Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

SOS Racisme

De Wiki Dissidence

[1]

Fichier:Logo d'SOS Racisme.png
Logo d'SOS Racisme.

SOS Racisme est une association française créée en 1984, dont le but est la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et plus généralement toutes les formes de discrimination.

Elle a été fondée par Julien Dray et Harlem Désir. Son slogan est Touche pas à mon pote.

Alain Soral et SOS Racisme[modifier]

Alain Soral est un fervent critique d'SOS Racisme et des associations antiracistes de manière générale. De nombreux articles critiquant l'association antiraciste sont publiés sur le site d'Égalité et Réconciliation. Il leur est reproché le mensonge, la manipulation ainsi que la haine antifrançaise.[2]

Le 14 avril 2016, suite à une plainte dans laquelle SOS Racisme est intervenu, le tribunal de grande instance de Paris ordonne à E&R de mettre en place sur son site un dispositif facilitant la délation de commentaires comportant des propos jugés discriminatoires.[3]

Le 14 mars 2017, Alain Soral est condamné à 3 mois de prison ferme pour contestation de crime contre l'humanité, suite à une plainte menée par SOS Racisme ainsi que par la LICRA et l'UEJF, pour avoir publié sur le site d'E&R un dessin négationniste de Geek dissident.[4]

SOS Racisme d'après Soral[modifier]

Je rappelle que SOS Racisme est une association d'incitation à la haine raciale juive pilotée par les étudiants juifs de France.

Alain Soral dans son entretien du mois de novembre 2012.[5]



Dieudonné et SOS Racisme[modifier]

Dans les années 1990, Dieudonné milite occasionnellement à SOS Racisme, se méfiant toutefois de l'association qu'il juge comme étant trop proche du PS.[6]

En janvier 2009, 5 ans avant la décision du Conseil d'État en faveur de l'interdiction d'un spectacle de Dieudonné, SOS Racisme préconisait déjà l'interdiction des spectacles de Dieudonné, arguant qu'il ne s'agissaient plus de spectacles mais de "meetings politiques".[7] Le 30 décembre 2009, Dominique Sopo, président d'SOS Racisme, est interviewé par LeJDD.fr au sujet de Dieudonné. Il l'accuse notamment de "réhabiliter le nazisme" et dit qu'il n'exclut pas de porter plainte contre lui pour incitation à la haine raciale. Il pense que les hommes politiques n'ont pas assez réagi au sujet de l'antisémitisme de Dieudonné.[8]

Le 17 mars 2011, Dieudonné est condamné en appel à 10 000 euros d'amende pour injure à caractère raciste, suite à la remise du "prix de l'infréquentabilité" à Robert Faurisson par Jacky Sigaux déguisé en déporté juif, au Zénith de Paris lors de son spectacle J'ai fait le con en décembre 2008. Il était poursuivi par une douzaine de parties civiles dont SOS Racisme, le MRAP ou la Ligue des droits de l'homme.[9]

En septembre 2013, Dieudonné et Robert Faurisson portent plainte contre SOS Racisme et sa présidente de l'époque Cindy Leoni pour diffamation ainsi qu'injures à caractère antisémite, en guise de pied de nez aux associations antiracistes. En réaction, elle publie un article dans le Huffington Post.[10]

En janvier 2014, l'association fait savoir qu'elle porterait systématiquement plainte contre tout auteur d'une quenelle lorsqu'elle serait pratiqué dans un lieu symbolique. Elle compte également "étudier toutes les possibilités juridiques d'engager la responsabilité de ceux qui permettent à l'entreprise commerciale de Dieudonné de prospérer", notamment les distributeurs de billets comme la Fnac.[11] Cindy Leoni publie un article à charge contre Dieudonné sur le blog d'actualité du service de presse de l'ambassade d'Israël en France. Elle l'accuse entre autres de se cacher derrière un certain "antisionisme" pour pouvoir tenir un discours antisémite impunément.[12]

Le 25 février 2016, Dieudonné comparaît devant le tribunal de grande instance de Paris pour provocation à la haine raciale et injure raciale publique pour des propos qu'il avait tenus dans le cadre de deux représentations de son spectacle La Bête immonde au théâtre de la Main d'or à Paris, le 25 juillet 2014 et le 19 octobre 2014. SOS Racisme s'est constitué partie civile. Le 10 mai 2016, il est condamné à 2 mois de prison avec sursis.[13]

SOS Racisme d'après Dieudonné[modifier]

Je pense qu'il n'y a pas pire imposture que ceux qui se sont battus contre le racisme ces derniers temps. Je veux dire, SOS Racisme, Julien Dray, toute cette équipe, je ne vois pas pires imposteurs. Le pire danger pour moi, c'est d'avoir instrumentalisé cette souffrance, cette cause, à des fins politiques. Moi, SOS Racisme par exemple, je suis un peu virulent sur cette association, vous l'avez remarqué. Je ne sais pas si c'était "SOS Racisme" dans ce sens-là. Ils venaient en aide au racisme.

