Panamza

De Wiki Dissidence
Panamza
{{{image}}}
Nom Hicham Hamza
Date de naissance {{{date_de_naissance}}}
Activité journaliste
Origine français

Panamza, de son vrai nom Hicham Hamza, est un journaliste français.

Biographie[modifier]

Panamza étudie à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence, puis est lauréat de la Bourse Julien Prunet du Centre de formation des journalistes de Paris.

En 2008, il collabore au journal satirique Bakchich[1] et à La Télé Libre de John Paul Lepers.[2][3]

En 2009, il réalise plusieurs reportages pour TF1, France 24, BFMTV, i-Télé, LCP et Al Jazeera.[4]

De juin 2009 à juin 2013, il travaille pour le site Oumma.com.

En 2012, il écrit pour Politis.[5]

Depuis juin 2013, il anime un site Internet intitulé Panamza.com qui propose des enquêtes conspirationnistes sur divers sujets, des attentats de janvier 2015 en France à une supposée proximité entre Greg Tabibian et des réseaux sionistes.

Relations avec Alain Soral[modifier]

Panamza s'est régulièrement attaqué à des ennemis d'Alain Soral, comme Le Raptor, Papacito,[6] Vincent Lapierre,[7] Marc-Édouard Nabe[8] ou Salim Laïbi.[9]

En décembre 2007, Panamza rencontre Alain Soral pour la première fois dans un café de la place Saint-Sulpice pour un entretien dans le cadre d'un portrait que Panamza réalise pour ses études au Centre de formation des journalistes.[10]

En mars 2013, Panamza organise avec le site Oumma.com un débat entre Alain Soral et Abdelaziz Chaambi.

En 2016, Alain Soral et Panamza sont tous les deux poursuivis pour un papier de Panamza repris par Soral

Le 21 septembre 2019, il s'attaque à Alain Soral et Faits & Documents sur Twitter après qu'ils ont fait une émission sur l'affaire Epstein dans laquelle ils auraient selon lui passé sous silence son travail sur l'affaire. Il les qualifie de ""Dissidence" de petits bras pro-@realDonaldTrump".[11] Le 23 septembre, Alain Soral répond avoir initialement invité Panamza dans l'émission, mais qu'il aurait "posé un lapin à la dernière minute".[12] Panamza dément et dit avoir été désinvité par ERFM suite à l'intervention d'F&D alors qu'un duplex avec lui aurait été convenu.[13] Le 24 septembre, Alain Soral répond :

Un duplex ? Tu te crois sur France inter ?

On t'invite, tu nous plantes, tu te permets ensuite de nous attaquer... Tu mens et maintenant tu me menaces ?

Fais attention à toi, garçon, je ne suis pas encore en taule...[14]

Panamza l'accuse alors de mentir, dit avoir conservé les messages d'ERFM à propos du duplex, le qualifie de "papy" et qualifie Faits & Documents de "trumpolâtres". Il estime également la précédente réponse de Soral comme étant des "menaces physiques".[15] Alain Soral estime alors que Panamza lui "crache à la gueule pour une sordide histoire d'ego". Il conclue "Il va dorénavant aller se faire foutre !"[16] Le 25 septembre, Panamza publie un article contre Soral sur son site, dans lequel il prétend qu'un assistant de Soral nommé Mohammed l'aurait contacté en août 2019 pour qu'il participe par duplex à un débat organisé par l'équipe de l'émission Pourquoi tant de haine ? Panamza dit que Mohamed l'aurait ensuite recontacté la veille de l'émission pour annuler sa venue suite à la récupération du sujet de l'affaire Epstein par l'émission de Faits & Documents. Il accuse aussi Alain Soral de l'avoir insulté de "bougnoule" et d'avoir dit qu'il était "à remigrer". Il publie des captures d'écran dans lesquelles l'on voit supposément Alain Soral tenir ces propos.[10] Alain Soral répond à l'article en qualifiant son site d'"épicerie à scoops bidons deux fois sur trois".[17] Le 26 septembre, Panamza publie des captures d'écran d'Alain Soral et commente : "Juste. Un. Sale. Raciste."[18]

En novembre 2019, Panamza reporte sur son site les propos orduriers proférés par Alain Soral à l'égard de Tepa peu après le décès de ce dernier. Soral y est qualifié de "pseudo-résistant-antisioniste et raciste anti-arabe"[19] Alain Soral réagit à l'article sur Twitter en lui souhaitant "de crever d'un cancer de l'anus comme l'autre enculé". Il ajoute ensuite : "Ça te va ? Tu vas pouvoir faire un peu de buzz avec ça ?".[20]

Références[modifier]