Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Joseph Mérel

De Wiki Dissidence

Joseph Mérel est un essayiste et militant politique français.

Il professe catholicisme et fascisme, et est favorable à la monarchie. Sa doctrine puise particulièrement ses ingrédients dans les écrits de la Révolution Conservatrice, un courant culturel hétéroclite qui émergea durant l'entre-deux-guerres allemand, tant en opposition envers les Lumières de 1789, qu'envers l'esprit de Weimar.

Biographie[modifier]

En 2001, il est reçu sur Radio Courtoisie par Serge de Beketch pour exposer ses thèses[1].

Quoique Joseph Mérel soit probablement un nom de plume[2], il a aussi écrit sous au moins deux pseudonymes plus subsidiaires : celui de Stépinac[3] (du nom du prélat croate qui s'opposa à Tito), signant de ce nom des articles dans Sans concession de Vincent Reynouard, ou encore Rivarol et Écrits de Paris[4] ; et celui de Jean-Jacques Stormay[5]. Le site des Amis d'Alain de Benoist qualifie une diatribe contre ce dernier de "pamphlet négationniste"[6].

Il se présente comme enseignant de philosophie[7].

Relations avec Philippe Ploncard d'Assac[modifier]

Il a été attaqué et accusé (sans preuve) d'appartenir à la franc-maçonnerie par Philippe Ploncard d'Assac, pour un article dans Sans concession[8].

Relations avec Vincent Reynouard[modifier]

Ayant longuement collaboré avec Vincent Reynouard (dont il est le parrain de l'un des fils) à Sans concession, il fonde en 2005 de concert avec le Mouvement de Combat Saint-Michel[9]. Il dénonce cependant sa "dérive doctrinale" en 2014[4].

Relations avec Philippe Baillet[modifier]

Citant ses Éléments de philosophie politique, Philippe Baillet loue ses "réflexions critiques du plus haut intérêt sur les insuffisances, le confusionnisme doctrinal et les tares inguérissables des milieux français de la droite radicale". Il estime aussi que l'aristotélicothomisme qu'il professe "peut très bien être adopté [par des païens] comme une méthode pour apprendre à bien penser"[10].

Ouvrages[modifier]

  • Fascisme et Monarchie : essai de conciliation du point de vue catholique, VHO, 2001/réimp. 2018 (ISBN 2-9509607-4-X)
  • Du problème du rapport entre nature et grâce dans le thomisme et le néo-thomisme, et de ses enjeux politiques contemporains, diff. Librairie française, 2012
  • De quelques problèmes politico-religieux contemporains, diff. Librairie française, 2013
  • Éléments de philosophie politique (préf. Claude Rousseau), Éditions franques, 2013
  • Présentation de l'Institut Charlemagne, sous le patronage de l'archange saint Michel, Dominique Martin-Morin, 2016 (ISBN 978-2-85652-384-1)
  • Pour une contre-révolution révolutionnaire, Reconquista Press, 2018 (ISBN 978-0-9933-9934-3)
  • Antidote : pour une pensée libérée de la tyrannie judéo-maçonnique (préf. Jérôme Bourbon), Reconquista Press, 2018 (ISBN 978-0-9933-9936-9)
  • Désir de Dieu et organicité politique, Reconquista Press, 2019
  • Abécédaire mal-pensant : manuel de combat du traditionalisme révolutionnaire, Reconquista Press, 2019
  • Réflexions sur le nationalisme : en relisant Doctrines du nationalisme de Jacques Ploncard d'Assac (préf. Yvan Benedetti), Reconquista Press, 2019 (ISBN 978-1-9128-5306-9)
  • Paganisme versus catholicisme : le conflit non surmonté du nationalisme, Reconquista Press, 2020

Références[modifier]

Liens externes[modifier]