Juifs

De Wiki Dissidence
Fichier:Juifs.png
Juifs Neturei Karta faisant la quenelle avec d'autres manifestants pro-palestiniens.

Les Juifs sont les membres d’un peuple lié à sa propre religion, le judaïsme, et au sens large du terme à une appartenance ethnique et/ou religieuse.

De nombreux dissidents se sont fait remarquer par leur haine du peuple juif et ont même été condamné par la justice pour cela. Cependant, quelques uns sont juifs, comme Jacob Cohen ou Jacky Sigaux.

Ahmed Moualek et les Juifs[modifier]

Ahmed Moualek a une relation mouvante avec les Juifs. Lors de ses débuts dans la dissidence, il est antisémite et fréquente d'autres personnalités antisémites comme Dieudonné et Alain Soral. Il finit cependant par se brouiller avec eux, et après que des juifs lui aient accordé de l'attention, il passe par une phase philosémite lors de laquelle il soutient même Israël et affiche un drapeau israélien dans son décor. Cependant, en fin 2018, il redevient à nouveau antisémite, même encore plus qu'auparavant et finit même par appeler au meurtre des Juifs en janvier 2019. Il croit même être victime de harcèlement téléphonique de la part de juifs.[1]

Renaud Camus et les Juifs[modifier]

En avril 2000, une polémique éclate en raison des propos de Renaud Camus dans son ouvrage Journal de France se plaignant du trop grand nombre de chroniqueurs juifs dans l'émission Panorama diffusée du France Culture[2]. Suite à une plainte de Laure Adler, les éditions Fayard retirent le livre de la vente[3].

Dans l'émission d'On n'est pas couché du 3 juin 2017, Yann Moix qualifie Renaud Camus d'"assez antisémite", ce qui lui vaut une condamnation en diffamation en mars 2019[4].

Dans un tweet du 26 septembre 2019, l'écrivain déclare :

"Je m’en fous. On fera comme les juifs. On reviendra dans deux mille ans. Vous n’avez pas fini d‘entendre parler de nous.",

probablement en référence à la prétendue future disparition des Blancs suite au Grand remplacement[5].

Références[modifier]