Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Patrick Timsit

De Wiki Dissidence
Fichier:Timsit.jpg
Patrick Timsit dans Les 11 Commandements.

Patrick Timsit est un humoriste et acteur français né le 15 juillet 1959 à Alger, en Algérie.

Il se lance dans le spectacle à la fin de années 80 en maniant un humour corrosif qui aborde des thèmes aussi délicats que le racisme, l'antisémitisme, le conflit israélo-palestinien et les droits des homosexuels. Il se fait notamment remarquer dans les émissions de Christophe Dechavanne.

Après cinq one-man-show, il se consacre à sa carrière d'acteur. Il y remporte plusieurs succès dans des films comme La Crise en 1992, Un indien dans la ville en 1994 et Pédale douce en 1995, ou plus récemment dans Stars 80 et Stars 80, la suite.

Relations avec Dieudonné[modifier]

Patrick Timsit et Dieudonné ont tourné deux films ensemble, Les Clefs de bagnole de Laurent Baffie en 2003 et Les 11 Commandements en 2004. Dans ce dernier, il interprète Toto, caricature d'un humoriste médiocre se faisant humilié par Dieu, incarné par Dieudonné, qui lui suggère de se renommer Fifou[1].

Dans son one-man-show The One Man Stand-up Show de 2008, Timsit attaque de Dieudonné qu'il accuse de s'en prendre aux Juifs.

En 2012, dans Foxtrot, Dieudonné présente Patrick Timsit comme un "humoriste très ringard mais juif, donc automatiquement un génie". Il y déclare aussi qu'il ne faudrait pas qu'il vienne se planquer dans sa cave s'il venait à se retrouver dans une ambiance des années 30.[2]

En 2011, dans l'émission Des mots de minuit, il commente les revirements politiques de Dieudonné, aux côtés d'Alain Finkielkraut et du photographe William Klein. Celui-ci prend parti pour Dieudonné et déclare que ses blagues n'ont rien à voir avec ses positions racistes et politiques, Timsit se demande alors s'il faut également reconnaître les talents de peintre de Hitler. En 2013 dans l'émission C à vous, Alessandra Sublet lui demande de commenter cette comparaison, ce à quoi il répond ironiquement : « mais Hitler était un génie ! ». Cette citation est abondement réutilisé par la dissidence.

Dans les jours qui suivent la diffusion de C à vous, Dieudonné publie une vidéo sur le sujet. Il renvoie Timsit à leur séquence en commun dans Les 11 commandements en l'appelant Fifou, il utilise ensuite un montage de la phrase de Timsit par-dessus des images de déblaiement de cadavres dans un camps d'extermination et de fours crématoires, suivies d'un discours de Hitler.[3]

Relations avec Alain Soral[modifier]

Dans l'Entretien du mois de décembre 2012, Alain Soral suppose que les attaques de Timsit contre Dieudonné sont dues à la jalousie d'un humoriste "démodé, démonnaitisé" contre un "humoriste authentiquement drôle parce qu'il a continué à faire le travail". Il l'invite à aller au Théâtre de la Main d'or pour voir si c'est un repère de facho car il pense que c'est plutôt le réseau qui a fait Timsit qui est proche du réseau de facho et de racistes.[4]

Références[modifier]