Jean-Luc Mélenchon

De Wiki Dissidence



Jean-Luc Mélenchon
{{{image}}}
Nom {{{nom}}}
Date de naissance 19 août 1951
Activité Homme politique, député
Origine Français

Jean-Luc Mélenchon, né le 19 août 1951 à Tanger (Maroc), est un homme politique et vidéaste français.

Militant trotskiste à ses débuts, il rejoint ensuite le Parti socialiste en 1976, puis fonde son propre parti, le Parti de gauche, en 2009, ainsi que son propre mouvement, La France insoumise, en 2016. Il est candidat aux élections présidentielles de 2012 et de 2017, et s'impose comme l'un des principaux leaders politiques d'opposition sous la présidence d'Emmanuel Macron.

Il est souvent classé à gauche, mais aussi parfois à l'extrême-gauche. Il représente un courant social-démocrate à la fois souverainiste et antilibéral.

Les dissidents sont généralement opposés à Jean-Luc Mélenchon pour certaines de ses idées de gauche (par exemple la régularisation de tous les travailleurs sans papiers) et son appartenance à la franc-maçonnerie. Ses idées et son populisme lui valent cependant l'intérêt de certains, comme Étienne Chouard qui vote pour lui en 2017, ou même Alain Soral qui le soupçonnait un moment de finir "Déat ou Doriot". Il existe aussi des dissidents ex-mélenchonistes comme Tatiana Ventôse ou Thibault du Média pour tous.

Alain Soral et Jean-Luc Mélenchon[modifier]

Dans son entretien du mois d'octobre 2010, Soral cite Mélenchon en tant qu'"escroc politique encore sur le combat gauche/droite". Il dit que c'est un homme politique "très efficace sur le plan du théâtre" et que Mélenchon dit des choses très justes, mais Soral rappelle qu'il est né au Maroc, qu'il a été trotskiste lambertiste, qu'il est franc-maçon, qu'il a été 30 ans au Parti socialiste, et qu'il a été sénateur, ce que Soral voit comme un parcours incompatible avec les propos de Mélenchon. Il pense que Mélenchon est là pour rabattre les déçus du PS sur le PS au second tour de l'élection présidentielle de 2012.[1]

En juin 2011, lors de son interview pour Fluctuat.net, Alain Soral fait référence à un film de Pierre Carles où Mélenchon dit ne pas connaître le club du Siècle. Soral dit que Mélenchon a fait semblant de ne pas savoir ce que c'était. Il le qualifie d'"escroc maçonnique membre du Grand Orient", et d'"ancien trotskiste de la LCI". Il l'accuse de faire de la manipulation et du discours caché.[2]

Durant l'année 2012, le site d'E&R publie plusieurs articles contre Mélenchon.[3][4][5] Dans son entretien du mois de février 2012, Soral attaque Mélenchon sur divers sujets, notamment sur le conflit entre l'Iran et Israël. Il accuse Mélenchon d'entre un "soumis au sionisme" et d'être un "menteur". Il l'attaque également sur son passé trotskiste lambertiste et sur son appartenance à la franc-maçonnerie. Il dit qu'il pense que "Mélenchon est la plus grosse salope de l'échiquier politique" et que "c'est le plus pervers et le plus vicieux de tous".[6] Dans son entretien du mois de juin 2012, Alain Soral accuse Mélenchon d'avoir été missionné pour que "le système bipartite gauche-droite". Il l'appelle "Mélenchon la truelle" en référence à son appartenance à la franc-maçonnerie. Il précise avoir hésité à le désigner con du mois pour avoir été défier Marine Le Pen à Hénin-Beaumont aux élections législatives de 2012. Soral dit qu'étant donné que Mélenchon a récolté deux fois moins de voix que Le Pen, cela voudrait dire que les ouvriers sauraient que Marine Le Pen serait la plus proche d'eux. Soral dit également que Mélenchon serait "toujours du côté impérial [...] sur toutes les questions sérieuses", à savoir "la question libyenne", "la question israélo-palestinienne", "la question iranienne", "la question syrienne" et Maastricht. Il dit que Mélenchon a pris la place qu'occupait Besancenot sur le plan médiatique, et que les électeurs de Mélenchon ne seraient pas des ouvriers mais des "profs droits-de-l'hommistes" et des "trotskards". Soral rappelle également que trois militants du Front de gauche ont été sanctionnés pour "soralisme". Il conclut en disant que Mélenchon finira "comme Besancenot" et qu'il vaut mieux rejoindre E&R tout de suite afin de gagner du temps.[7] Dans son entretien du mois de septembre 2012, Soral regrette que Mélenchon soit reçu par Hugo Chávez, car ils seraient "en totale opposition [...] sur tous les points essentiels" et que Chávez serait plus proche de la ligne nationale-révolutionnaire de Soral. Soral apporte également dans cet entretien son soutien à Maxime Gremetz contre Mélenchon.[8]

