRI78.[5]

Relations avec Solveig Mineo[modifier]

En août 2019, Solveig Mineo répond à un tweet antiféministe de Valek en disant que ce tweet lui sert à "faire des clics auprès d'une commu d'arriérés du tiers-monde 🐪" (évoquant ainsi les Arabes par l’émoji de dromadaire) et à "sauter des meufs naïves en leur vendant du rêve (FamilleTraditionnelle™️, Jeveuxduserieux®) et les jeter ensuite après usage comme des kleenex sales".[6] Valek lui répond qu'il n'a "aucune leçon à recevoir d'une tarée qui organise des partouzes avec son cinglé de mec qui s'fait passer pour une fille sur twitter tout en manipulant des filles pour les mettre dans vos délires malsain".[7] Mineo le qualifie alors de "grand malade" et dit qu'il n'y a "pas un mot de vrai" dans ses propos. Elle le menace de lui intenter un procès,[8] puis dénonce "sa commu de racailles dégueulasses".[9] Elle clarifie ensuite que les "partouzes" dont parle Valek sont plus probablement "des plans à trois avec une femme adulte et totalement volontaires".[10] Valek répond ne pas avoir peur d'un procès et dénonce le "racisme décomplexé" de Mineo. Il regrette cependant leur dispute, disant qu'ils étaient pourtant "dans de "bons termes"". Il pense que Solveig Mineo s'attaquerait à des gens "plus connus" qu'elle comme Le Raptor ou lui pour se faire connaître.[11] Solveig Mineo insulte ensuite Valek de "dhimmi" et lui reproche la table-ronde sur le féminisme qu'il avait faite chez Teddyboy RSA, "sur [s]on dos", avec une photo d'elle en guise d'illustration.[12] Elle finit par se faire bloquer par Valek.[13]

Valek et Alain Soral[modifier]

En juin 2018, après que Soral a accepté le défi du Raptor en combat de MMA, Valek fait un tweet dans lequel il détourne le communiqué de Soral :

Mon conseiller me refuse le chômage... Suite à ses multiples insultes, diffamations et provocations, j'accepte d’affronter mon conseiller pôle emploi, dit "Jérôme" en combat libre, et ce malgré son poste (10 ans cette année) et bien que le chômage ne soit pas sa spécialité.[14]

Valek et Dieudonné[modifier]

En 2014, lors de l'affaire Dieudonné, Valek fait une vidéo humoristique contre Manuel Valls, et ironise en prétendant qu'il serait en fait le véritable ennemi de Valls à la place de Dieudonné.[15]

Daniel Conversano et Valek[modifier]

En 2014, Daniel Conversano fait une vidéo dans laquelle il dit que Valek aurait "un profil très intéressant" et qu'il serait "un mec très drôle".

Le 23 août 2019, Conversano s'attaque à Valek, Papacito et Bruno Le Salé sur Twitter, en disant qu'ils feraient partie d'une nouvelle génération dissidente post-soralienne viriliste, antiraciste et, contrairement à Alain Soral, non-antisémite. Il conclut son tweet d'un "On va crever d’ennui".[16] Le 28 août, Daniel Conversano dit avoir été banni 7 jours de Twitter et avoir reçu une convocation au commissariat suite à son tweet dans lequel il s'attaque à Valek, Papacito et Bruno Le Salé.[17]

Références[modifier]