Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Roman Polanski

De Wiki Dissidence
Roman Polanski
{{{image}}}
Nom Raymond Thierry Liebling
Date de naissance 18 août 1933
Activité Réalisateur
Origine Français

Polonais

Roman Polański, francisé en Roman Polanski et né Raymond Thierry Liebling le 18 août 1933 à Paris, est un réalisateur franco-polonais.

Polanski a réalisé une vingtaine de longs-métrages, parmi lesquels Rosemary's Baby, Chinatown, Le Pianiste ou encore J'accuse sont les plus connus. Il a traité plusieurs fois de l'antisémitisme dans ses films.

Il est condamné par la justice américaine en 1977 dans une affaire d'abus sexuel sur mineur. Il fuit ensuite le pays avant d'y être à nouveau condamné pour la même affaire. En 2009, l'affaire est à nouveau médiatisée après que Polanski soit arrêté à Zurich dans le cadre d'un traité d’entraide judiciaire pénale que la Suisse a signé avec les États-Unis. Après la nouvelle médiatisation de cette affaire, dans les années 2010, plusieurs femmes l'accusent de violences sexuelles ayant eu lieu durant les années 1970, accusations que Polanski nie.

De nombreux dissidents se sont attaqués à Roman Polanski suite à cette nouvelle médiatisation de l'affaire d'abus sexuel sur mineur le concernant, par opposition à la pédophilie et/ou suivant le cliché antisémite qui présente les hommes juifs comme plus régulièrement impliqués dans des affaires de violences sexuelles et de pédophilie que les autres hommes, Polanski étant d'origine juive.

Salim Laïbi et Roman Polanski[modifier]

En septembre 2009, Salim Laïbi fait une vidéo en deux parties sur l'affaire Polanski. Dedans, il dit penser que cette affaire serait liée au satanisme et à la sorcellerie. Il dénonce ses soutiens, comme Costa-Gavras et Frédéric Mitterrand. Il insinue par ailleurs que Polanski serait complice du meurtre de Sharon Tate, estimant que les similitudes entre le synopsis de Rosemary's Baby et l'assassinat de Sharon Tate (Sharon Tate et Rosemary étant toutes deux enceintes, et Sharon Tate ayant peur que l'on ne complote son assassinat dans le film) ne peuvent pas être dues au hasard. Il note également que Tate était en compagnie de son ex-partenaire lors de son assassinat, ce qui pour lui est un argument en faveur de cette théorie du complot. Il dit ne pas apprécier les films de Polanski, appelle à faire des listes des soutiens de Polanski et à les humilier publiquement. Salim Laïbi estime "capital" que Roman Polanski ait sodomisé Samantha Geimer plutôt que de l'avoir violée par pénétration vaginale.[1][2]

En mars 2020, Salim Laïbi fait une vidéo sur la récente cérémonie des César dans laquelle Roman Polanski a été récompensé pour son film J'accuse. Il la qualifie de "pire cérémonie des César de tous les temps". Il dénonce le jury des César et s'insurge également que l'on mette sur le même plan les femmes disant avoir été violées par Polanski lorsqu'elles étaient majeures et celles mineures, Laïbi considérant que le viol sur une personne mineure serait plus grave que sur une personne majeure. Laïbi s'indigne aussi que Polanski n'ait pas purgé sa peine.[3]

Il publie également de nombreux articles sur l'affaire Polanski sur son site Lelibrepenseur.org, dont plusieurs dans lesquels il lui reproche une "chutzpah".[4]

Dieudonné et Roman Polanski[modifier]

En décembre 2009, dans un sketch diffusé sur le site La banlieue s'exprime, Dieudonné incarne un présentateur de télévision juif qui minimise les actes de pédophilie dont Polanski est coupable. Son personnage invoque une collection (fictive) de timbres de l'Allemagne nazie dont le père de la victime de Polanski était le propriétaire afin d'excuser Polanski. Robert Faurisson joue également dans le sketch.[5]

Dans son spectacle Rendez-nous Jésus, Dieudonné fait un sketch dans lequel il évoque l'affaire Polanski et fait un parallèle avec son propre traitement médiatique : il juge que Polanski reçoit un meilleur traitement que lui.[6]