Dans son entretien du mois de mars-avril 2013, Soral dit que l'hommage de Mélenchon à Hugo Chávez est hypocrite car il aurait des positions atlantistes. Il reproche également à Mélenchon d'avoir dîné avec Frédéric Haziza et Julien Dray, et d'avoir un père qui aurait fait partie de l'administration coloniale au Maroc. Plus tard dans l'entretien, Soral désigne Mélenchon antisémite du mois, parmi d'autres personnalités. Il le désigne antisémite du mois car plusieurs personnes, dont Harlem Désir, l'ont accusé d'antisémitisme suite à des propos où il disait que Pierre Moscovici ne pensait "plus en français", mais "dans la langue de la finance internationale". Soral dit que ça l'étonnerait que Mélenchon soit antisémite étant donné qu'il serait ami avec Daniel Cohn-Bendit et Julien Dray. Il dit cependant que "Mélenchon se retrouve, finalement, à force de guignolades, à faire du Marcel Déat". Il dit que si Mélenchon allait jusqu'au bout de sa logique, il finirait Déat.[9]

En février 2016, un article paraît sur le site d'E&R où il est dit que Mélenchon ferait des "glissements progressifs vers le soralisme".[10]

Dans L'Heure la plus sombre n°64, Alain Soral dit que Mélenchon serait "le seul candidat sérieux avec le Front national". Il dit que sa candidature serait une candidature "réellement politique, qui tient compte des réalités sociales et des réalités géopolitiques". Il dit également que Mélenchon aurait quitté l'atlantisme, s'éloignerait progressivement "de toutes ses trahisons", et que son destin serait "d'être Déat ou Doriot". Il précise cependant que Mélenchon serait "une catastrophe".[11] Dans l'épisode 2 de Soral, vite !, Soral dit que Mélenchon serait adoubé par "les réseaux Soros". Il dit que le discours de Mélenchon serait excellent mais que son parcours ne correspondrait pas à ses propos. Il pense que Mélenchon serait là pour faire élire Macron.[12] Dans l'épisode 8 de Soral, vite !, Soral dit que le Crif aurait interdit à Hamon de s'allier avec Mélenchon.[13] Dans l'épisode 9 de Soral, vite !, Soral dit que Mélenchon est le candidat qui l'inquiète le plus, car il n'est pas sûr d'où est-ce qu'il se positionne et car il serait le plus dangereux pour Marine Le Pen.[14] Dans l'épisode 10 de Soral, vite !, Soral s'inquiète d'un second tour Le Pen - Mélenchon. Il dit que Mélenchon serait anticommuniste car il a été trotskiste et mitterrandien. Il dit également que Mélenchon ne pourrait que finir par trahir son discours car il appartient à la franc-maçonnerie, et qu'il serait le Tsipras français.[15] Dans L'Heure la plus sombre n°77, Soral dit que Mélenchon pourrait avoir finalement plus d'avenir que Marine Le Pen, et que de ne pas appeler à voter Macron était déjà pour lui un énorme acte de résistance. Il dit également qu'il aurait l'avantage, par rapport à Marine Le Pen, d'être un homme, ce qu'il ne juge pas négligeable. Il pense qu'il faudrait réfléchir à "une convergence entre Dupont-Aignan et Mélenchon".[16] Dans le Soral répond ! d'hiver 2017, Alain Soral émet l'hypothèse que, bien que Mélenchon s'approcherait de plus en plus des idées de Marine Le Pen, "le système" préférerait Jean-Luc Mélenchon à Marine Le Pen car il est franc-maçon, qu'il a été deux fois sénateur et qu'il a été ministre sous Jospin, et serait donc issu du "système".[17]

