Kemi Seba

De Wiki Dissidence
Kemi Seba
{{{image}}}
Nom Stellio Gilles Robert Capo Chichi
Date de naissance 9 décembre 1981
Activité Activiste politique, essayiste, chroniqueur politique
Origine Français, béninois

Kemi Seba (parfois graphié Kémi Séba), né Stellio (Stélio) Gilles Robert Capo Chichi le 9 décembre 1981 à Strasbourg, est un activiste politique, essayiste et chroniqueur politique franco-béninois, figure du radicalisme noir et du panafricanisme contemporain. Il officie par ailleurs en tant que chroniqueur de télévision en Afrique.

Biographie[modifier]

Débuts[modifier]

Kemi Seba dit avoir été traumatisé par le racisme dont il a été victime à l'école lorsqu'il était en Alsace.[1]

Initialement membre francophone de Nation of Islam, Kemi Seba se fait d'abord connaître en France en tant que fondateur ou porte-parole de plusieurs organisations, notamment « Tribu Ka » et « Génération Kemi Seba », toutes deux dissoutes par décret pour incitation à la haine raciale. Se présentant comme anti-impérialiste et antisioniste, il est considéré par l'ensemble des politologues français comme un militant raciste antiblanc, racialiste et antisémite ainsi qu'un adepte de l'action violente dans les années 2000. Il est également considéré comme un suprémaciste noir.

Afrocentriste radical à ses débuts, Kemi Seba déclare abandonner sa vision racialiste en 2008, pour adhérer au panafricanisme. Ce nouvel engagement le fait devenir en quelques années une figure médiatique de ce courant idéologique en Afrique francophone.

En septembre 2011, il crée en France le podcast audio Afro insolent[2] sur le site blogtalkradio.com et en est l'animateur principal, accompagné d'autres animateurs comme Anioto.

Elle traite d'actualité, d'histoire, de polémiques et reçoit des invités liés à la dissidence comme Dieudonné, Alain Soral, ou Ulcan avec lequel l'émission se déroule avec des turbulences.[3] Il reçoit également Thomas Werlet après qu'Ulcan ait reproché à Kemi Seba de l'avoir fréquenté, Werlet ayant été proche de skinheads tabassant des noirs d'après le hacktiviste.[4]

En fin d'émission sont également intervenus dans de courtes chroniques Salim Laïbi et Piero San Giorgio[5]

L'émission continue après son départ au Sénégal.

Kemi Seba au Sénégal (2011-2017)[modifier]

Il s'installe ensuite au Sénégal, où il poursuit son militantisme politique et devient conférencier dans des universités et, à partir de 2013, chroniqueur politique dans diverses chaînes de télévision africaines. Cette nouvelle activité lui vaut une certaine popularité auprès d'une partie de la jeunesse africaine francophone, qui le considère comme un défenseur de la souveraineté africaine.

En mars 2015, Kémi Séba est reçu par Mahmoud Ahmadinejad, pour parler de la nécessité de collaborer entre pays confrontés à ce qu'ils considèrent être l'impérialisme occidental[6]. Le même mois, il reçoit à son retour à Dakar le prix de « la résistance africaine » à l'Institut africain de management[7].

En 2016, Kemi Seba lance l'ONG Urgences panafricanistes, qui se donne pour mission d'aider au développement de la médecine et de l'éducation en Afrique.

Tournée anti-franc CFA (depuis 2017)[modifier]

Il est, en janvier-février 2017, l'initiateur de manifestations contre le franc CFA qui se sont déroulées dans plusieurs pays d'Afrique francophone[8][9][10]. En août 2017, Kemi Seba recoit au Mali le grand prix du Mouvement Jeunesse Africaine Intellectuelle (MJA Intellect 2017), que ses organisateurs présentent comme une distinction pour son impact auprès des masses africaines et son travail de sensibilisation sur les questions relatives à la souveraineté sur le continent noir. Pendant qu’il s’apprête à quitter le pays, il est arrêté et contrôlé par Interpol à l'aéroport de Bamako qui l'interroge sur ses activités anti franc-CFA. Il est relâché au bout de 30 minutes[11][12].

En septembre 2017, Séba est accusé d'être « une menace grave pour l'ordre public » après avoir brûlé un billet de franc CFA afin de protester contre le manque de souveraineté monétaire qui touche les pays d'Afrique francophone. Il est d'abord incarcéré, puis acquitté après procès , avant d'être expulsé du Sénégal vers la France[13]. En octobre 2017, il arrive à l'aéroport de Cotonou, où il reçoit, d'après Xalima et Benin Web TV, un accueil triomphal[14][15]. Il décide dès lors de s'y installer et d'y continuer son combat politique[16].

