Jo Dalton

De Wiki Dissidence
Jo Dalton
{{{image}}}
Nom Jérémie Maradas-Nado
Date de naissance 1968
Activité Rappeur

Professeur de taekwondo

Producteur musical

Acteur

Ex-gangster

Origine Centrafricain

Jo Dalton, aussi connu sous le nom de Cool J et de son vrai nom Jérémie Maradas-Nado, né en 1968, est un rappeur, professeur de taekwondo, producteur de hip-hop, acteur et ancien gangster centrafricain vivant en France.

Il est également connu pour ses capacités de polémiste, faisant régulièrement des vidéos contre d'autres rappeurs et polémistes comme les NTM ou Bassem Braiki.

Dans les années 1980, il rejoint le gang antifasciste des Asnays afin de militer de manière violente contre les skinheads néonazis. Il rejoint ensuite le gang antifasciste des Black Dragons. Il s'exprime aujourd'hui souvent sur ce passé de gangster antifasciste, et a écrit un livre à ce sujet intitulé Cœur de gang.

En 2006, il se rapproche de la dissidence et notamment de Dieudonné, avant de se fâcher avec lui en 2014. C'est aussi le premier à avoir révélé l'affaire Binti. Depuis 2018, il se rapproche de dissidents militants pour la cause noire : Masta E.x de la chaîne YouTube Killuminaty, et la Ligue de défense noire africaine.

Relations avec Mathias Cardet[modifier]

En mars 2013, Jo Dalton participe avec Alain Soral et Mathias Cardet à une conférence à propos du livre L'Effroyable Imposture du rap. Cardet l'y qualifie de "grand frère".[1]

En janvier 2014, Mathias Cardet invite Jo Dalton dans son émission Chez Cardet pour parler du rap français et des récupérations politiques qu'il subirait.[2] En novembre 2014, quand il révèle l'affaire Binti, Jo Dalton s'en prend également à Mathias Cardet, qu'il accuse d'avoir menacé Binti Bangoura pour la faire taire. Il dit avoir couvert "tous les mensonges" de Cardet jusqu'à présent, mais ne semble plus vouloir les couvrir suite à cette supposée complicité dans le harcèlement sexuel et raciste de Binti Bangoura.[3] Il fait également une autre vidéo dans laquelle il s'adresse à Cardet et lui reproche de ne pas avoir cessé sa collaboration avec Soral, malgré sa promesse de le faire envers Jo.[4] Dans une interview pour le journaliste spécialisé dans le rap français Tonton Marcel, Jo Dalton dit avoir discuté avec Mathias Cardet de son implication dans l'affaire via Facebook, et que Cardet aurait tenté de minimiser cette affaire à une banale "histoire de cul de Soral".[5]

En décembre 2014, Mathias Cardet répond à Jo Dalton :

Dallas suite et fin !!!

