Le Média pour tous

De Wiki Dissidence
Le Média pour tous
{{{image}}}
Fondation 2018
Personnage clés Vincent Lapierre
Positionnement {{{positionnement}}}
Idéologie {{{idéologie}}}

Le Média pour tous est un média en ligne fondé par Vincent Lapierre en 2018 après qu'il ait quitté E&R.

Histoire[modifier]

Débuts[modifier]

Vincent Lapierre fonde Le Média pour tous en juillet 2018.

Le 8 novembre, Le Média pour tous publie un communiqué dans lequel ils annoncent être attaqués par E&R, qui revendiquent la titularité des droits d'auteur de 13 vidéos de Vincent Lapierre. Le 9 novembre, Lapierre publie une vidéo sur YouTube pour répondre à E&R. Il dément qu'E&R aurait financé les reportages de Vincent Lapierre, car ils auraient été financés par le public de Lapierre notamment via Tipeee. Il annonce ne pas avoir envie de combattre la présomption de droits de titularité d'E&R car cela serait long et coûteux.

Popularisation au sein du mouvement des Gilets jaunes et croissance du média[modifier]

Lors du mouvement des Gilets jaunes, Vincent Lapierre se fait remarquer pour ses reportages couvrant les manifestations liées au mouvement, notamment par des Gilets jaunes qui sont enthousiasmés par son travail. Il couvre chaque manifestation à l'exception de la septième. Cette percée au sein du mouvement donne au MPT et à Lapierre plus d'attention médiatique, et elle est dénoncée par diverses personnalités antifascistes qui voient une récupération du mouvement de la part de Lapierre. Cela lui vaut également de se faire agresser par des militants antifascistes d'extrême-gauche. Son ancien mentor Alain Soral, lui, voit derrière ce gain de popularité une compromission face au "système".

La popularisation des reportages de Vincent Lapierre et du Média pour tous permet au MPT d'accueillir de nouvelles recrues :

En mars 2019, un militant Gilet jaune et royaliste nommé Thibault rejoint l'équipe du Média pour tous après avoir fait le buzz dans un reportage de Vincent Lapierre, et devient le deuxième membre médiatique du média après Lapierre. Son entrée au sein du Média pour tous permet au MPT de faire des reportages sur d'autres sujets que le mouvement des Gilets jaunes : en effet, le Média pour Tous était saturé par les reportages sur les Gilets jaunes depuis le début des mobilisations et plus aucun reportage non-lié aux GJ n'était publié.

En avril 2019, un nouveau journaliste nommé Pierre Lenormand fait son apparition au sein du Média pour tous. Il a déjà fait des micro-trottoirs de manifestations des Gilets jaunes avant d'entrer au Média pour tous, et rejoint l'organisation afin de couvrir les manifestations du sud-ouest de la France.

Suite des reportages après la baisse de popularité du mouvement des Gilets jaunes[modifier]

En mai 2019, Vincent Lapierre fait un reportage à Londres dans le cadre de l'extradition de Julian Assange au Royaume-Uni. Il s'agit du premier reportage du Média pour tous hors de France.[1]

En juillet 2019, Vincent Lapierre répond à diverses questions de son public autour du Média pour tous. Il revendique la pluralité idéologique du Média pour tous et définit ainsi son collègue Thibault comme royaliste et son autre collègue Pierre Lenormand comme anarchiste, et se définit lui-même comme socialiste et patriote. Il dément que les reportages du Média pour tous se fassent avec un parti pris idéologique.[2] Il annonce également qu'après 25 reportages sur le mouvement des Gilets jaunes, LMPT porte désormais moins son attention sur les Gilets jaunes, faute de pouvoir trouver de nouvelles approches originales à ses reportages. Il dément cependant qu'LMPT abandonne totalement les reportages sur les Gilets jaunes.[3] Vincent Lapierre dit également qu'environ trois quart des membres du Média pour tous sont rémunérés, et présente des membres du Média pour tous jusqu'alors inconnus du public.[4] Il annonce également un nouveau format du Média pour tous d'interviews autour d'un plateau, nommé Eurêka. Le premier invité est Romain Migus, écrivain et journaliste pro-Chávez au Grand Soir.[5] Lapierre évoque également son souhait de faire plus de reportages à l'étranger dans le futur, mais dit ne pas pouvoir s'y consacrer pour le moment faute de moyens.[6]

Vincent Lapierre attaque Alain Soral et départ de Thibault Devienne[modifier]

Le 23 mai 2020, Le Média pour tous met en ligne sur sa chaîne Youtube une vidéo dans laquelle Vincent Lapierre s'attaque à Alain Soral.[7] Le lendemain, sur le site du média, Thibault Devienne publie une lettre pour exprimer son désaccord avec la démarche de Lapierre, déplorant l'absence d'unité et la division qui marquent la dissidence et "le camp national en général". Il annonce qu'il quitte donc Le Média pour tous.[8]

Membres[modifier]

  • Vincent Lapierre : fondateur, dirigeant et reporter vedette.
  • Pierre Lenormand : reporter affecté au sud-ouest de la France.
  • JN : affecté à la préproduction
  • Romain : cadreur
  • Michel : cadreur et monteur
  • Gil : monteur
  • Moran : monteur
  • Tony : monteur
  • Frank : s'occupe de l'organisation de l'association
  • Vicken : s'occupe de l'organisation de l'association
  • Jean-Edouard : s'occupe de l'organisation de l'association
  • Benjamin Magnetto alias Darkut : graphiste
  • d'autres membres anonymes bénévoles (contrairement aux autres membres ci-dessus), s'occupant principalement du site Internet du Média pour tous.

Anciens membres[modifier]


Références[modifier]