En décembre 2017, il est invité à Moscou par l'intellectuel nationaliste russe Alexandre Douguine pour parler de la nécessité de créer une alliance géopolitique entre les mouvements prônant le panafricanisme et ceux prônant l'Eurasisme, afin d'unir leurs forces contre l'hégémonie d'Occident, et consolider le projet politique d'un monde multipolaire[17][18].

En janvier 2018, il est élu personnalité politique africaine de l'année 2017 par la chaîne Africanews, succédant ainsi au médecin congolais Denis Mukwege[19].

Le 10 février 2018, il est reçu par le syndicaliste guadeloupéen Élie Domota, pour parler d'une alliance entre les africains et les afrodescendants des Caraibes.

Le 2 mars 2018, Kémi Seba est refoulé de l'aéroport international de Conakry, alors qu'il venait en Guinée pour y donner une série de conférences portant sur les questions de souveraineté africaine conjointement avec le mouvement « Le peuple n’en veut plus »[20][21]. Il est renvoyé à Cotonou[22].

Le 24 mars 2018, il se voit décerner par l'association américaine MIPAD, le prix américain « Most Influential People of African Descent » (MIPAD) qui récompense 100 personnes influentes en Afrique. Il refuse cependant de venir chercher à New York son trophée, déclarant qu'il est temps d'arrêter de recevoir des médailles à la mi-temps d'un combat qui à ses yeux, est loin d'être terminé[23][24][25].

En septembre 2018, Kemi Seba est reçu discrètement par le sous-secrétaire aux Affaires étrangères italien Manlio di Stefano, membre du Mouvement 5 étoiles. Kemi Seba affirme y être allé avec des dossiers sur la Françafrique et le franc CFA. L'information n'est révélée qu'en février 2019.[26]

En mars 2019, toujours dans le cadre de sa lutte contre le franc CFA, Kémi Séba se rend en Côte d'Ivoire et tente d'y organiser une manifestation. Il est expulsé de Côte d'Ivoire vers le Bénin en raison de « risques potentiels de troubles » liés à la manifestation. À son arrivée à Cotonou, il est interrogé par la police béninoise puis reçu en personne par le Ministre de l'intérieur du Bénin[27].

En mai 2019, Kemi Seba lance le centre commercial Centre Panaf à Cotonou, qui comporte un restaurant, un supermarché et une boutique de mode. Ce centre commercial fait la promotion de produits d'origine africaine.

En juin 2019, il est reçu par Gilbert Annette, le maire de Saint-Denis (Réunion).[28]

Kemi Seba et la prison[modifier]

Kemi Seba a été incarcéré à trois reprises, dans le cadre de ses activités politiques, liées en 2007 [29]., à la Tribu Ka, en 2014 à l'agression d'Ahmed Meguini (un videaste proche de Bernard Henry Levy) qui avait fait une film à ses yeux diffamatoires sur son combat politique, ,et en 2017 au Senegal dans le cadre de sa lutte contre le Franc CFA[30]

Vie privée[modifier]

Fils d'un médecin ayant fait faillite dans le privé à ses débuts en province en France[31],[32] (à cause, selon Kémi Séba, du racisme du début des années 1980)[33] et d'une mère mannequin au Bénin dans sa jeunesse[34], avant de devenir plus tard infirmière[35], Kemi Seba est bigame et marié à l'institutrice camerounaise Etuma Seba depuis 2004[36] et depuis 2010 à Natou Pedro Sakombi[37], chercheuse en histoire africaine de nationalité belge et d'origine congolaise. Il est père de quatre enfants[38].


Relations avec la dissidence[modifier]

Relations avec Dieudonné[modifier]

En mai 2007, Kemi Seba et Dieudonné font ensemble une conférence de presse au théâtre de la Main d'or. Durant cette conférence, Kemi Seba et Dieudonné s'unissent en prétextant les persécutions qu'ils subissent comme point commun. Cependant, ils expriment également leurs divergences, Dieudonné étant universaliste et Kemi Seba contre l'universalisme. Ils dénoncent également l'"hypocrisie" vis à vis de l'écologisme de certaines personnalités, comme Alain Juppé, José Bové ou Nicolas Hulot.[39]

En octobre 2011, Kemi Seba reçoit Dieudonné dans son émission web-radio "Afro insolent", aux côtés également du journaliste Marc Bettinelli et du rappeur Mystik.[40]

