Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Sylvain Durif

De Wiki Dissidence

Sylvain, Sylvain, Sylvain,

10 ans … bientôt 10 ans que ta pseudo-notoriété a commencé. Au début, tout le monde te prenait pour un excentrique, un marginal qui avait besoin d’attention. Tes vidéos farfelues et tes interviews toutes les plus loufoques les unes que les autres nous faisaient bien rire. Oui mais voila, une réalité plus obscure se cachait derrière cette naïveté enfantine. Plus les années passent et plus les masques tombent.

Avant de commencer, je te propose de poser quelques fondamentaux afin de démarrer cette lettre sur de bases saines. Pour commencer, un peu de psychiatrie. La paraphrénie constitue un trouble mental rare, se traduisant par un délire chronique sans dissociation mentale, dont le mécanisme prédominant est l'imagination. Les fonctions cognitives sont généralement intactes. La paraphrénie confabulante se caractérise par une énorme production délirante. Le malade conte une série d'événements grandioses, étranges ou féeriques, dont il a été témoin ou qui lui ont été rapportés. L'exposé des faits délirants est fait de façon complaisante, surtout si l'auditeur semble captivé.

Ensuite, je pense qu’il est bien de définir le terme que je dois utiliser afin de t’appeler. "Monsieur Durif" c'est quand même un peu ampoulé. Je me suis demandé si je devais pas t'appeler "vieille branche", "mon p'tit pote" ou "canaillou". Parce qu’il est important que l’on soit clair toi et moi :

  • Tu n’es pas le maître du monde, tu n’es déjà pas un bon chef de famille. 
  • Tu n’es pas le messie, tu n’as même pas de paroles cohérentes à propager. 
  • Tu n’es pas le pape, il faudrait déjà que tu ais une Église et des fidèles. 
  • Tu n’es pas un roi, même pas celui des escrocs vu tes piètres résultats en la matière depuis des années.
  • Tu n’es pas le président, aucun peuple sur cette planète ou dans l’univers ne voudrait d’un type comme toi comme dirigeant.
  • Et le seul point commun que tu partages avec Merlin l’Enchanteur, le Quetzalcoatl ou encore Melchisédech, c’est que ce sont des mythes dont les histoires n’existent que dans l’imaginaire des humains qui les racontent.

Enfin, au risque de te décevoir, tu n’es pas un « surhomme » ou un être « divin ». Je connais des gens qui s’en sortent beaucoup mieux dans la vie que toi, alors qu’ils n’ont pas tes soi-disant pouvoirs. Tu sais quelle est la différence entre eux et toi ? Le travail. Je te conseille un jour d’ouvrir un ouvrage que l’on appelle le dictionnaire et d’y chercher la définition de ce mot qui t’es sûrement inconnue. Bref, tu n’es qu’un humain comme les autres, mortel et vulnérable, qui a simplement des problèmes psychologiques.

Ces bases posées, la vérité concernant ton identité est tout de suite beaucoup moins amusante. Derrière le clown se cache un affabulateur, un manipulateur qui s’est spécialisé dans l’abus de faiblesse et l’escroquerie sur internet. La liste de tes « exploits » est aussi longue que ta fameuse liste des prétendus criminels à tes trousses. Et comme tu aimes les listes, je vais t’en rappeler quelques uns :

  • Les loyers que tu n’as jamais payés, en France comme au Sénégal. 
  • Les fidèles que tu as dépouillés, comme Yoann.
  • Les femmes que tu as mises en danger, comme Fiona ou Véronique.
  • Les menaces et la haine que tu propages sur tes réseaux sociaux et que tu caches derrière ton soit disant amour et ta compassion.
  • Les mensonges que tu répètes en boucle à longueur de journée depuis des années sans jamais apporter une seule preuve de tes dire.
  • Ton homophobie, ta misogynie, ton antisémitisme ou encore ton penchant pour la pédophilie.

