Philippe Ploncard d'Assac

De Wiki Dissidence

<infobox>

 <title source="title1">
   <default>Philippe Ploncard d'Assac</default>
 </title>
 <image source="image1">

</image> <label>Nom</label> <label>Date de naissance</label> <label>Nationalité</label> <label>Activité</label> <label>Date de décès</label> <label>Affilié à</label> <label>Affiliée à</label> </infobox>Philippe Ploncard d'Assac, né à Paris le 21 juin 1936, est un essayiste, conférencier et militant nationaliste, antisémite et complotiste français. Il a également été neurochirurgien. Il est le fils de Jacques Ploncard d'Assac, disciple d'Édouard Drumont et de Charles Maurras puis membre du PPF de Jacques Doriot. Ploncard d'Assac est particulièrement critique envers la franc-maçonnerie et le judaïsme. Il prône une alliance entre les Musulmans Chiites et les Chrétiens contre le judaïsme, mais reste critique de l'islam qu'il estime comme étant une invention juive. Il est connu au sein de la dissidence pour s'en prendre à de nombreuses personnalités dissidentes et compte ainsi des dizaines d'ennemis.

Biographie

Il passe une partie de sa jeunesse au Portugal, où son père, ancien collaborationniste, était exilé et servait le régime fasciste de Salazar.[1]

Il a pratiqué le métier de neuro-chirugien, ce qui lui fait souvent dire qu'il "procède toujours par coup de sonde, suivi de coup de bistouri, si nécessaire".[2]

Il rejoint le Front national en 1990 (il est même membre du comité central) pour s’occuper du Cercle national des français résidents à l’étranger (CFRE), puis le quitte trois ans après.[3] Il semble en avoir été écarté par Jean-Marie Le Pen.[source requise]

Il se lance sur le web avec Florian Rouanet après avoir été interviewé par Franck Abed au début des années 2010. Il se brouille ensuite avec Abed puis avec Rouanet, qui est remplacé par un jeune homme et une jeune femme.

Lors de l'élection présidentielle de 2012, il vote pour François Hollande afin de contrer Nicolas Sarkozy, qui est d'origine juive.

Lors de l'élection présidentielle de 2017, il vote pour François Fillon.

Relations avec Alain Soral et E&R

En novembre 2013, Philippe Ploncard d'Assac est interviewé par E&R Aquitaine.[4]

En avril 2016, Philippe Ploncard d'Assac est interrogé sur Alain Soral et sur le site d'E&R. Il dit qu'il y aurait "incontestablement" des choses intéressantes sur le site et qu'Alain Soral éditerait des auteurs intéressants sur Kontre Kulture. Cependant, il lui reproche d'être "imprévisible", car il passerait de gaulliste à marxiste à rousseauiste sans réelle cohérence. Il le soupçonne de se droguer.[5] En octobre 2016, il qualifie Soral d'"hybride", car il mélangerait gaullisme, marxisme et démocratie. Il regrette aussi que Soral ne partagerait plus ses vidéos et le soupçonne de jalousie.[6] Après l'agression de Daniel Conversano par Alain Soral, Philippe Ploncard d'Assac dit se sentir plus proche de Soral que de Conversano. Il se méfie cependant de Soral qui serait "tout ami" avec l'islam, et dit ne pas être sûr de "quel islam" serait celui avec lequel est-ce que Soral s'allierait.[7]

En novembre 2017, E&R Haute-Savoie organisent une conférence de Ploncard d'Assac à Genève.[8]

Cependant, la conférence n'est pas diffusée sur E&R et elle est même censurée sur YouTube. D'après Ploncard d'Assac, cela pourrait être du fait d'E&R, car il dit dans cette conférence que l'islam serait une création juive, ce qui pourrait fâcher des éléments musulmans d'E&R.[9]

En juin 2019, en répondant à une spectatrice d'une de ses conférences, Philippe Ploncard d'Assac admet qu'il y a des similitudes entre son discours et celui d'Alain Soral et qu'il y a une complicité entre eux, mais se dit tout de même révulsé que Soral fréquente Christian Bouchet, que Ploncard d'Assac tient pour sataniste et à qui il reproche d'avoir fait partie de l'Ordo Templi Orientis. Il dit donc que Soral et lui ne peuvent pas s'entendre. Un autre spectateur fait remarquer qu'Agnès Soral dit dans son livre que son frère aurait tenté de rejoindre la franc-maçonnerie, ce à quoi Ploncard d'Assac répond qu'il a entendu parler de cette théorie mais qu'il n'en a aucune preuve et qu'il a donc préféré ne pas la relayer.[10]