En janvier 2013, dans l'émission sénégalaise "Le Grand Rendez-Vous" sur 2sTV, Kemi Seba soutient Dieudonné qui serait selon lui "lynché" par "un lobby sioniste juif d'extrême-droite", et fait une quenelle.[41] En décembre 2013, Kemi Seba publie sur Facebook une photo de lui et Dieudonné et un texte dans lequel il compare Dieudonné à Martin Luther King.[42]

En janvier 2014, Kemi Seba menace de faire des "descentes" quotidiennes rue des Rosiers "[si l'on touche] à un seul cheveux du frère Dieudonné".[43] Le même mois, Christiane Taubira qualifie Dieudonné d'"antisémite multirécidivste" et de "pitoyable bouffon". Kemi Seba exprime alors sa déception envers Taubira et l'insulte de "prostituée d'un système néo-colonial".[44] Après l'interdiction d'un spectacle de Dieudonné à Nantes, Kemi Seba envoie un texto à Dieudonné, qu'il publie ensuite sur sa page Facebook, dans lequel il lui demande de "durcir le ton".[45] En novembre 2014, alors que Dieudonné et Alain Soral lancent leur parti Réconciliation nationale, Kemi Seba se distancie de leur assimilationnisme et dit qu'il pense que le retour des Noirs en Afrique ou le communautarisme seraient de meilleurs projets.[46]

En août 2017, alors que Kemi Seba est emprisonné pour avoir brûlé un billet de franc CFA, Dieudonné lui apporte son soutien dans une publication Facebook sur sa page et annonce une vidéo de soutien pour le lendemain, qui ne sortira finalement pas.[47]

Relations avec Alain Soral et Égalité et Réconciliation[modifier]

Égalité et Réconciliation a pendant plusieurs années relayée Afro Insolent[48] L'émission était annoncée sur Égalité et Réconciliation par un encart.[49] et Alain Soral y est intervenu en 2012.

En mai 2013, Kemi Seba est interviewé pour Kontre Kulture à l'occasion de la sortie de son livre "Supra-négritude". Dans cette interview, il dit qu'au départ, en voyant la ligne intégrationniste de Soral, il pensait que Soral était contre lui, et que Soral pensait que Kemi Seba était également contre lui, mais qu'ils se sont finalement réconciliés car ils auraient "le même ennemi". Il dit cependant qu'il ne prendra jamais au sérieux la vision d'Alain Soral de l'Afrique, qui serait la même que celle de Bernard Lugan. Il dit aussi que les adhérents d'E&R devraient relire Thomas Sankara car ils sembleraient pas bien l'avoir compris, et qu'ils ne devraient pas parler de "ce qui ne les concerne pas". Il ajoute qu'à partir du moment où E&R respectent le "travail d'indépendance" des "siens", il respecte le "travail d'indépendance" des "leurs".[50]

En novembre 2014, suite à la divulgation des textos négrophobes qu'a envoyés Soral à la mannequin Binti Bangoura, Kemi Seba publie un communiqué sur Facebook. Il dit que "les afrodescendants, qui pleurent en découvrant en 2014 qu’Alain Soral a des préjugés négrophobes violents sont ceux qui ont dû découvrir en l’an 2000 que la Lune était un satellite de la Terre" et que les propos racistes de Soral ne l'ont pas surpris. Il dit que bien qu'ils aient le "même ennemi", Soral ne peut être considérer comme l'"ami" des Noirs.[51] Le même mois, dans une interview pour l'Agence info libre, il dénonce une instrumentalisation de ces textos, notamment par Jean-Claude Elfassi. Il dit aussi qu'il ne se réjouit pas de ces textos, et que Soral a fait une erreur de communication et qu'il aurait dû clarifier qu'il s'était emporté et qu'il n'est pas raciste. A propos du parti Réconciliation nationale d'Alain Soral et Dieudonné, alors récemment lancé, il se distancie clairement de leur assimilationnisme et pense que le retour des Noirs en Afrique ou le communautarisme seraient de meilleurs projets.[46]

En décembre 2016, dans une émission spéciale sur ERFM autour de l'affaire Binti Bangoura, Soral dit qu'il aurait sous la main un mail de Kemi Seba qui aurait essayé de monter Binti Bangoura contre lui. Il ajoute cependant que Kemi Seba aurait par la suite arrêté.[52]