Parce que contrairement à tous tes prétendus titres et tes soi-disant pouvoirs, ces délits sont eux bien réels. Ta fuite vers le Sénégal est la preuve flagrante que tu es conscients du mal que tu causes autour de toi et des risques que tu encours (amande, réparation, prison, internement). Comme quoi, la folie n’excuse pas tout. En tout cas Sylvain, sache que personne n’est dupe. Hormis quelques crédules abusés dans un moment de faiblesse, personne ne croit, n’a jamais cru et ne croira jamais tes histoires à dormir debout. Et ceux qui te font croire le contraire ne font que se jouer de toi. Tu n’es rien, à part un clochard aux abois qui se cache à l’étranger afin de fuir ses responsabilités. Chacune de tes prises de parole respirent la misère et la détresse. Il suffit de voir ton visage rougi, au bord des larmes et tes veines du front qui se gonflent quand tu t’énerves. Ton rire forcé, derrière lequel tu te dissimiles, n’es qu’un signe flagrant de ton agacement et de ta gène. Tes vidéos compulsives et tes bouffées délirantes le prouve jour après jour, mois après mois, années après années. Tu n’es rien, tu ne l’as jamais été et tu ne le seras jamais.

Il est important également de dire que ce n’est pas en répétant des milliers de fois la même chose sans jamais apporter de preuve de ce que tu avances que cette histoire deviendra vraie pour autant. Étant moi même attaché à la science et à la méthode scientifique, je ne crois que ce que je vois ou que ce que l’on me démontre de manière indiscutable.

La vie que tu racontes n’existe que dans ta tête. Depuis ta médiatisation, ce sont les trolls d’internet qui dictent tes choix. Tu es devenu une marionnette enchaînée à ce que les gens disent de toi sur les réseaux sociaux. Un animal de compagnie que l’on promène où bon nous semble juste en agitant sa baballe devant le museau. Un jukebox dans lequel on remet une pièce de temps en temps afin de continuer de s’amuser.

Au fond de toi, tu le sais et c’est justement ça qui t’énerve. Tu sais que ta vie ne t’appartient plus depuis longtemps. En parlant de preuve, il m’en suffit d’une seule pour prouver que tu n’es qu’un menteur, un escroc et un arnaqueur. Si tes soi-disant pouvoirs sont réels, si tu es bien la personne que tu prétends être, comment expliquer que toute ta vie n’est qu’une succession d’échecs ?

Ah tes échecs. Arrêtons nous un temps dessus et profitons en pour en faire la liste :

  • Ta carrière d’informaticien, qui s’est arrêtée quand tu t’es rendu compte que travailler, c’est quand même un peu fatigant. Et de toute façon, tu t’es grillé auprès de tous les employeurs du milieu de l’informatique à cause de ta fainéantise, de ton insolence, de ton cynisme et de tes délires incontrôlables dus à ta maladie.
  • Ton brevet d’invention qui ne vaut pas un clou. Tu le sais, nous le savons, tout le monde le sait.
  • Ton début de pseudo célébrité qui aura durée moins de temps qu’il en faut pour citer les titres que tu t’es inventés.
  • Tes mariages ratés par ta faute.
  • Tes enfants que tu as abandonnés.
  • Tes voitures qui ne roulent pas, non pas parce qu’elles ont été sabotées, mais parce que tu ne sais pas t’en occuper correctement.
  • Tes maisons dont tu te fais expulser tous les quatre matins.
  • Ton entreprise / « royaume » qui ne sera jamais financé car ton projet ne tient pas debout.
  • Tes chères et tendres réseaux sociaux, que tu aimes tant critiquer mais qui te sont pourtant tellement vitaux, et dont tu n’es pas capables de les maintenir à flot. 

Alors oui, je sais ce que tu vas me dire pour expliquer cette liste très loin d’être exhaustive de tes échecs. Tout le monde il est méchant, tout le monde il est contre moi, etc. Et bien tu sais quoi ? Ta vie d’échecs n’est pas le résultat d’un complot mondial ou intergalactique contre toi. En fait, hormis quelques trolls, personne ne sait qui tu es et, surtout, personne n’en a rien à carrer de toi. Tes échecs ne sont que le résultat de tes mensonges, de ta complaisance et de ta fainéantise. Ce sont ton esprit malade et ta couardise qui sont les seuls et uniques sources de tous tes problèmes.