Relations avec Henry de Lesquen

En 2009, Henry de Lesquen porte plainte contre Philippe Ploncard d'Assac pour diffamation, suite à des propos tenus par Ploncard d'Assac dans l'éditorial du n°22 de la lettre d'informations La Politique, republiés sur le site de Jeune nation. Ploncard d'Assac est ensuite condamné.

Lesquen porte à nouveau plainte contre Ploncard d'Assac pour diffamation suite à ses accusations de "faussaire" à l'encontre de Lesquen. Ploncard d'Assac est ensuite condamné.

Une autre plainte de Lesquen est également en cours contre Ploncard d'Assac, au 31 janvier 2019.[11]

En janvier 2019, Philippe Ploncard d'Assac s'étonne que Papacito, qu'il qualifie de "judéo-servile", puisse être invité sur la radio de Lesquen, qui est censé être antisémite. Il l'explique par l'ascendance juive qu'aurait Lesquen du côté d'une de ses arrière-grands-mères. Il l'accuse aussi d'être "maçonnique", car il a dit que la France serait née avec la déclaration des droits de l'homme, et que le nom du Club de l'horloge serait "typiquement maçonnique".[12]

Relations avec Johan Livernette

Avant de se disputer, Johan Livernette et Philippe Ploncard d'Assac avaient déjà un désaccord majeur sur leur manière d'envisager le catholicisme. En effet, Livernette est sédévacantiste, tandis que Ploncard d'Assac reconnaît l'autorité du pape.

En décembre 2009, Johan Livernette interviewe Philippe Ploncard d'Assac à propos du sédévacantisme.[13]

En janvier 2012, Livernette interviewe à nouveau Ploncard d'Assac.[14]

En mai 2013 survient une polémique entre Philippe Ploncard d'Assac et Johan Livernette. Philippe Ploncard d'Assac et Florian Rouanet font une vidéo contre Johan Livernette, prétextant avoir été attaqués par ce dernier. Dedans, ils accusent Livernette d'avoir une femme musulmane. Livernette fait ensuite une vidéo pour leur répondre. Livernette accuse alors Ploncard d'Assac d'être un "hérétique libéral" et de défendre la "judéo-maçonnerie" en défendant l'église catholique romaine. Il nie aussi avoir une femme musulmane.[15]

Relations avec Franck Abed

Franck Abed interviewe Philippe Ploncard d'Assac lors des Journées chouannes de 2010, à Chiré-en-Montreuil. Philippe Ploncard d'Assac intervient et est par la suite abordé par Franck Abed qui se montre désireux de faire des entretiens vidéos avec lui. D'après Ploncard d'Assac, Franck Abed aurait souhaité une étroite collaboration entre eux deux. Ils réalisent ensuite plusieurs entretiens sur le nationalisme, la maçonnerie, le mondialisme, dont beaucoup qui deviennent par la suite des succès, et qui sont relayés sur Égalité et Réconciliation, ce qui contribue au succès de Philippe Ploncard d'Assac au sein de la dissidence. Tout ça donne plus tard l'idée à Philippe Ploncard d'Assac de faire des vidéos, sous la forme d'entretiens réalisés avec Florian Rouanet.

