Serge Ayoub

De Wiki Dissidence
Serge Ayoub
{{{image}}}
Nom Serge Ayoub
Date de naissance 29 octobre 1964
Activité Militant politique
Origine Français

Serge Ayoub, aussi connu sous le nom de Batskin, né le 29 octobre 1964 à Bagnolet, est un militant d'extrême droite français, leader du groupe Jeunesses nationalistes révolutionnaires dans les années 1980, puis du mouvement Troisième Voie dans les années 2010.

Relations avec Alain Soral et E&R[modifier]

Serge Ayoub est activement partagé par le site d'E&R. Serge Ayoub partage lui-même en retour les articles du site d'E&R.

En 2007, Serge Ayoub est présent à la première université d'été d'Égalité et Réconciliation. La même année, il fonde le bar Le Local avec Frédéric Chatillon et Alain Soral, qui se désinvestira du projet assez vite suite à l'incompatibilité de ses militants avec les skinheads de Serge Ayoub. Ayoub est intéressé par les idéaux nationaux-révolutionnaires de Soral et d'E&R. Quant à la vision "réconciliatrice" d'E&R, il se justifiera en disant "parmi les skins les plus nationalistes il y avait aussi quelques métis, quelques kabyles, quelques eurasiens, des martiniquais comme au Havre, bref des gens d’origines diverses et variées qui se battaient avec conviction". D'après lui, Soral et E&R n'ont fait que théoriser tout ce que les skinheads savaient déjà. Il finit par s'éloigner de Soral car il estimera qu'E&R s'axe trop sur l'angle "réconciliateur".

En 2014, E&R interviewe Serge Ayoub pour réagir à un autre entretien réalisé par E&R avec OG Kim et Mhedy, deux anciens chasseurs de skins s'étant alors rapprochés des idées d'Alain Soral.

En 2016, Serge Ayoub est interviewé par Vincent Lapierre pour "L'Heure la plus sombre" sur ERFM.

Relations avec Dieudonné[modifier]

En 2013, Dieudonné fait un entretien avec Serge Ayoub sur sa chaîne YouTube à propos de l'affaire Clément Méric, où Ayoub défend le point de vue des skinheads.

Relations avec Daniel Conversano[modifier]

En décembre 2016, peu après son agression par Alain Soral, Daniel Conversano publie un entretien avec Serge Ayoub pour son émission Vive l'Europe. Cependant, il semblerait qu'Ayoub n'ait pas pris parti pour Conversano.

En décembre 2018, Daniel Conversano invite à nouveau Serge Ayoub dans son émission pour faire la promotion de son nouveau livre Pour un nouveau contrat social.[1]

Réaction face à l'agression de Daniel Conversano par Alain Soral[modifier]

Interrogé sur Twitter à propos de l'agression de Daniel Conversano par Alain Soral, Serge Ayoub répond d'abord en demandant s'il était obligé d'avoir un avis, puis accepte finalement d'étayer ses pensées et juge que ce n'était qu'un "concours de bite" que Soral a gagné. Il ne disqualifie ni totalement Conversano ni totalement Soral, estimant qu'effectivement comme l'a dit Conversano lors du débat, la ligne d'Alain Soral sur la réconciliation communautaire n'était pas derrière la montée du FN, mais que cependant la ligne sociale du FN inspirée par Soral y aurait été pour quelque chose.

Relations avec Ahmed Moualek[modifier]

En 2013, suite à l'interview de Serge Ayoub par Dieudonné, Ahmed Moualek réagit dans une vidéo. Il s'exprime dedans contre les revendications des identitaires et des nationalistes en les comparant aux Juifs et à leur notion de "peuple élu". Il s'exprime également contre Serge Ayoub, l'accusant d'hypocrisie concernant sa "réconciliation" avec personnes non-blanches et de vouloir se faire bien voir pendant l'affaire Clément Méric. Il rappelle son passé raciste et souligne qu'Ayoub aurait pris à partie un musulman qui aurait voulu discuter lors de l'apéro saucisson-pinard organisé par Riposte laïque. Moualek dit qu'Ayoub lui aurait dit "Si tu es républicain et français, viens boire un verre d'alcool avec nous". Il demande donc à Serge Ayoub d'expliciter ses idées sur les non-blancs.

Références[modifier]