Néonazisme

De Wiki Dissidence
Fichier:Néonazisme.jpg
Membre du groupe néonazi Aryan Guard.

Le néonazisme est un ensemble d'idéologies constitué de plusieurs mouvements se revendiquant de l'idéologie national-socialiste. Le terme est le mélange de « néo » (nouveau en grec ancien) et de « nazisme », forme péjorative et contractée de « national-socialisme » (en allemand : Nationalsozialismus). Le néonazisme est donc au sens littéral, une nouvelle forme de nazisme.

Les politologues considèrent que le nazisme a disparu avec la fin du IIIème Reich, de la Seconde Guerre mondiale et de la mort d'Adolf Hitler, fondateur de l'idéologie. Ils parlent donc de néonazisme.

Idéologie[modifier]

Le néonazisme n'est pas une idéologie réellement fondée sur des bases stables excepté la proclamation de l'héritage du national-socialisme historique. Des caractéristiques que l'on peut retrouver régulièrement dans le néonazisme sont l'antisémitisme, l'antisionisme, le racialisme et l'anticommunisme, bien que certaines de ces caractéristiques ne soient pas communes à tous les néonazis. De nombreux néonazis sont aussi islamophobes (bien qu'Adolf Hitler ait fait des commentaires élogieux sur l'islam), homophobes, anti-IVG, antiféministes etc. et peuvent également tenir parfois certaines positions en rupture avec le nazisme historique.

Les néonazis ne sont pas non plus tous d'accords sur les idées religieuses, certains se tournant vers le christianisme, d'autres vers le néopaganisme (considéré chez certains comme un renouveau du paganisme européen) et d'autres vers l'athéisme.

Le néonazisme est souvent associé au mouvement skinhead, qui n'est cependant pas un mouvement politique car si l'on trouve des skinheads d'extrême-droite, il existe aussi aussi des skinheads d'extrême-gauche et des apolitiques. Cette association vient du fait qu'une branche du mouvement skinhead soit néonazi, on parle alors de skinheads néonazis, voire de « boneheads ». Les néonazis sont souvent représentés en skinheads dans la culture populaire, comme dans le film American History X (1998) ou bien La Haine (1995).

Alain Soral et le néonazisme[modifier]

Si Alain Soral s'est parfois défendu d'être néonazi, il s'est aussi d'autres fois réclamé de l'héritage national-socialiste. En juillet 2019, il explique lors d'une conférence aux environs de Barcelone que son slogan « gauche du travail, droite des valeurs » est « une manière discrète dans une démocratie avancée de parler de national-socialisme ».[1] Il explique également voir la Corée du Nord comme « le seul pays national-socialiste ». Il dit que « si Hitler était encore vivant, c'est là qu'il irait se réfugier ».[2]

Références[modifier]

  1. "ALAIN SORAL: "LIBERTAD DE EXPRESIÓN Y MERCADO" (06 07 2019)" : https://youtu.be/4NPmaz0Qmus?t=374
  2. "ALAIN SORAL: "LIBERTAD DE EXPRESIÓN Y MERCADO" (06 07 2019)" : https://youtu.be/4NPmaz0Qmus?t=2733