Il est à noter que Philippe Ploncard d'Assac est régulièrement impliqué dans des affaires où il accuse des personnalités dissidentes d'être des juifs infiltrés ou des marranes, et qu'il a d'ailleurs déjà été attaqué sur ce point par Daniel Conversano ou Hervé Ryssen, victimes de ces accusations.[16]

Après des polémiques autour de Franck Abed dans Rivarol, Philippe Ploncard d'Assac, dans le numéro de juin 2012 de sa lettre d'information La Politique, appelle à une mise en garde contre Franck Abed. Il reproche à Abed de "défendre des conceptions "étrangement identiques à celles du mondialiste Sarkozy"", et ajoute que "les ascendances de M. Abed, ne lui donnaient pas le droit, pas plus qu’à un Sarkozy, de nous imposer une politique de métissage", il reprochera les entretiens d'Abed avec le prétendu "luciférien" Christian Bouchet, de l’OTO et du FN, ou avec des personnalités décrites par PPDA comme sionistes dont Jean RobinJacob CohenMichel Drac et Pierre Jovanovic, qu’Abed aurait "laissés blasphémer contre le christianisme et faire l’éloge de la Révolution, alors qu'Abed était un paroissien de St. Nicolas du Chardonnet ... ! Qu'il l'avait pourtant prévenu". Il lui reproche encore de lui avoir "adressé un texte à co-signer avec entre-autres Christian Bouchet sur la tuerie de Toulouse". Il dit également qu'Abed aurait "fait pression sur le média gloria.tv pour qu'ils ne diffusent pas sa dernière conférence", et enfin qu'Abed aurait demandé lui-même de faire supprimer une photo de Ploncard d'Assac et lui illustrant un entretien donné sur le site Ripoublik, et que dans les commentaires un certain "Poussin", qu'il a identifié comme étant l'un des nombreux pseudonymes d'Abed, tenait des commentaires injurieux à son égard.

Dans le numéro 130 de La Politique de Philippe Ploncard d'Assac, Hugues Morin écrit qu'Abed était "un arriviste, qu'il éructait contre Ploncard et le nationalisme sur le blog Ripoublik caché sous différents pseudos qui feraient l'éloge d'Abed", et reproche ensuite à Abed sa ""flagornerieenvers Jean-Marie Le Pen et Serge de Beketch" (ce dernier étant accusé par Ploncard d'Assac d'être un marrane), ou d'avoir affirmé que "Joseph de Maistre aurait compris tout de suite le "danger maçonnique" alors qu'il fut lui-même franc-maçon martiniste, obédience fondée par un juif portugais Martines de Pasqualis".

Ploncard dit ensuite qu'Abed lui fait penser à Bernard Antony à ses débuts, "créant son personnage" (Ploncard et son entourage reprochant à ce dernier d'être aussi un infiltré Juif marrane).

Dans La Politique de septembre 2012, Hugues Morin écrit que La Politique reçoit "des mail délirants, diffamatoires, obscènes signés Annemunduns Clovis et menaçant Ploncard", et que le journal suspecte Abed. Il cite certains mails : "vive la laïcité" "vivent Voltaire et les lumières" "tes fils accourent; tes destructeurs et tes démolisseurs sortiront du milieu de toi". (Isaïe, le prophète annonçant le rétablissement d'Israël)". Un mail dit que Jacques Ploncard d'Assac, père de Philippe, alors décédé, serait "l'admirateur et le vassal de Franc Abed, un autre que le corps de Ploncard s’effondrera par terre plus vite et plus douloureusement que les deux tours du WTC". Un autre mail dit : "Philippe Ploncard d'ASSAC est en train de traverser le couloir étroit du mourant qui sait que son heure approche, (...) il commence a sentir un courant d'air chaud ascendant en venant du sol..." ; "Philippe Ploncard d'ASSAC sait que cette chaleur vient de l'enfer et que SATAN, le prince des enfers, lui ouvre un peu plus la porte de l'enfer à chaque nuit passée..." ou encore, "La flèche de Franck ABED a atteint comme cible Philippe Ploncard d’ASSAC". Sont aussi relayés des mails insinuant que Ploncard aurait été initié au sexe jeune, par son père, au Portugal, avec de jeunes femmes métissées de 16 ans issues des anciennes colonies portugaises africaines et brésiliennes, puis "Avec internet on est allé jusqu'à repêcher un collabo nazi de 97 ans".

