Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Laurent Alexandre

De Wiki Dissidence
Laurent Alexandre
{{{image}}}
Nom Laurent Alexandre
Date de naissance 10 juin 1960
Activité Chirurgien-urologue

Essayiste

Entrepreneur

Militant transhumaniste

Origine Français

Laurent Alexandre, né le 10 juin 1960 à Paris, est un chirurgien-urologue, essayiste et entrepreneur français.

Fils de dentistes, il revendique être à "25 %" d'origines juives[1].

C'est le fondateur du site Internet Doctissimo.

Il est connu pour son militantisme transhumaniste ainsi que son soutien envers Alain Madelin puis Emmanuel Macron. Il a été secrétaire nationale du parti Démocratie libérale d'Alain Madelin. Il affiche également des positions eugénistes.

En 2019, il crée la polémique en qualifiant les Gilets jaunes d'« êtres substituables ». Il s'attire également la sympathie de l'extrême droite avec ses saillies anti-écologistes ou ses positions contre l'immigration, et s'en rapproche en déjeunant avec Marine Le Pen en avril 2019 ou en apparaissant à la Convention de la droite organisée par Marion Maréchal. En novembre suivant, il est reçu par le Parti national-libéral pour une conférence-débat (commentée défavorablement par Henry de Lesquen)[2]. De plus, la sociologue Gaïa Lassaube estime dans un article consacré à ses romans de science-fiction coécrits avec David Angevin qu'ils véhiculent un "imaginaire raciste et darwiniste"[3].

Il s'estime cependant opposé à l'extrême droite.[4]

Lors des élections municipales de 2020, il soutient simultanément les candidatures de Mounir Mahjoubi et de Cédric Villani à la mairie de Paris, tous deux candidats LREM.[3]

Alexandre est également à l'origine d'un mème autour de la carte des QI de Richard Lynn, largement repris au sein de l'extrême droite racialiste, après avoir appelé à ne pas la diffuser tout en diffusant lui-même la carte sur son compte Twitter par le biais de « quote tweets ».[5][6]

Relations avec Hassen Occident[modifier]

En juin 2017, Laurent Alexandre partage une tribune qu'il a écrite pour L'Express sur Twitter dans laquelle il avance la théorie que le QI des Africains serait susceptible d'« exploser » dans les années à venir. Hassen Occident lui répond que les Africains n'auraient pas su inventer la roue et l'écriture, et que la seule chose qui risquerait d'« exploser » serait l'Occident.[7] Hassen Occident est pourtant lui-même d'origine africaine de par son père.

En février 2019, Laurent Alexandre partage un tweet de Hassen Occident dans lequel il avance l'idée que la Chine pourrait chercher secrètement à manipuler artificiellement l'intelligence des nouveaux-nés. Laurent Alexandre qualifie alors Hassen Occident de « très clivant et troublant » et ajoute que l'augmentation du QI des bébés serait « le sujet numéro 1 de notre siècle ».[8]

Relations les nationaux-libéraux[modifier]

Relations avec Henry de Lesquen[modifier]

Le 12 novembre 2019, Laurent Alexandre est reçu par les Jeunesses lesquenistes pour une conférence-débat. Henry de Lesquen réagit le lendemain à cet événement sur son compte Facebook en qualifiant les propos tenus par Alexandre sur la Chine et le transhumanisme de "billevesées [...] importées des délires gnostiques de certains groupes américains". Il trouve Alexandre "brillant, mais non solide". Il lui reproche aussi de "croire aux bobards du GIEC sur le réchauffement climatique" et de se "prosterne[r] devant le nationalisme chinois" tout en condamnant le nationalisme français. Il l'estime "aux antipodes du national-libéralisme", et ajoute qu'"une carte des QI n'y change rien : c'est un homme de gauche, et de gauche anti-française".[9] Le 28 novembre, Lesquen partage sur sa page Facebook une analyse incendiaire d'Olivier Piacentini sur les propos tenus par Laurent Alexandre lors d'un débat contre Éric Zemmour. Lesquen ajoute qu'Alexandre "est un cosmopolite infect de la pire espèce" et un "ennemi". Il dit avoir "réservé [s]on jugement" à son sujet avant la conférence-débat aux JL, certaines personnes lui ayant assuré que Laurent Alexandre partageait leurs idées. Il ajoute qu'Alexandre aurait "un quart de sang juif". Il lui reproche enfin les propos suivants, tenus à propos du meurtre d'Anastasia Iechtchenko par son compagnon l'historien Oleg Sokolov, qui enseignait à l'ISSEP : "Marion [Maréchal] a l'air très frappée de cette histoire. Forcément, ç'aurait pu être elle...."[10]

