Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Meyer Habib

De Wiki Dissidence

Meyer Habib, né le 28 avril 1961 à Paris, est un dirigeant d'entreprise, responsable associatif et homme politique franco-israélien.

Directeur général du groupe Vendôme à Paris, spécialiste de joaillerie, il est, depuis le 9 juin 2013, le député de la huitième circonscription des Français établis hors de France. Député de centre-droit en France, il est proche de la droite radicale israélienne.

Meyer Habib et Dieudonné[modifier]

En janvier 2014, Meyer Habib dépose un projet de loi visant à interdire la quenelle de Dieudonné. Il pense que ce serait "le nouveau salut nazi". Il nuance cependant en disant que tous les fans de Dieudonné et toutes les personnes qui font la quenelle ne seraient pas forcément antisémites.[1]

En mars 2017, Meyer Habib estime qu'avec l'interdiction de plusieurs spectacles de Dieudonné, l’enchaînement des condamnations en justice et la mise en cause de nombreux auteurs de photos de quenelles sur Internet, le phénomène Dieudonné aurait été momentanément "neutralisé" et que son projet de loi ne serait donc plus d'actualité, mais qu'il faudrait toutefois "rester très vigilant". Il dit aussi que sa proposition a été renvoyée en commission.[2]

Lors de la conception de la loi dite "anti-casseurs", Meyer Habib propose un amendement visant à pénaliser le signe de la quenelle. Cet amendement est rejeté.[3]

Ahmed Moualek et Meyer Habib[modifier]

En janvier 2020, Ahmed Moualek appelle à "pendre" Meyer Habib, et l'insulte de "porc abject".[4]

Références[modifier]