La lettre explique que le "corbeau" Annemundus clovis, envoyait aussi ses mail à des dizaines de correspondant (plus de 70)  pour nuire à Ploncard, un mail de cet individu prétend même "connaitre Ploncard depuis 1956", ce qui exclurait donc qu'il soit Franck Abed (né en 1981). Néanmoins, Ploncard et ses soutiens concluent qu'il aurait s'agit d'Abed à cause des louanges adressées à ce dernier dans ces messages. Ils ajoutent qu'il est "un petit surveillant de collège" et se demandent d'où il tire ses revenus pour effectuer ses voyages et reviennent sur un livre érotique prétendument écrit sous pseudonyme par Franck Abed, ainsi que sur une femme n'interviewant Abed que sur ces sites, qu'ils suspectent d'être un pseudonyme de Franck Abed : "c'est la même "Lucie de Bierre" qui publie les entretiens de Franck Abed inondant le site de Ripoublik, d’où la question".

Ploncard et ses soutiens publient finalement un document nommé "Le dossier Abed" résumant ces histoires.[17]

Ploncard et Rouanet ont également accusé Franck Abed d'avoir commandité l'agression de Florian Rouanet par un de ses sbires, un certain Choukri, le 26 janvier 2013 lors d'une conférence.[18] L'enquête de gendarmerie conclut cependant qu'il n'y avait pas eu d'agression ni verbale, ni physique.[source requise]

Relations avec Florian Rouanet

Franck Abed réalisa plusieurs entretiens vidéos avec Philippe Ploncard d'Assac au début des années 2010, ces vidéos marchèrent bien grâce au relais sur E&R, ce qui donna l'idée à Ploncard de filmer ses conférences et de faire des vidéos mensuelles. C'est avec Florian Rouanet que Ploncard fera ses entretiens vidéos pendant des années jusqu'à ce qu'ils se brouillent en 2015.

En octobre 2019, Florian Rouanet relaie une vidéo d'Hervé Ryssen contre Philippe Ploncard d'Assac. Il dit s'être éloigné de Philippe Ploncard d'Assac afin de rester à l’Œuvre française, que Ploncard d'Assac critiquait à l'époque. Le même mois, il publie un commentaire sur YouTube dans lequel il dit que Ploncard d'Assac lui "a été utile quand [il] étai[t] un jeune con de 20 ans", mais qu'il est "à dépasser et facilement dépassable". Il le qualifie d'"inculte invétéré" et de "colporteur de ragot".

En novembre 2019, Philippe Ploncard d'Assac dit s'être éloigné de Florian Rouanet après avoir vu qu'il utilisait ses textes sans le citer lors de conférences à l'Œuvre française. Il prétend aussi que Jérôme Bourbon lui aurait transmit que Florian Rouanet serait prêt à discuter avec lui afin de mettre les choses au clair, mais dit que cela ne l'intéresse pas. Il demande cependant à Rouanet des excuses publiques.[19]

Relations avec Daniel Conversano

Relations avec Laurent Ozon

Relations avec Yvan Benedetti

En 2001, suite à la parution de son livre Le Nationalisme français, Philippe Ploncard d'Assac appelle Yvan Benedetti au téléphone pour se plaindre de l'absence de promotion pour son dernier livre dans la revue de Jeune nation. Benedetti lui raccroche alors au nez, ce qui signe la fin de la collaboration entre Ploncard d'Assac et Jeune nation.

En 2009, lors de la première plainte d'Henry de Lesquen contre Philippe Ploncard d'Assac, Ploncard d'Assac contacte Yvan Benedetti pour qu'il lui communique la date de la republication de l'éditorial incriminé sur le site de Jeune nation, afin de plaider la prescription. Benedetti ne répond pas à Ploncard d'Assac, qui finit par être condamné.

En 2014, suite à "l'attitude inamicale" de Benedetti, Ploncard d'Assac déclare les hostilités ouvertes contre lui. Il lui reproche également la dissolution de l'Œuvre française, son admiration pour Georges Clemenceau qui serait "maçonnique", ainsi que son admiration pour Napoléon Ier.[20]

Relations avec Pierre Hillard

En février 2016, Philippe Ploncard d'Assac écrit un texte dans sa lettre d'informations La Politique, dans lequel il se plaint de Pierre Hillard qui serait selon lui "acharné à convaincre que Vladimir Poutine est un "mondialiste" tenu par les oligarques juifs". Ploncard d'Assac tient ces accusations comme étant fausses. Il rappelle aussi une "étrange" déclaration de Pierre Hillard datant de juillet 2015 : "Il faut lutter contre l'antisémitisme, ce dernier est une faute morale". Ploncard d'Assac ironise en disant : "Est-ce à dire que les blasphèmes talmudiques envers le Christ, seraient "moraux" pour Hillard ?!". Il trouve aussi cette déclaration illogique car selon lui le "mondialisme" serait d'essence "messianique juive".[21]