Un poète à dit un jour « Si tu es souvent seul avec tes problèmes, c’est parce que, souvent, le problème, c’est toi. ». Réfléchit bien à cette phrase Sylvain. Ce qui est triste dans ton cas, c’est que ta vie aurait pu être tout autre. Le point de non retour aura été le procès que tu as gagné contre ta famille. Cette famille qui cherchait à te protéger et avec qui tu as coupé tous les ponts. Quand on pense que ta simple mise sous tutelle et ton hospitalisation aurait pu totalement changer le cours de ta vie ! A l’heure qu’il est, ta paraphrénie confabulante aurait été soignée depuis longtemps. Tu vivrais heureux, en France, aux côtés des tiens. Tu aurais même pu reprendre ton emploi dans l’informatique, avoir ta propre maison, avec l’électricité le gaz et l’eau courante. Tu n’aurais pas eu de problème de dents qui se déchaussent, de soucis de vue à cause de ton strabisme ou de problèmes de santé en général à cause de tes carences alimentaires. Bref, une vie de rêve en comparaison de la misère et de la solitude dans laquelle tu es plongée depuis dix ans déjà.

Oui mais voila, l’appât du gain et l’argent facile n’ont fait que renforcer le trouble dont tu souffres. Peu à peu, tu t’es enfermé dans tes mensonges au point de les croire vrais. Résultat ? Alors que tu aurais pu vivre une vie paisible en France, tu te retrouves bloqués au Sénégal dans une maison en ruine avant même que sa construction ne soit terminée. Maison qui, si je dois te le rappeler, ne t’appartient même pas.

Finalement, ton procès aura été la seule chose que tu auras gagnée dans ta vie. Là où le karma est redoutable, c’est que c’est cette réussite qui aura été le point de départ d’une succession d’échecs et de douches froides. Et cela, si je peux me permettre de te le rappeler, uniquement par TA faute. Alors maintenant, qu’est-ce que l’on fait Sylvain ?

Tu vas venir me chercher chez moi pour me régénérer ? Moi en tout cas, te regarder dépérir jour après jour me fascine. Voir ton visage rougi, au bord des larmes, entendre ton rire forcé, c’est mon petit plaisir caché. Savoir que tu vis dans la misère et dans la peur me donne le sourire. Pour la majorité des gens qui te suivent, ta vie n’est qu’un feuilleton dont on attend avec impatience le prochain épisode. Tu n’es rien d’autre qu’un Truman Burbank des temps modernes. A la différence près que Truman Burbank a eu le courage de dire stop et de sortir de l’illusion dans laquelle il était enfermé. Mais bon, le courage est un autre mot que je te conseille d’aller rechercher dans le dictionnaire.

Sur ce, je te fais la bise. Et surtout, n’oublie pas de faire attention à toi. Nous sommes partout. Nous n’oublions pas. Nous ne pardonnons pas. Nous sommes légion. Tant que tu abuseras de personnes fragiles sur internet ou dans la vie réelle, nous serons là pour les protéger et propager la vérité sur toi.

Liens externes

Le vrai visage de SPD, le "Grand Monarque" Les Bas Fonds : https://www.facebook.com/Nous.sommes.Les.Bas.Fonds/

Ordre Inquisitorial contre Sylvain Durif l'Antipape : https://www.facebook.com/OrdremonialCC/

Sylvain Durif, Le Grand Escroc : https://www.facebook.com/SylvainEscrocDurif/

Sylvain Pierre Durif, The Great Monarch, The Cosmic Christ, The Messiah : https://www.facebook.com/Sylvain-Pierre-Durif-The-Great-Monarch-The-Cosmic-Christ-The-Messiah-104362338327988/

Hell'vita - les cités de poussière : https://www.facebook.com/groups/hellvita