En mars 2018, lors de sa dernière conférence au théâtre de la Main d'or, Alain Soral s'attaque à Kemi Seba et le qualifie de "menteur panafricain" et de "démagogue qui flatte les étudiants africains". Il dit qu'il n'y aurait pas de "conscience africaine" contrairement à ce que dit Kemi Seba. Il accuse aussi Kemi Seba d'être motivé idéologiquement initialement par la polygamie, et rappelle que Kemi Seba est un "béninois-strasbourgeois" qui s'est fait "virer par des sénégalais qui en avaient marre qu'il foute la merde", ce qui serait pour lui une énième preuve qu'il n'existe pas de solidarité entre africains. Il dit qu'il a beaucoup aidé Kemi Seba, et qu'à chaque fois qu'il se faisait agresser, cela aurait été par des noirs pour des histoires de coucheries.[53]

Relations avec Salim Laïbi[modifier]

Kemi Seba est activement partagé sur le site de Salim Laïbi.[54]

En juillet 2008, Kemi Seba et Salim Laïbi tiennent ensemble une conférence à Marseille.[55]

En mars 2013, alors que Salim Laïbi comparaît au tribunal suite à une plainte déposée par Pierre Bellanger, le PDG de Skyrock, Kemi Seba appelle à aller le soutenir à son procès.[56] La même année, Kemi Seba sort son livre "Supra-négritude" aux éditions Fiat Lux, maison d'édition de Salim Laïbi.

En septembre 2014, alors que Kemi Seba est en garde à vue, Salim Laïbi publie un article sur son site pour le soutenir. L'article a depuis été supprimé.[57] La même année, dans une interview pour Black-Feelings.com, Kemi Seba dit que Laïbi est une des seules personnes de la dissidence qu'il considère comme l'un de ses amis.[58]

Relations avec Ahmed Moualek[modifier]

En février 2008, Kemi Seba et Ahmed Moualek font ensemble un débat sur l'assimilation et l'affirmation de sa propre identité. Ce sont des sujets qui les opposent, puisque Moualek est assimilationniste tandis que Seba est communautariste.[59]

En septembre 2017, Moualek fait une vidéo adressée à Kemi Seba dans laquelle il lui dit "d'aller jusqu'au bout de sa logique" et de déchirer son passeport français. Il le qualifie d'"acteur de cinéma" et de "menteur".[60]

Relations avec Laurent Louis[modifier]

En octobre 2013, Laurent Louis cite Kemi Seba au parlement belge.[61] Kemi Seba publie alors un statut Facebook pour le remercier.[62]

En mars 2014, alors que Laurent Louis a été arrêté par la police belge, Kemi Seba publie un statut Facebook dans lequel il le soutient.[63] En mai 2014, Laurent Louis invite Kemi Seba au congrès de la dissidence à Bruxelles.[64]

Références[modifier]