Dans sa neuvième FAQ, Henry de Lesquen appelle à se méfier de Laurent Alexandre, qu'il surnomme "Satan Alexandre". Il pense qu'Alexandre fait "illusion auprès des naïfs et des gogoys" mais loue cependant qu'il "s'oppose aux écolos". Il estime que le Parti national-libéral, les Jeunesses lesquenistes ainsi que lui-même auraient été victimes d'une "opération de subversion", Alexandre jouant selon lui d'une "ambiguïté permanente" et y ayant procédé notamment en partageant la carte des QI de Richard Lynn.[11]

Pierre de Tiremont et Laurent Alexandre[modifier]

Quant à Pierre de Tiremont, il voit en lui "la figure de proue d'une nouvelle génération de cosmopolites, celle qui pense que l'utopie égalitaire est réalisable grâce à l'ingénierie génétique" (et donc un adversaire politique)[12]

Grégoire Canlorbe et Laurent Alexandre[modifier]

En mai 2019, Grégoire Canlorbe pose une question sur la raréfaction des génies à Laurent Alexandre lors d'une conférence que tient ce dernier à l'Association des climato-réalistes.[13]

En juillet 2019, Grégoire Canlorbe conduit un entretien avec Laurent Alexandre, qu'il publie sur son site Internet le mois suivant. Il lui pose entre autres des questions sur l'eugénisme, l'écologie, la hausse de l'islam en France ou le transanimalisme.[14]

En janvier 2020, réagissant aux critiques d'Henry de Lesquen visant Laurent Alexandre, Grégoire Canlorbe note qu'il a "tout de même le mérite de partager la carte des QI".[11]

Relations avec Alain Soral[modifier]

En août 2018, Laurent Alexandre partage sur Twitter un reportage de la version francophone de la chaîne israélienne i24news accusant Alain Soral d'être financé par l'Iran et de faire du blanchiment d'argent. Il commente : « Passionnant d'où vient l'argent de Soral... Et en plus, il s'en vante... ».[15]

Dans l'épisode 11 de Soral répond... sur ERFM !, Alain Soral dit qu'il a regardé quelques conférences de Laurent Alexandre et qu'il l'a au départ pris pour un comique, puis s'est rendu compte qu'il ne rigolait pas du tout. Pour lui, Alexandre aurait une « conception très artificielle de l'intelligence » et aurait « une idéologie anti-sociale mortifère et très dangereuse » qui aurait à voir avec le judaïsme. Il souhaite à Laurent Alexandre de « se faire reconnaître et choper en passant en bagnole par un rond-point à la campagne et de se faire massacrer physiquement ». Il pense qu'Alexandre pourrait ainsi comprendre « les limites de la technologie quand on est face à la bête humaine ».[16]

Articles d'E&R à propos de Laurent Alexandre[modifier]

En novembre 2017, un membre d'E&R nommé Philéas Dubois publie un article analysant une vidéo dans laquelle Laurent Alexandre répond aux questions du média Sputnik. L'article ne s'inscrit pas totalement contre le transhumanisme, voyant d'un bon œil le remplacement de métiers jugés ingrats par des intelligences artificielles. Cependant, il est plus sceptique quant au dépistage de cancers par des intelligences artificielles. Il dénonce aussi le darwinisme social et les positions eugénistes d'Alexandre.[17]