N'importe quoi toi, tu t'es pris pour mon daron ou quoi?? Je t'ai juste donné du respect (Beaucoup) par rapport à mon grand frere. Comme un aîné, c'est tout. Mais confond pas respect avec baltringuerie. Je me suis fait sans toi. Avec Clarck Daddylordc Dlc à la limite, et mes voyous (ils se reconnaîtront) mais surtout pas avec toi. Nous, on a marché qu' un an ensemble et si les gens savaient ce que j'ai fait pour toi pendant ce temps, chiche que tout le monde te regarderaient autrement...mais on va garder un peu de dignité. En ce qui concerne Soral, l'affaire Binti, Dieudo et cie, Tout ce qu'on avait à faire, on l'a fait et loin des caméras. Renseigne toi. On est pas dans le spectacle nous. Le linge sale ça se lave en privé. Hormis l'affaire du viol des blacks dragons où j'ai pris position publiquement. Tu le sais mais Tu mens sans vergogne face caméra, je ne sais même pas comment tu fais. (De quels mails et textos de menaces vous me parlez??? Pourquoi on ne les as jamais vu??? Mais montrez les bordel!!) Cela dit c'est pas la première fois. Et puis quand tu as rencontré Soral à la main d'or en Août dernier, il fallait lui dire ce que tu avais à lui dire en face à ce moment là...(au lieu de me cracher dessus auprès de lui, ben oui...)
  Maintenant toi et moi on sait que le vrai reproche c'est qu'en critiquant le rap, tu estimes que je dénigre la dite communauté "afro" (Par ailleurs c'est pas toi qui a dit il y a peu que tu as cotoyé 99% de salopes: il n'y a pas des noirs dans le lot?)...Tu n'as pas du comprendre le livre alors. Maintenant si tu estimes que Kaaris et cie sont mes frères juste parce que ce sont des noirs, ah oui je te le confirme, j'ai rien à voir avec ces mecs là.
  Je te le dis et te le répète: Je suis un mec de quartier je raisonne en tant que tel. Je parle au nom de ceux avec qui j'ai grandi, qui ont été là et qui seront toujours là, Mes frères d'armes de quartier noirs, blancs , arabes , jui ...(euh...enfin bref) les stef, les yaya, les meto, les delil et j'en passe. Sans pour autant perdre notre identité d'origine, mon identité je la porte sur ma gueule et dans mes tripes. Pas besoin d'en faire des tonnes. à l'image de l' AC Victor Hugo l'equipe BDH .
  On est pas dans ta mentale de communautariste comme si on était aux states ou je sais pas quoi (et t’inquiète pas pour nos parents, et notre terre d'origine on fait ce qu'on a à a faire, mais ça tu es déjà au courant hein...)
  Par ailleurs Si il y a un mec qui pense que toutes les blacks sont des putes, je ne peux rien faire pour lui...publiquement...
  Cela dit j'ai plus l'impression que celui qui non seulement le dit, mais pire essaye de le démontrer, c'est plus tes Kaaris et cie, à heures de grandes écoutes H/24 et directement dans les oreilles des dites petites soeurs. Avec derrière la clique de vrais esclavagistes universalliens dignes héritiers de newport. 
  Ça me fait penser à l'affaire Sagnol cette histoire. Quand tu t'appelles samuel eto'o ou yaya touré, les propos de sagnol te font doucement rigoler...par contre quand tu t'appelles pancrate ou bernard mendy c'est sur que ça pique. Et puis faudrait rappeler à Sagnol que francis Llacer ou andy caroll ils ne viennent pas de Bamako!!!
  Pour finir, je t'ai envoyé au casse pipe moi??? Petit résumé: on a fait une conférence en mars 2013 et une émission "Chez Cardet" en Janvier 2014. Point.
  P.s: Et dernière mise au point. Je n'ai pas à répondre des actes ou paroles de Soral, Dieudo comme si c'étaient mes darons, ou je sais pas quoi. Chacun fait ce qu'il a à faire...Moi je continue ma route (#bdh #gazafirm #exnihilo)Tout ce que je pense est dans ce clip: 
  https://www.youtube.com/watch?v=2fKDQ0Vxetk
  Bon et inutile de préciser, que je ne m'étendrai plus sur le sujet. Mais bon il fallait bien que je réponde depuis le temps. (Même si je rappelle que le téléphone ça existe)

Sur ce, je vais aller me mater "FESTEN" de Thomas Vinterberg !!![6]

Relations avec Dieudonné[modifier]

Fichier:Jo Dalton devant le théâtre de la Main d'or.jpg
Jo Dalton (au centre) devant le théâtre de la Main d'or, en compagnie de ses acolytes Jessy (à gauche) et Medéric (à droite).

De 2006 à 2014, Jo Dalton assure la sécurité de Dieudonné bénévolement.

Dans une émission de Meta TV, Jo Dalton commence à se plaindre de la manière dont il est traité par Dieudonné, et dit avoir "cassé la figure" à des personnes pour l'humoriste. Il dit que lui et ses acolytes ont été surpris de voir Dieudonné se rapprocher de l'extrême-droite, et qu'ils n'ont pas été consultés à ce propos. La manière dont Dieudonné se sert de lui et ses acolytes lui rappelle la manière dont le gang des Black Dragons avait été instrumentalisé par SOS Racisme, et il craint que cela recommence avec Dieudonné. Il appelle Dieudonné à faire des réunions ensemble pour plus de clarté sur les points qui les réunissent.[7]