En novembre 2019, Dieudonné fait une vidéo sur l'affaire Polanski, dans laquelle il fait également la promotion du zynecoin.[7]

Le 5 mars 2020, peu après la controversée cérémonie des César dans lesquels Polanski a reçu le césar du meilleur réalisateur, Dieudonné qualifie dans une vidéo son cinéma de "pas terrible". Il adresse son soutien à Adèle Haenel et Florence Foresti qui se sont alors récemment exprimées contre le réalisateur.[8] Le 9 mars, Dieudonné fait une nouvelle vidéo sur l'affaire Polanski dans laquelle il dit que Polanski recevrait en tant que délinquant sexuel un traitement de faveur car juif. Il l'invite à "discuter".[9]

Alain Soral et Roman Polanski[modifier]

Dans son entretien du mois de mai 2012, Alain Soral évoque la pédophilie de Roman Polanski. Il explique sa pédophilie et le soutien qu'il reçoit malgré elle par son appartenance à la communauté juive. Alors que l'information vient de tomber que Polanski prépare un film sur l'affaire Dreyfus, Soral l'analyse comme un service que le réalisateur rendrait prétendument à la communauté juive en échange de son soutien. Il le qualifie cependant de "grand cinéaste" et loue particulièrement ses films Rosemary's Baby et Chinatown.[10]

En janvier 2020, après qu'ait éclaté l'affaire Matzneff, Alain Soral prétend que cette affaire ferait plus de bruit que d'autres affaires de pédophilie impliquant des hommes juifs ou d'origine juive, dont l'affaire Polanski, parce que Matzneff n'est pas juif.[11]

Gilad Atzmon et Roman Polanski[modifier]

En janvier 2010, Gilad Atzmon écrit sur son blogue une critique du film The Ghost Writer de Roman Polanski. Pour Atzmon, le personnage principal du film fait écho à Tony Blair. Il est déçu qu'il ne soit fait allusion ni aux néoconservateurs ni aux sionistes, constituant selon lui une part importante des soutiens de Blair. Il qualifie pourtant Polanski de "génie du cinéma".[12]

Zéon et Roman Polanski[modifier]

Dans le deuxième tome de la bande dessinée Yacht People, Zéon dessine Roman Polanski avec une petite fille dans ses bras.[13]

Robert Faurisson et Roman Polanski[modifier]

En 2009, dans un sketch de Dieudonné, Robert Faurisson joue le rôle d'un président d'association antiraciste minimisant l'affaire Polanski et insultant Samantha Geimer d'"allumeuse".[5]

Références[modifier]

  1. "LLP Polanski et L'Immunité Artistique 1 sur 2" : https://www.dailymotion.com/video/xaodoe
  2. "LLP Polanski et l'immunité artistique 2/2" : https://www.dailymotion.com/video/xanvkz
  3. "La pire cérémonie des César de tous les temps par Salim Laïbi" : https://www.youtube.com/watch?v=cmF-du60xkg
  4. http://archive.is/EDuTp
  5. 5,0 et 5,1 "Dieudonné : The Polanski Case" : https://www.dailymotion.com/video/xbetfa
  6. Dieudonné, Rendez-nous Jésus, 2012
  7. "Dieudonné : de Polanski au Zynecoin" : https://www.youtube.com/watch?v=cEY6jAPlDeM
  8. "Dieudonné : Coronavirus STADE 3 !" : https://www.youtube.com/watch?v=zBchThUBtoE
  9. "Dieudonné invite Polanski" : https://www.youtube.com/watch?v=oFpKhj4GdSE
  10. Entretien du mois de mai 2012 : https://www.dailymotion.com/video/xr7tcs
  11. Pourquoi tant de haine ? #16: https://www.youtube.com/watch?v=BmrCh-Fc1IA
  12. http://archive.is/AGYBp
  13. Alain Soral, Dieudonné, Zéon : Yacht People, tome 2, Au-dessus, c'est le soleil, 2014, Kontre Kulture