En février 2019, la rédaction d'E&R publie un article s'attaquant à Laurent Alexandre après ses propos polémiques à l'encontre des Gilets jaunes.[18]

Laurent Alexandre et Jean-Pierre Petit[modifier]

En mai 2017, Laurent Alexandre débat avec Jean-Claude Bourret à propos de Jean-Pierre Petit. Pour lui, ses théories ne seraient pas inintéressantes, mais ne sont pas prouvées. Il lui reproche également d'avoir plusieurs fois tenu des propos complotistes, de travailler seul et d'être face à "toute la communauté scientifique mondiale". Alexandre critique également le site Internet de Petit, et trouve étonnant que l'on puisse "réinventer la physique et faire mieux qu'Einstein" avec un site "qui a 40 ans de retard".[19]

Laurent Alexandre et Renaud Camus[modifier]

Dans son roman de science-fiction coécrit avec David Angevin Adrian, humain 2.0, Laurent Alexandre met en scène un personnage nommé "Alain Camus", qui "fait office de réplique moqueuse des penseurs conservateurs Alain Finkielkraut et Renaud Camus" d'après la sociologue Gaïa Lassaube. Alain Camus y est imaginé comme un orateur bioconservateur célèbre, qui s'exprime lors d'un séminaire bioconservateur de l'ENS. Ses discours y sont décrits comme "obscurantis[tes]" mais fascinent le protagoniste du roman. Lassaube voit cependant aussi dans les discours d'Alain Camus "des ressemblances frappantes avec l'auteur [Laurent Alexandre]", notamment du fait d'un tic de langage de ce personnage dans lequel il insiste lourdement sur les mots, à la manière dont Alexandre s'exprime parfois sur les réseaux sociaux.[3]

Daniel Conversano et Laurent Alexandre[modifier]

En janvier 2019, Daniel Conversano fait un tweet pour signaler que Laurent Alexandre a utilisé le terme de Grand remplacement. Pour lui, qu'un « homme de sciences aussi connu » légitime cette théorie serait la preuve que son camp idéologique serait en train de gagner « dans l'esprit des gens sensés ».[20]

En octobre 2019, Conversano dit qu'Alexandre serait en train d'essayer de « populariser les discours sur les QI », et que cela serait « très dangereux pour lui ». Il pense que le neurochirurgien pourrait finir « exclu du système », mais qu'il tiendrait « une ligne très intéressante », plus radicale que la plupart des souverainistes.[21]

Des interventions de Laurent Alexandre ont été partagées plusieurs fois sur le site de Suavelos, l'organisation de Conversano.

Olivier Piacentini et Laurent Alexandre[modifier]

Après un débat opposant Laurent Alexandre à Éric Zemmour sur CNews, Olivier Piacentini livre une analyse dans laquelle il accuse Alexandre d'avoir dit "qu'il fallait accepter la domination de l'Islam (avant même qu'elle ne soit effective)", et lui reproche son soutien à l'euthanasie. Il revient également sur la conférence-débat de Laurent Alexandre aux Jeunesses lesquenistes, durant lequel ce dernier aurait selon lui "asséné qu'il fallait courber l'échine devant la toute-puissance chinoise".[10]

Thomas Ferrier et Laurent Alexandre[modifier]

En novembre 2019, Laurent Alexandre répond à un utilisateur de Twitter qui dit considérer l'islam comme "une idéologie avilissante pour l'être humain" que "Penser cela de la future première religion de France est dangereux !" Thomas Ferrier répond alors à Laurent Alexandre qu'il "commence à comprendre [sa] mécanique dialectique", qui "est très subtile", mais qui selon lui ne devrait pas être lue au premier degré.[22]

Références[modifier]