Jo Dalton finit par lui demander d'être payé, en réponse de quoi Dieudonné lui aurait proposé selon Jo de lui présenter ses projets pour la communauté noire. Dieudonné ne lui aurait cependant pas donné de nouvelles autour de projet, puis un garde du corps de Dieudonné aurait donné rendez-vous à Jo Dalton le 17 octobre 2014 à 18h30 au théâtre de la Main d'or. Quelques minutes après avoir été présent devant le lieu de rendez-vous, Jo Dalton et l'acolyte avec lequel il se déplaçait se seraient fait arrêter par la police et auraient fini en garde à vue pour "tentative d'extorsion de fonds" envers Dieudonné, puis auraient été relâchés. D'après Jo Dalton, Dieudonné aurait prétendu à la police ne pas le connaître.[8]

Dans une interview de juin 2018 pour le journaliste spécialisé dans le rap français Sinox, Jo Dalton s'exprime à propos de Dieudonné et le qualifie de "merde" et de "capitaliste", bien qu'il admette qu'il soit "talentueux". Pour lui, Dieudonné utiliserait son talent pour faire de l'argent sur le dos des pauvres. Il lui reproche de ne pas soutenir d'associations de quartier ou de "vraies causes", de s'être rapproché du Front national et d'avoir mené des militants à aller en prison sans les aider. Il prétend aussi avoir en fait infiltré Alain Soral et Dieudonné "pour les comprendre de l'intérieur". Il dit avoir initialement soutenu Dieudonné pour sa dénonciation du Code noir et de la participation de la France dans la traite négrière. Il tient également à se distancer de l'antisémitisme et du négationnisme de Dieudonné.[9]

Relations avec Alain Soral[modifier]

Fichier:Jo Dalton et Alain Soral.jpg
Jo Dalton (à gauche) et Alain Soral (à droite).

En mars 2013, Jo Dalton participe avec Alain Soral et Mathias Cardet à une conférence à propos du livre L'Effroyable Imposture du rap.[1]

En juin 2014, Tepa interroge Jo Dalton à propos de son rapprochement avec Alain Soral. Jo Dalton fait une comparaison entre leur rapprochement et une rose noire et une rose blanche qui se côtoieraient dans le même jardin. Il décrit leur conférence commune comme une "excellente conférence", mais déplore que l'on ne l'ait pas recontacté depuis lors, après des accusations de vol ayant visé ses amis Black Dragons et lui.[10]

En novembre 2014, Jo Dalton est le premier à révéler l'affaire Binti dans une vidéo intitulée JO DALTON clash SORAL : C ki la negresse ? après avoir été contacté par Binti Bangoura.[3] Après que Soral ait qualifié cette affaire de complot contre lui, Jo Dalton fait une nouvelle vidéo dans laquelle il s'exprime contre Alain Soral. D'autres personnes s'expriment aussi dans cette vidéo, comme Jessy, gangster, Moham, artiste, et Thug M, artiste.[11]

En décembre 2016, dans une émission d'ERFM consacrée à l'affaire Binti, Alain Soral évoque Jo Dalton. Lors de l'émission, on entend le témoignage d'une femme franco-camerounaise qui dit avoir été victime d'un viol en réunion par la bande des Black Dragons, qu'elle fréquentait à l'époque. Soral accuse Jo Dalton d'avoir tenté de racketter Dieudonné et lui, et dit que Jo aurait été sorti de cette affaire par le même avocat se chargeant de la défense de Binti Bangoura. Il pense que Jo Dalton et Mathias Cardet seraient complices dans la supposée fabrication de l'affaire Binti. Il dit qu'un militant d'E&R ancien "chasseur de skins" aurait fait une médiation entre Jo Dalton et lui afin de cesser les hostilités, et que Jo Dalton aurait ensuite arrêté de s'en prendre à lui.[12]

Dans une interview datant de juin 2018 pour le journaliste spécialisé dans le rap français Sinox, Jo Dalton qualifie Alain Soral de "merde". Il lui reproche le harcèlement sexuel et raciste dont il a fait preuve à l'encontre de la mannequin noire Binti Bangoura, ainsi que d'avoir fait emmener des militants en prison sans les aider. Il prétend aussi avoir en fait infiltré Alain Soral et Dieudonné "pour les comprendre de l'intérieur".[9]