En janvier 2017, Ploncard d'Assac demande un débat avec Hillard à propos de Poutine et de son supposé mondialisme.[22]

Relations avec Salim Laïbi

En février 2016, Philippe Ploncard d'Assac écrit un texte dans sa lettre d'informations La Politique, dans lequel il se plaint que Salim Laïbi attaque Vladimir Poutine. Il reproche à Laïbi d'être un "adepte" de René Guénon, qui a été franc-maçon, et de se proclamer "libre penseur", ce qui serait une "formule typiquement maçonnique" selon lui. Laïbi lui répond ensuite dans un article sur son site Le Libre Penseur, en disant qu'il ne "peut accepter" que l'on "insulte la mémoire" de René Guénon, qui serait selon lui "le plus anti-maçon des Français". Laïbi ajoute, à propos des accusations de maçonnisme concernant son pseudonyme, que "penser librement n'est pas maçonnique, mais devrait être tout simplement humain".[21]

Relations avec Hervé Ryssen

Philippe Ploncard d'Assac s'en prend à Hervé Ryssen pour la première fois dans un de ses entretiens mensuels en novembre 2018.

En décembre 2018, Philippe Ploncard d'Assac réagit à une vidéo d'Hervé Ryssen dans laquelle il dit du bien d'un livre d'Éric Zemmour. Il considère que Ryssen ne serait "certainement pas" nationaliste malgré ses allégations "anti-mondialistes". Il soutient et félicite Jérôme Bourbon qui a envoyé une lettre à Hervé Ryssen pour lui reprocher son soutien à Zemmour. Il accuse Ryssen de "trahison" et l'accuse de s'être "vendu".[23]

Après de maintes attaques de Philippe Ploncard d'Assac à son encontre, Hervé Ryssen finit par y répondre le 14 septembre 2019 dans une vidéo d'1h20 intitulée "Ploncard d'Assac Best of".[24] Ploncard d'Assac répond à cette vidéo dans son entretien d'octobre 2019. Il y estime que Ryssen l'aurait menacé de mort dans sa vidéo. Il s'en prend également à Henry de Lesquen, Christian Bouchet et Franck Abed dont il estime qu'ils auraient soutenu Hervé Ryssen face à lui.[25] En novembre 2019, Hervé Ryssen publie sur les réseaux sociaux les coordonnées personnelles de Philippe Ploncard d'Assac et de ses collaborateurs. En décembre 2019, Philippe Ploncard d'Assac dit qu'en "appellant aux Français à se battre contre les Musulmans", Hervé Ryssen ferait le jeu de rabbins comme David Touitou et Ron Chaya.[26]

Jean Robin sur Philippe Ploncard d'Assac

En mai 2018, Jean Robin fait une vidéo contre Philippe Ploncard d'Assac. Il y dit que Ploncard d'Assac est son "humoriste préféré" et l'appelle "Plonplon". Il ajoute que Ploncard d'Assac est "très sérieux" et que c'est ce qui le rendrait "aussi drôle". Robin lui reproche son catholicisme. Il dit aussi que le soutien de Ploncard d'Assac envers le colonel Beltrame serait illogique étant donné que Beltrame était franc-maçon, et que Ploncard d'Assac est antimaçonnique.[27]

Philippe Ploncard d'Assac sur Papacito

Suite à l'entretien de Papacito par Adrien Abauzit sur Radio Athena, Philippe Ploncard d'Assac réagit et dit avoir remarqué un "sionisme" et un "judaïsme flagrant". Il pense que Papacito se trompe en disant qu'il y a des juifs patriotes, car les Juifs se sont souvent fait expulser de France sous l'Ancien Régime. Il accuse aussi Papacito d'être descendant de communistes espagnols. Il estime que le fait qu'il soit marié à une femme d'origine congolaise ne serait "pas le pire" chez lui. Il s'étonne que Papacito, qu'il qualifie de "judéo-servile", puisse être invité sur la radio de Lesquen, qui serait censé être antisémite.[12]

