Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Nolan Lapie

De Wiki Dissidence
Nolan Lapie
{{{image}}}
Nom {{{nom}}}
Date de naissance 15 juillet 1998
Activité Quenellier, employé de théâtre
Origine Français

Nolan Lapie est un quenellier français et indépendantiste breton né le 15 juillet 1998 à Saint-Brieuc.

Le 17 janvier 2017, il se fait connaitre de la France entière en giflant Manuel Valls, alors candidat à la primaire du Parti socialiste pour l'élection présidentielle de 2017, en visite à l'hôtel de ville de Lamballe en Bretagne[1]. Il est immédiatement plaqué au sol par un garde du corps de l'ancien premier ministre et est condamné en comparution immédiate à 3 mois d'emprisonnement avec sursis et à 105 heures de travaux d'intérêt général[2]. Le geste est condamné par la plupart des personnalités politiques, mais il reçoit cependant le soutien de Tatiana Ventôse[3]. Il déclare que ce geste avait pour but de fédérer[4].

Dans les jours suivant l'évènement, les médias découvrent, sur sa page Facebook, que Lapie est un sympathisant de Dieudonné puisqu'il effectue le geste de la quenelle sur sa photo de profil et apprécie plusieurs pages liées à la dissidence[5]. Ceci pousse Dieudonné à se rapprocher de Lapie, il lui apporte son soutien total et affirme se mobiliser pour financer ses frais d'avocat[6]

Le 1er mars 2017, le Breton annonce, dans une vidéo de Dieudonné, sa candidature à l'élection présidentielle. Il propose notamment le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, la fin de la pratique des assassinats ciblés et la suppression du Mariage pour Tous[7]. Cette annonce étant intervenue deux semaines avant la date limite de dépôt des candidatures à l'élection, Lapie n'a obtenu aucun des parrainages d'élus nécessaires.

Fichier:Dieudolapie.jpg
Profession de foi de Dieudonné et Nolan Lapie pour l'élection législative de la 1re circonscription de l'Essonne.

Mais l'aventure avec Dieudonné ne s'arrête pas là, puisqu'il apparait dans ses spectacles[8] et, quelques jours après l'élection d'Emmanuel Macron, ils annoncent leur candidature à l'élection législative de juin dans la première circonscription de l'Essonne où Manuel Valls est candidat, ainsi que Francis Lalanne[9]. D'abord annoncé candidat titulaire, il est finalement le suppléant de Dieudonné mais, avec 3,84% des suffrages exprimés, ils ne parviennent pas à se maintenir au second tour au terme duquel Valls est finalement élu[10].

Le 19 novembre 2017, dans l'enceinte d'une gare, il effectue une quenelle au passage de Manuel Valls et Gilles Bernheim[11].  

En mai 2018, le jeune quenellier participe au déménagement du théâtre de la Main d'or[12]

Références[modifier]