Relations avec la Ligue de défense noire africaine[modifier]

En mars 2018, Jo Dalton apporte son soutien à la LDNA dans une vidéo. Il apprécie qu'ils distribuent des couvertures à des réfugiés noirs.[13] En avril 2018, Jo Dalton rencontre Gucci-IG, leader de la LDNA, et Masta E.x, pour un débat retransmis en direct sur Facebook.[14] En mai 2018, la LDNA est interviewée par le média communautaire noir Nofi, et est interrogée entre autres sur ses liens avec Jo Dalton. La LDNA ne souhaite seulement dire qu'il fait "partie de la communauté", et qu'il serait donc normal de lui donner la parole.[15] En juin 2018, Jo Dalton participe à un rassemblement devant l'ambassade libyenne contre l'esclavage des Noirs en Libye avec la LDNA et le rappeur Alpha 5.20. Lors de ce rassemblement, Jo porte un t-shirt de la LDNA.[16] En mars 2019, Jo Dalton invite le porte-parole de la LDNA Egountchi à une conférence sur "l'Africain".[17] Le même mois, il invite Gucci-IG à une conférence panafricaniste sur "Notre place et notre rôle dans le monde".[18]

Relations avec Masta E.x[modifier]

Fichier:Masta E.x et Jo Dalton.jpg
Masta E.x (à gauche) et Jo Dalton (à droite).

En avril 2018, une rencontre a lieu entre Masta E.x, Jo Dalton et Gucci-IG, leader de la Ligue de défense noire. Ils font un débat qui est retransmis en direct sur Facebook.[14] Masta E.x publie ensuite un cliché de Jo Dalton et lui ensemble sur Facebook.[19] Suite à cette rencontre, le journaliste spécialisé dans le rap français Tonton Marcel interviewe Jo Dalton à propos de Masta E.x. Jo dénonce la "diabolisation" que subirait selon lui Masta E.x, et est d'accord avec lui pour dire que les artistes populaires feraient allégeance au Diable.[20] Tonton Marcel fait également une deuxième interview dans lequel il l'interviewe à propos de la discorde qui oppose Masta E.x et Rohff, mais Jo Dalton ne souhaite pas y réagir.[21]

Jo Dalton et Kemi Seba[modifier]

En avril 2013, Jo Dalton dit lors d'une réunion des Black Dragons avoir soutenu Kemi Seba "à distance", mais regretter que Kemi Seba "survole l'histoire des Black Dragons" comme si le gang "n'avait pas existé". Effectivement, pour Jo Dalton, le gang des Black Dragons est un acteur important de l'histoire du militantisme noir en France.[22]

En juin 2014, lors d'une émission de Meta TV, Tepa demande à Jo Dalton ce qu'il pense de Kemi Seba et de ses idées, ce à quoi Jo répond qu'il ne veut pas juger ses idées, mais qu'il fait peut-être un peu trop de "show" et trop peu d'action, mais que ce serait peut-être l'époque qui veut ça, et que l'on aurait donc besoin de ce genre de figures. Il considère aussi Kemi Seba comme l'héritier des combats qu'il a menés dans les années 1980 à 1990.[23]

En novembre 2014, après avoir révélé l'affaire Binti, Jo Dalton fait une vidéo dans laquelle il s'adresse à Kemi Seba et lui demande s'il "marche encore" avec Alain Soral. Il dit aussi avoir eu à protéger Kemi Seba.[24]

Jo Dalton et Serge Ayoub[modifier]

En juin 2014, Tepa interviewe Jo Dalton sur Meta TV, et relaie la question d'un "métanaute" demandant si Jo comptait se réconcilier avec Serge Ayoub, alias Batskin. Jo répond qu'il respecte ses ennemis, que leur combat doit être "légitime", mais que comme "le sang a coulé", il ne peut pas se réconcilier avec lui aussi facilement, et qu'il faudrait une table ronde avec une reconnaissance ouverte des exactions de chacun pour qu'ils se réconcilient. Il fait remarquer aussi que Serge Ayoub a mieux réussi socialement que lui à travers le temps, car il tient un bar et un mouvement politique.[25]

Références[modifier]