Philippe Ploncard d'Assac sur Boris Le Lay

En avril 2016, Philippe Ploncard d'Assac dit que Boris Le Lay ferait du "bon travail", mais estime qu'il en ferait "trop sur le danger islamique", et s'exprime contre son nationalisme breton. Cependant, en décembre 2016, il change d'avis et estime que BLL "ne sert que le sionisme".[28]

Philippe Ploncard d'Assac sur Salim Laïbi

En mars 2019, Philippe Ploncard d'Assac est interrogé à propos de Salim Laïbi. Il en pense globalement du bien et "s'en fiche" de sa dispute avec Alain Soral, mais lui reproche tout de même d'être "un peu gnostique".[29]

Citations

  • L’ego est une chose bien surprenante. En ce qui concerne M. Abed, s’il ne se ressaisit pas, cette enflure le perdra. Je l’avais pourtant prévenu que je procède toujours par coup de sonde, suivi de coup de bistouri, si nécessaire ...C’est fait ![30]

Références

  1. https://lahorde.samizdat.net/2015/04/16/florian-rouanet-antisemitisme-jecris-ton-nom/
  2. Lettre d'information "La Politique", de Philippe Ploncard d'Assac (Juin 2012)
  3. https://lahorde.samizdat.net/2015/04/16/florian-rouanet-antisemitisme-jecris-ton-nom/
  4. https://www.youtube.com/watch?v=u1WpZ8VkcDs
  5. https://www.youtube.com/watch?v=0nADbFRj_eE
  6. https://www.youtube.com/watch?v=RKGy_nvoRpU
  7. https://www.youtube.com/watch?v=xtuVDxoYiC8
  8. http://www.kontrekulture.com/actualite/la-subversion-mondialiste-messianique-conference-de-philippe-ploncard-d-assac-geneve
  9. https://www.youtube.com/watch?v=kxDmZu1_FBo
  10. https://www.youtube.com/watch?v=VVQsRUii5zQ&feature=youtu.be&t=4240
  11. https://www.youtube.com/watch?v=MPw2HgROdbE
  12. 12,0 et 12,1 https://www.youtube.com/watch?v=Xkq42eWlzL0
  13. https://www.dailymotion.com/video/xz646q
  14. https://www.youtube.com/watch?v=39suxMu_QvU
  15. https://johanlivernette.wordpress.com/2013/05/06/reponse-aux-mensonges-de-ploncard-dassac/
  16. https://www.youtube.com/watch?v=vXNIj65eiYs
  17. https://muhammad-ali-ben-marcus.blogspot.com/2012/11/dossier-accablant-de-franck-abed.html (Attention, les liens mediafire du lien peuvent infecter vos ordinateurs, mais c'est une des rares pages restantes traitant du dossier Abed, juste ne cliquez pas sur les liens)
  18. https://florianrouanet.wordpress.com/tag/affaire-abed/
  19. "Entretien spécial mi-octobre 2019" : https://www.youtube.com/watch?v=UYA_cGgkMUY#t=1h45s
  20. http://archive.is/FRZZB
  21. 21,0 et 21,1 http://www.lelibrepenseur.org/reponse-de-llp-au-dr-p-ploncard-dassac-concernant-poutine/
  22. https://www.youtube.com/watch?v=nxOpEPQr20U
  23. https://www.youtube.com/watch?v=IjzpnFLym78
  24. "Ploncard d'Assac Best of. Par Hervé Ryssen" : https://www.youtube.com/watch?v=vXNIj65eiYs
  25. "Actualité et politique Octobre 2019" : https://www.youtube.com/watch?v=afGM0H8KYZc
  26. "Actualité et politique Décembre 2019" : https://www.youtube.com/watch?v=3R6uO8-Yik4&feature=youtu.be&t=3239
  27. https://www.youtube.com/watch?v=JQaJivEZi98
  28. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Boris-LeLay-ne-sert-que-le-sionisme-43053.html
  29. https://www.youtube.com/watch?v=9hW8UNNAIrA
  30. Lettre d'information "La Politique", de Philippe Ploncard d'Assac (Juin 2012)