Ségolène Royal

De Wiki Dissidence
Fichier:Emmanuel Macron et Ségolène Royal.jpg
Emmanuel Macron et Ségolène Royal

Ségolène Royal, née Marie Ségolène Royal le 22 septembre 1953 à Ouakam (Sénégal), est une femme politique française, membre du Parti socialiste.

En 2007, Ségolène Royal est la première femme française à accéder au second tour d'une élection présidentielle, mais elle est battue par Nicolas Sarkozy, récoltant 46,94 % des suffrages exprimés.

Dieudonné et Ségolène Royal[modifier]

En mai 2007, Dieudonné se fait refouler d'un meeting de Ségolène Royal au stade Charléty.[1][2][3] Il a déclaré être venu "juste pour voir".[4] Au second tour de l'élection présidentielle de 2007, Dieudonné appelle à voter pour Ségolène Royal contre Nicolas Sarkozy. Il explicite ne pas voter "pour" le PS mais "contre" Sarkozy. Il dit qu'il pense qu'elle n'apportera aucun progrès dans la société française et qu'elle "poursuivra le processus de pourrissement du système", mais qu'elle préserverait au moins la France d'"une guerre avec le monde musulman".[3]

En juin 2016, deux personnes se font prendre en photo en train d'exécuter le geste de la quenelle devant Ségolène Royal. Dieudonné partage le cliché sur sa page Facebook.[5] Cette quenelle est sélectionnée pour participer aux Quenelles d'or 2017.[6]

Alain Soral et Ségolène Royal[modifier]

En février 2007, Alain Soral dit au "Monde" que Ségolène Royal s'inscrirait "dans une longue épopée des idiotes utiles du féminisme" et que sa candidature correspondrait à "une absence de projet autre que sociétal". Il dit qu'elle "porte émotion et psychologie".[7] Au second tour de l'élection présidentielle de 2007, Alain Soral vote pour Ségolène Royal contre Nicolas Sarkozy.

Références[modifier]