Dieudonné, sur le plateau de Ce soir ou jamais en 2006.[14]




Farida Belghoul sur SOS Racisme[modifier]

Farida Belghoul était dans les années 80 une grande figure du mouvement antiraciste. Elle dit avoir été contactée à l'époque de la formation d'SOS Racisme par Julien Dray et Harlem Désir, qui lui auraient proposé d'en être la présidente : selon ses dires, elle aurait refusé pour "ne pas être la beurette au service d'SOS". Elle estime qu'SOS Racisme instrumentalisait le combat antiraciste au profit du PS. Elle se plaint de l'union entre SOS Racisme et l'UEJF, qui, selon elle, ne représentait pas les quartiers populaires, étant donné le peu d'étudiants issus des banlieues à l'époque. Elle déplore que cela n'ait servi que de tremplin pour certaines personnalités présentes aux débuts de l'association, en citant directement Harlem Désir.

En 2015, après s'être associée avec eux, elle dénonce Égalité et réconciliation en comparant l'association à SOS Racisme. Julien Dray devient alors Alain Soral, et le Parti socialiste devient le Front national. Elle les accuse d'instrumentaliser les jeunes de banlieue pour leur profit personnel.[15] Cela fait écho aux propos d'Ahmed Moualek, qui, lui, accuse E&R, l'association d'Alain Soral, d'être "une arnaque pire qu'SOS Racisme", ainsi qu'à des articles publiés sur le site du Parti des Indigènes de la République d'Houria Bouteldja.[16]

Serge Malik, dans son livre Histoire secrète de SOS Racisme explique que Harlem Désir s'était employé à l'époque à "griller les Beurs de Convergence et leur chef de file Farida Belghoul", en occupant le terrain militant.[17]

Omar Djellil sur SOS Racisme[modifier]

Dans les années 1980, pendant 10 ans, Omar Djellil est militant à SOS Racisme et au PS. En 2011, Omar Djellil se rapproche d'E&R, et il fait pour eux une vidéo sur les coulisses d'SOS Racisme. Il accuse SOS Racisme d'avoir pris en charge des cas de personnes noires ou arabes s'étant faites agresser sans motif raciste, ainsi que d'avoir traité les agressions à caractère racial contre les Blancs comme des agressions anodines. Il accuse également le PS d'avoir créé des emplois fictifs au sein d'SOS Racisme.[18]

Marc-Édouard Nabe sur SOS Racisme[modifier]

En 1986, dans Tohu Bohu, Marc-Édouard Nabe s'exprime contre SOS Racisme, estimant qu'il aurait fallu monter cette association au 16ème siècle.[19] En 2004, Nabe sort son texte Les Collabeurs où il s'exprime encore une fois contre SOS Racisme (entre autres).[20]

Solveig Mineo sur SOS Racisme[modifier]

Solveig Mineo estime SOS Racisme comme étant l'incarnation de ce qu'elle voit comme une orientation viriliste de l'antiracisme, en voulant pour preuve que son slogan "Touche pas à mon pote" est genré au masculin et n'inclue donc pas les femmes. Elle estime également qu'SOS Racisme se mobiliserait principalement pour défendre des hommes.[21]

Références[modifier]

  1. http://www.terredisrael.com/infos/cindy-leoni-presidente-de-sos-racisme-sur-dieudonne-mbala-mbala/
  2. https://www.egaliteetreconciliation.fr/spip.php?page=recherche&tri=date&avancee=1&recherche=sos+racisme
  3. https://sos-racisme.org/communique-de-presse/la-haine-ca-suffit-le-site-dalain-soral-egalite-et-reconciliation-condamne-par-la-justice/
  4. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Prison-ferme-pour-Alain-Soral-44655.html
  5. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-novembre-2012-15354.html
  6. https://fr.wikipedia.org/wiki/Dieudonn%C3%A9#Premiers_engagements
  7. http://www.lemonde.fr/idees/article/2009/01/05/dieudonne-ou-l-obsession-antisemite-par-dominique-sopo_1138015_3232.html
  8. http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/SOS-Racisme-L-antisemitisme-de-Dieudonne-est-desormais-a-nu-82339
  9. http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/03/17/dieudonne-condamne-en-appel-pour-un-spectacle-avec-le-negationniste-faurisson_1494868_3224.html
  10. http://www.huffingtonpost.fr/cindy-leoni/je-suis-poursuivie-pour-antisemitisme-dieudonne-faurisson_b_3946930.html
  11. http://www.europe1.fr/france/dieudonne-sos-racisme-traquera-les-quenelles-1762599
  12. http://www.terredisrael.com/infos/cindy-leoni-presidente-de-sos-racisme-sur-dieudonne-mbala-mbala/
  13. http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/05/10/dieudonne-condamne-a-deux-mois-de-prison-avec-sursis-pour-provocation-a-la-haine-raciale-et-injure-raciale_4916760_1653578.html
  14. https://www.dailymotion.com/video/xq7md
  15. https://www.youtube.com/watch?v=k6MY-Co59fc
  16. http://indigenes-republique.fr/comprendre-le-colonialisme-et-le-racisme-le-cas-dalain-soral/
  17. Serge Malik, "Histoire secrète de SOS Racisme", 1990
  18. https://www.dailymotion.com/video/xk5j8u
  19. Marc-Edouard Nabe, "Tohu Bohu", 1986
  20. http://afghani.forumactif.com/t3468-les-collabeurs-par-marc-edouard-nabe
  21. "La vérité sur Polanski et les Césars" : https://www.youtube.com/watch?v=JJBH-XvQ3Kk&feature=youtu.be&t=1426