En mars 2018, lors de sa dernière conférence au théâtre de la Main d'or, Soral qualifie Mélenchon de "menteur républicain".[18] Dans l'épisode 6 de Soral a (presque toujours) raison, Alain Soral compare Jean-Luc Mélenchon à Léon Blum, et déplore un retard politique de la France qui selon lui va choisir Mélenchon alors que l'Italie ferait un virage néo-mussoliniste et que l'Allemagne s'apprêterait à faire son virage néo-hitlérien. Il pense que Mélenchon va être l'homme qui unira la gauche.[19] Dans l'épisode 10 de Soral répond... sur ERFM !, Alain Soral dit ne pas croire en Mélenchon, qui serait tenu par le système par des affaires et qui en aurait faire l'expérience après avoir tenté "d'être Jacques Doriot" avec l'enquête sur ses comptes de campagne.[20]

Dans l'épisode 9 d'SAPTR, Alain Soral avance la théorie que Jean-Luc Mélenchon et Étienne Chouard seraient en politique pour empêcher Jean Lassalle de prendre le pouvoir.

Dans l'épisode 10 d'SAPTR, Soral dit que Mélenchon serait "un tout petit peu viril", et que ce trop plein de virilité lui aurait fait perdre des voix à gauche. Il déplore que Mélenchon soit "retombé dans le gauchisme" en axant plus sa politique sur les enjeux écologiques. Il pense aussi que Clémentine Autain voudrait "le foutre dehors". Alain Soral ajoute que Jean-Luc Mélenchon serait "le dernier pro-palestinien" à gauche.[21]

En août 2019, Alain Soral commente sur Twitter la nouvelle de tensions entre certains éléments du Grand orient de France et le CRIF en s'interrogeant à propos d'une "vengeance" possible de la part de Jean-Luc Mélenchon vis-à-vis du CRIF.[22]

Dieudonné et Jean-Luc Mélenchon[modifier]

En 2012, interrogé par le journal 20 minutes sur ce qu'il pensait de Mélenchon, Dieudonné dit qu'il le trouve "amusant", et que c'est "une sorte de Marine Le Pen, mais factice". Il accuse Mélenchon de voler des éléments du programme du Front national. Il pense que si Mélenchon était élu, il ne tiendrait pas ses promesses.[23]

En janvier 2014, après que le tribunal administratif de Nantes ait autorisé la tenue d'un spectacle de Dieudonné, Mélenchon s'exprime sur Twitter et se dit "déçu" par cette décision.[24]

En janvier 2015, interrogé au sujet de Dieudonné dans le 12/13 de France 3, Mélenchon dit que Dieudonné ne le fait pas rire, qu'il n'aurait rien à voir avec Charlie Hebdo et qu'il en serait même le contraire, et que Manuel Valls a bien fait de faire interdire son spectacle "Le Mur".[25]

Pendant l'élection présidentielle de 2017, après que Hollande ait exprimé ses craintes d'un second tour Le Pen - Mélenchon, Dieudonné appelle à les soutenir pour "faire barrage à la France de Rothschild" et à "la France des Qataris".[26] Dieudonné, dans une autre vidéo, appelle Mélenchon à lui tendre la main.[27] Pendant les élections législatives de 2017, Dieudonné, alors candidat dans la 1ère circonscription de l'Essonne, appelle à une "trêve médiatique" avec Mélenchon.[28] En octobre 2017, Dieudonné soutient Mélenchon après qu'il ait dit que Valls serait intégrée à la fachosphère, et que Valls ait comparé Dieudonné à Mélenchon.[29]

Salim Laïbi et Jean-Luc Mélenchon[modifier]

En 2010, après avoir vu un film de Pierre Carles où Carles parle à Mélenchon du club du Siècle, Laïbi fait une vidéo dans laquelle il accuse Mélenchon de mentir quand il dit qu'il ne connaît pas le Siècle. Dans cette vidéo, il dit également qu'il aurait croisé Jean-Luc Mélenchon à Paris-Gare-de-Lyon et qu'il l'aurait félicité pour avoir attaqué les banques, et que Mélenchon aurait été très cordial et ouvert, jusqu'à ce que Laïbi lui reproche d'être franc-maçon. D'après Laïbi, Mélenchon se serait alors immédiatement braqué et aurait dit qu'il n'avait plus rien à lui dire.[30]

En avril 2012, Laïbi fait une vidéo en deux parties contre Mélenchon. Il lui reproche principalement son appartenance à la franc-maçonnerie. Il l'accuse d'être "le rabatteur du Parti socialiste", d'avoir menti quant à sa non-connaissance du club du Siècle, d'avoir des liens avec Henri Guaino, Patrick Buisson et Julien Dray, d'avoir voté oui au traité de Maastricht, de ne pas citer les Rothschild ou les Rockefeller. Il fait ensuite une critique du programme du Front de gauche.[31][32]