  1. http://archive.is/zaExL
  2. https://www.blogtalkradio.com/afro-insolent
  3. https://www.blogtalkradio.com/afro-insolent/2013/02/21/afro-insolent-gopolitique-avec-kemi-seba
  4. https://www.blogtalkradio.com/afro-insolent/2013/02/21/afro-insolent-gopolitique-avec-kemi-seba
  5. http://negronews.fr/emission-ce-soir-lemission-afro-insolent-de-kemi-seba-a-22h/
  6. « Le panafricaniste KEMI SEBA reçu par l’ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad »
  7. « Sénégal: Kémi Séba, lauréat du prix de la résistance africaine».
  8. Kemi Seba activiste panafricain, initiateur des manifestations anti CFA
  9. «KEMI SEBA, INITIATEUR DU FRONT ANTI-CFA, A PROPOS DES CHEFS D’ETAT AFRICAINS OPPOSES AU MOUVEMENT : « Ce sont des gens que je compare à des esclaves », Le Pays
  10. Jonas Dunkel et Marion Roussey, « Le franc CFA, "vestige du colonialisme" ? », arte.tv, 6 avril 2017.
  11. Mali : Kemi Séba retenu par Interpol à l’aéroport de Bamako
  12. Mali : Kemi Séba a été retenu par Interpol à l’aéroport de Bamako.
  13. http://archive.is/L9iyd
  14. Accueilli en héros au Bénin, Kémi Séba lance un message à Macky Sall
  15. Expulsé du Sénégal, Kemi Seba accueilli en héros au Bénin
  16. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées financement
  17. Russie : Kemi Seba reçu par Alexandre Douguine, l’idéologue de Vladimir Poutine
  18. [1]Sputnik Kemi Seba: souverainistes africains et Russie, «une alliance naturelle»
  19. « Anti-CFA activist Kemi Seba is 2017 Africanews Personality of the Year ».
  20. «Guinée: ce qui justifie l’arrestation de Kemi Seba ce vendredi 02 mars ».
  21. http://archive.is/L9iyd
  22. «Refoulé de la Guinée, Kemi Seba fait de graves accusations sur Alpha Condé»
  23. «Panafricanisme : Kemi Seba rejette une distinction américaine»
  24. «Popular Activist and Writer, Kemi Seba Rejects ‘Most Influential People in Africa’ Award by MIPAD »
  25. «Kémi Séba refuse le prix MIPAD»
  26. http://archive.is/Zh0on
  27. http://archive.is/L9iyd
  28. http://archive.is/9OhJF
  29. « Kémi Séba, fondateur de l'ex-Tribu Ka condamné à 5 mois de prison dont 3 ferme », AFP, Modèle:Date.
  30. http://archive.is/L9iyd
  31. Supra-Négritude par Kémi Seba aux éditions Fiat Lux.
  32. https://www.youtube.com/watch?v=TQPjPeeP9dI
  33. https://www.youtube.com/watch?v=TQPjPeeP9dI
  34. Supra-Négritude par Kémi Seba aux éditions Fiat Lux.
  35. https://www.youtube.com/watch?v=TQPjPeeP9dI
  36. Sénégal : Affaire Kemi Séba, son épouse Etuma peste « son arrestation ne me laisse pas de marbre… Son combat est le mien », Koaci, 26 août octobre 2017
  37. Affaire Kemi Seba : Sa deuxième femme, Natou Pedro Sakombi, se confie, Leral, 17 septembre 2017
  38. Supra-Négritude par Kémi Seba aux éditions Fiat Lux.
  39. https://www.dailymotion.com/video/x25tzb
  40. https://www.thiesvision.com/EN-DIRECT-L-humoriste-Dieudonne-invite-de-Kemi-Seba-dans-Afro-Insolent_a1796.html
  41. https://www.youtube.com/watch?v=rC1liApXTbA
  42. https://www.facebook.com/KemiSebaOfficial/photos/a.10150368683942082.400409.181391612081/10152134444217082/?type=1&theater
  43. https://www.facebook.com/KemiSebaOfficial/photos/a.10150368683942082.400409.181391612081/10152147849102082/?type=3&theater
  44. http://negronews.fr/actualite-taubira-qualifie-dieudonne-de-pitoyable-bouffon-kemi-seba-replique/
  45. https://www.facebook.com/KemiSebaOfficial/photos/a.10150368683942082.400409.181391612081/10152163347177082/?type=1&theater
  46. 46,0 et 46,1 http://www.agenceinfolibre.fr/kemi-seba-je-ne-peux-plus-sentir-concerne-par-la-dissidence/
  47. http://www.lelibrepenseur.org/kemi-seba-challenge-dieudonne-et-son-combat-bidon-contre-le-franc-cfa/
  48. https://www.blogtalkradio.com/afro-insolent
  49. Visible notamment sur ce lien présentant le site d'Égalité et Réconciliation tel qu'il était le 4 mai 2012 dans la section tout à droite "visible sur le net" https://web.archive.org/web/20120504095559/https://www.egaliteetreconciliation.fr/
  50. http://www.kontrekulture.com/video/entretien-avec-kemi-seba
  51. https://www.facebook.com/KemiSebaOfficial/posts/10152852942372082
  52. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Emission-speciale-ERFM-Harcelement-judiciaire-l-affaire-Binti-42956.html
  53. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-a-presque-toujours-raison-Hors-serie-50461.html
  54. http://www.lelibrepenseur.org/mot-clef/kemi-seba/
  55. https://www.dailymotion.com/video/x8lvqu
  56. https://www.facebook.com/KemiSebaOfficial/photos/a.10150368683942082.400409.181391612081/10151573049597082/?type=1&theater
  57. https://www.facebook.com/KemiSebaOfficial/posts/10152700612877082
  58. http://www.black-feelings.com/accueil/detail-actualite/article/interview-de-kemi-seba-pour-black-feelings/
  59. https://www.dailymotion.com/video/x5nzu0
  60. https://www.youtube.com/watch?v=ePOIAsG39lc
  61. https://www.youtube.com/watch?v=AdRnZQ0jSw0
  62. https://www.facebook.com/KemiSebaOfficial/posts/10151976715817082
  63. https://www.facebook.com/KemiSebaOfficial/posts/1476732979213394
  64. https://www.facebook.com/KemiSebaOfficial/posts/10152402127522082