Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Maxime Nicolle

De Wiki Dissidence
Maxime Nicolle
{{{image}}}
Nom Maxime Nicolle
Date de naissance {{{date_de_naissance}}}
Activité Chauffeur intérimaire

Militant Gilet jaune

Ex-militaire

Origine Français

Maxime Nicolle, aussi connu sous le pseudonyme Fly Rider, est un chauffeur intérimaire, ancien militaire et militant Gilet jaune français. C'est l'une des principales figures médiatiques du mouvement des Gilets jaunes.

Au début de son implication au sein du mouvement des Gilets jaunes, beaucoup d'observateurs le classifient parmi les conspirationnistes voire parmi l'extrême-droite. De 2015 à 2018, il soutient le Front national, mais le désavoue en janvier 2019 et évoque ce soutien passé comme une erreur. Il se définit lui-même comme étant apolitique.[1] En février 2019, il se rapproche de l'avocat Juan Branco, ancien membre de La France insoumise.

En février 2019, il tient des propos polémiques sur le sionisme en qualifiant cette idéologie de « raciste » et à « gerber ». Certains l'accusent alors d'antisémitisme.[2]

Relations avec Étienne Chouard[modifier]

Début décembre, Étienne Chouard contacte Maxime Nicolle pour la première fois.[3] Le 7 décembre 2018, Maxime Nicolle rencontre Étienne Chouard pour discuter du référendum d'initiative citoyenne. Certaines personnes l'avertissent avant sa rencontre en lui disant que Chouard serait d'extrême-droite. Il explique alors dans un direct Facebook avoir vérifié si Chouard était d'extrême-droite, et en constate que s'il a effectivement dialogué avec des personnes d'extrême-droite, cela ne suffirait pas pour le cataloguer en tant que tel. Fly Rider dit dans le même direct être intéressé de rencontrer Chouard car il n'est affilié à aucun parti politique ou syndicat et qu'il défend le RIC.[4] Le 8 décembre, Maxime Nicolle et Étienne Chouard participent à un débat au sujet du référendum d'initiative citoyenne organisé par le vidéaste Julien Malara, et en compagnie d'autres Gilets jaunes, nommément Yvan Bachaud et Léo Girod.[5]

D'après le journaliste Vincent Glad, la rencontre entre Maxime Nicolle et Étienne Chouard aurait été décisive dans la popularisation de l'idée du référendum d'initiative citoyenne.[6]

Le 18 mai, Maxime Nicolle et Étienne Chouard tiennent ensemble une conférence sur le référendum d'initiative citoyenne.[7]

En juin 2019, Nicolle réagit lors d'un direct Facebook à la polémique suite aux propos de Chouard sur la Shoah dans une interview pour Le Média, et dit que bien qu'il connaisse un peu Chouard, la façon dont il s'est exprimée "porte à confusion" et que ses propos n'"étaient pas clairs".[8]

Relations avec Alain Soral[modifier]

Peu après sa rencontre avec Étienne Chouard, Maxime Nicolle dit lors d'un direct Facebook que ça ne l'intéresse pas de rencontrer Alain Soral car il serait trop engagé politiquement, contrairement selon lui à Chouard qui serait apolitique.

Lors d'un direct Facebook datant de décembre 2018, Maxime Nicolle annonce avoir porté plainte pour diffamation contre LCI après qu'il l'aient présenté comme un soutien d'Alain Soral. Il dit ne pas bien connaître Soral, n'avoir jamais été en contact avec lui. Il dit qu'il a entendu dire qu'il était d'extrême-gauche ou d'extrême-droite, mais qu'« entre ce que les médias racontent et la réalité des fois on a des grosses surprises ».[9]

Le 13 janvier 2019, E&R publie sur son site un article relatant l'interview de Maxime Nicolle par le journaliste Hugo Clément dans lequel l'association qualifie Nicolle de « naïf ». D'après E&R, Fly Rider serait ainsi « aux mains du système qu’il conteste et prétend renverser » lorsqu'il dialogue avec Hugo Clément.[10]

Dans l'épisode 8 de Soral a (presque toujours) raison, Alain Soral s'en prend à plusieurs figures médiatiques du mouvement des Gilets jaunes, parmi lesquelles Maxime Nicolle. Il les qualifie de « nouveaux crétins » et pense qu'ils seraient invités dans les médias car ils ne sont pas formés politiquement. Il qualifie Nicolle d'« espèce de rappeur » et d'« espèce de slammeur ». Il lui reproche d'avoir dit que Soral et Dieudonné ne l'intéressaient pas car ils seraient politiques tandis que Chouard serait apolitique, ce qui serait totalement faux d'après Soral qui trouve Chouard « extrêmement politique », mais dont la différence avec Dieudonné et lui serait qu'il ne prendrait pas assez de risques. Il reproche aussi à Fly Rider d'avoir toujours un compte Facebook, ce qui serait un marqueur de complaisance du « système » vis-à-vis de lui. Le 15 février, le site d'E&R partage une vidéo dans laquelle apparaît Maxime Nicolle en disant qu'il « ne semble pas voir la récupération gauchiste » du mouvement des Gilets jaunes.[11]

Relations avec Vincent Lapierre[modifier]

Le 2 mai, lors d'une manifestation en soutien à Julian Assange à Londres, Vincent Lapierre tente d'interviewer Maxime Nicolle, présent sur les lieux. Lors de sa première tentative, Maxime Nicolle refuse en prétextant faire un direct vidéo sur Facebook. Lapierre tente une seconde fois d'interviewer Nicolle après la fin de son direct Facebook, ce à quoi Fly Rider répond qu'il y a "énormément de choses qui se disent" au sujet de Lapierre, et que dans sa position, il est "compliqué" pour lui de lui accorder une interview car il aurait ensuite à "s'expliquer pendant des semaines" s'il le faisait, bien qu'il n'ait rien personnellement contre lui. Vincent Lapierre dit ensuite comprendre le choix de Maxime Nicolle, mais trouve tout de même dommage qu'il se "plie aux desiderata des médias" qu'il serait selon lui censé combattre.[12]

Relations avec François Asselineau[modifier]

En décembre 2019, François Asselineau dit lors d'une interview pour Fréquence ESJ qu'il a récemment parlé avec Maxime Nicolle, à l'occasion d'une manifestation de sapeurs-pompiers en grève à la place de la République, à Paris. Il déplore que Nicolle ait refusé que l'on diffuse la vidéo de leur entretien, et qu'il refuse de faire la politique, ce qui serait susceptible de mener, selon Asselineau, à de la "violence" et à "l'anarchie généralisée".[13]

Références[modifier]