Olivier Rioult

De Wiki Dissidence
Olivier Rioult
{{{image}}}
Nom Olivier Rioult
Date de naissance 18 août 1971
Activité abbé
Origine français

Olivier Rioult, né à Lille le 18 août 1971, est un abbé sédévacantiste français connu pour ses prises de position antisémites.

Après le séminaire de Flavigny, il reçoit l'ordination sacerdotale en 2001 d'un des évêques de la Fraternité Saint-Pie-X, alors frappés d'excommunication[1].

En 2014, il est suspecté de piratage informatique par la FSSPX à laquelle il appartient ; une enquête ayant été diligentée, il préfère prendre et quitter la communauté[2].

Il a fondé sa propre maison d'édition, à l'enseigne de Saint Agobard (connu pour ses controverses contre les juifs lyonnais)[3].

Relations avec Robert Faurisson[modifier]

À la mort de Robert Faurisson, Olivier Rioult publie un article en son hommage. Il y dit avoir "eu la grâce" de le rencontrer trois fois à son domicile, et dit avoir rencontré en sa personne "un honnête homme, une intelligence supérieure, une culture classique immense, un grand amour de la vérité et de l’exactitude, une mémoire hors norme, une délicatesse exquise, une hospitalité sans faille, un courage héroïque qui lui faisait porter une multitude de blessures de cœur et de corps". Il se remémore une anecdote dans laquelle Robert Faurisson dût s'arrêter lorsqu'il préparait un café suite à des douleurs à la mâchoire des suites de son agression à Vichy. L'abbé Rioult déplore cependant que Faurisson ait perdu la foi catholique, et invite ses lecteurs à dire trois Ave Maria "pour le repos de l'âme de ce héros".[4]

Relations avec Hervé Ryssen[modifier]

En mai 2014, dans un article en soutien à Richard Williamson, Olivier Rioult conseille la lecture de Comprendre le judaïsme, comprendre l'antisémitisme d'Hervé Ryssen.[5]

Le 27 juillet 2019, Olivier Rioult fait une vidéo d'entretien avec Hervé Ryssen.[6]

Relations avec Dieudonné[modifier]

En février 2019, Olivier Rioult pose pour deux photos en faisant une quenelle avec Dieudonné.[7]

Olivier Rioult et Richard Williamson[modifier]

En septembre 2012, Olivier Rioult publie un billet sur son blogue pour soutenir Richard Williamson face la procédure d'exclusion de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X le visant, qu'il estime comme une trahison.[8] Le même mois, il publie un autre billet dans lequel il qualifie Richard Williamson de digne successeur de Marcel Lefebvre, et compare son exclusion de la FSSPX à l'excommunication de Marcel Lefebvre. Il rappelle également des propos islamophobes de Williamson qui ne lui ont pas valu de procédure d'exclusion de la FSSPX.[9]

Références[modifier]