Marc-Édouard Nabe et Jean-Luc Mélenchon[modifier]

En octobre 2015, une vidéo des Éclats de Nabe est publiée sur YouTube, où un vendeur à la criée de Patience interpelle Mélenchon pour le faire acheter Patience. Mélenchon finit par lui répondre "Vous êtes agressif, intrusif et chiant".[33]

En avril 2017, une vidéo des Éclats de Nabe tournée en juillet 2016 est publiée, dans laquelle Sophia Chikirou, conseillère en communication de Mélenchon, passe à la galerie de Marc-Édouard Nabe. Quand elle lui révèle être la conseillère en communication de Mélenchon, Nabe lui répond "c'est mignon". Il lui relate l'histoire du vendeur à la criée qui voulait vendre Patience à Mélenchon, et accuse ensuite Mélenchon d'avoir été pour la guerre d'Irak et pour la guerre d'Afghanistan. Il dit aussi que Mélenchon aurait voté Strauss-Kahn "sans problème" et qu'il est "très très libéral". Il reproche également à Mélenchon de préférer Bachar el-Assad à Daesh et d'avoir dit qu'il était Charlie.[34]

Ahmed Moualek et Jean-Luc Mélenchon[modifier]

En octobre 2017, Ahmed Moualek publie une vidéo dans laquelle il parle de propos pro-palestiniens de Mélenchon. Il prend dedans le parti d'Israël et appelle Mélenchon à soutenir Israël. Il concède cependant à Mélenchon que le Crif qualifierait trop facilement les critiques d'Israël d'antisémitisme.[35]

Références[modifier]

  1. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-sur-l-actu-d-octobre-2010-4530.html
  2. https://www.youtube.com/watch?v=9sGTH1eku6Y
  3. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Pour-que-rien-ne-change-votons-Melenchon-11417.html
  4. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Front-de-Gauche-11965.html
  5. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Front-de-Gauche-Les-raisons-d-un-echec-12324.html
  6. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-fevrier-2012-10650.html
  7. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-juin-2012-12642.html
  8. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-septembre-2012-13681.html
  9. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-mars-avril-2013-17833.html
  10. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Glissements-progressifs-de-Melenchon-vers-le-soralisme-37924.html
  11. https://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Heure-la-plus-sombre-no64-Emission-du-30-janvier-2017-43912.html
  12. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-vite-Episode-2-Candidats-en-on-piege-a-cons-43995.html
  13. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-vite-Episode-8-On-entre-dans-l-ere-du-trop-c-est-trop-44941.html
  14. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-vite-Episode-9-Le-mondialisme-c-est-la-guerre-45047.html
  15. https://www.youtube.com/watch?v=aH1RDq-sMEs
  16. https://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Heure-la-plus-sombre-no77-Emission-du-7-mai-2017-45603.html
  17. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-repond-le-dernier-episode-en-acces-libre-44790.html
  18. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-a-presque-toujours-raison-Hors-serie-50461.html
  19. https://d.tube/#!/v/ertv/2m1c4xxy
  20. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-repond-sur-ERFM-Dixieme-fournee-53000.html
  21. Soral a (presque toujours) raison, épisode 10.
  22. http://archive.is/u6C6z
  23. https://www.youtube.com/watch?v=F8ApnSJe8Og
  24. https://twitter.com/jlmelenchon/status/421283183632465921
  25. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Jean-Luc-Melenchon-favorable-aux-moyens-d-autorite-contre-Dieudonne-30730.html
  26. https://www.youtube.com/watch?v=Y8rd0YO3JJ8
  27. https://www.youtube.com/watch?v=T99ZmNN_-po
  28. https://www.youtube.com/watch?v=hw_pAawdbmY
  29. https://www.youtube.com/watch?v=PgV5V06hFY0
  30. https://www.dailymotion.com/video/xf5rw9
  31. https://www.dailymotion.com/video/xqfm65
  32. https://www.dailymotion.com/video/xqfs0w
  33. https://www.youtube.com/watch?v=Yaruy1dj66Y
  34. https://www.youtube.com/watch?v=5KU1gUa3CSU
  35. https://www.youtube.com/watch?v=DK7ZyRCC0_U