Henry de Lesquen

De Wiki Dissidence

<infobox>

 <title source="title1">
   <default>Henry de Lesquen</default>
 </title>
 <image source="image1">

</image> <label>Nom</label> <label>Date de naissance</label> <label>Nationalité</label> <label>Activité</label> <label>Date de décès</label> <label>Affilié à</label> <label>Affiliée à</label> </infobox>Henry de Lesquen, de son nom complet Henry Bertrand Marie Armand de Lesquen du Plessis-Classo, est un haut fonctionnaire, homme politique et homme de radio français, né le 1er janvier 1949 à Port-Lyautey. En 1974, il est parmi les fondateurs du Club de l'horloge, dont il prend la tête en 1985 et qu'il renomme Carrefour de l'horloge en 2015. Il est président de Radio Courtoisie de 2007 à 2017. Le 3 septembre 2018, il lance sa propre webradio Radio Athéna. En janvier 2019, il fonde légalement le Parti national-libéral (qui avait jusqu'alors déjà une présence virtuelle depuis 2017). Se réclamant du national-libéralisme, il est habituellement classé à l'extrême-droite mais se qualifie lui-même plutôt comme étant de "droite modérée".

Biographie

Origines

Henry de Lesquen est issu d'une ancienne famille de la noblesse bretonne, la famille de Lesquen. Il naît à Port-Lyautey, dans le protectorat français du Maroc, car son père y commande le 31e régiment du génie. Il n'y vit que ses six premiers mois, et rejoint ensuite Dakar.

Il revendique du "sang espagnol" et en outre descendre d'une princesse mauresque (laquelle ?), il émet à ce titre l'hypothèse d'avoir du sang de Mahomet, prophète de l'islam[1]. Son ancêtre Gaspar de Medina ayant épousé la métisse Catalina de Castro (fille de la princesse Bárbola Coya Yupanqui), il compte également les empereurs incas parmi ses ancêtres.

Il possède un appartement à Verbier en Suisse.[2]

Conseiller municipal de Versailles

Lors des élections municipales de 2001, Henry de Lesquen est candidat de l'Union pour le renouveau de Versailles à la mairie de Versailles. Il est alors soutenu par le Mouvement national républicain de Bruno Mégret et réussit à obtenir 20,58% des voix au premier tour, provoquant ainsi une triangulaire.

Ses principaux rivaux sont Etienne Pinte, maire sortant de Versailles et candidat du Rassemblement pour la République, et Maryvonne Coulloch-Katz, candidate du Parti socialiste. Lors de l'entre-deux-tours, ils attaquent sa liste en l'assimilant à l'extrême-droite et en pointant du doigt le soutien qu'elle a reçu de la part du MNR. Pour Coulloch-Katz, Lesquen aurait « avancé masqué ». De son côté, Lesquen qualifie le maire sortant d'« apparatchik » et porte plainte contre lui pour diffamation, l'accusant de « calomnies ».[3]

La liste de l'Union pour le renouveau de Versailles obtient finalement 26% des voix au second tour et sept élus.[4]

En juin 2007, sortant du conseil municipal de Versailles, Henry de Lesquen assène un coup de poing au visage de l'adjoint au maire Jean-Baptiste Marvaud. Il se justifie en disant avoir voulu se défendre après que Marvaud ait tapé sur son épaule[5], ayant « le dos fragile ». Marvaud porte plainte contre Lesquen pour « coups et blessures sur personne dépositaire d'une mission de service public », tandis que Lesquen porte plainte contre Marvaud pour « violences volontaires sur personne dépositaire d'une mission de service public ».[6]

En novembre 2007, Henry de Lesquen annonce sa candidature à l'élection municipale de Versailles de 2008. Sa liste reçoit le soutien du Mouvement pour la France de Philippe de Villiers.[7] Elle reçoit 13,86% des voix au premier tour, provoquant ainsi à nouveau une triangulaire, puis remporte 13,23% des voix au second tour et trois élus.[8] Le mandat de conseiller municipal d'Henry de Lesquen finit le 30 mars 2014, après plus de 13 ans.

Simulacre de campagne électorale pour la présidentielle de 2017 puis désistement

Fin 2015, après qu'une fausse campagne électorale d'Henry de Lesquen ait été montée sur Facebook, Lesquen se prend au jeu et déclare être candidat à l'élection présidentielle de 2017, sans doute strictement afin de se faire connaître et de s'amuser puisqu'il n'a jamais réellement entamé de démarches afin de se présenter à la présidentielle. Suite à cette entrée dans la campagne électorale de 2017, Henry de Lesquen commence à être assimilé à la dissidence.

Dans les mois qui suivent, il multiplie les apparitions médiatiques ainsi que les déclarations extrémistes et racistes, qui lui valent des poursuites ainsi qu'une vague de notoriété. Certaines personnes novices en matière d'extrême-droite croient à un troll, plusieurs canulars visant à faire croire cette idée circulent d'ailleurs sur Internet.

Il s'autoproclame président du Parti national-libéral, parti alors inexistant en dehors d'Internet. Parmi ses engagements, il se trouve celui de raser la tour Eiffel, de rétablir la peine de mort, d'annexer la Belgique, le Luxembourg et l'île de Jersey, de punir l'interruption volontaire de grossesse, de supprimer le SMIC, de lutter contre l'art contemporain et de bannir la "musique nègre" (dans laquelle il classe le jazz, le blues, le rock et le rap) des médias publics.

Un ancien collaborateur de Radio Courtoisie avance que le mariage de sa fille aînée avec un juif aurait été « l'élément déclencheur » de ses saillies antisémites.[9]

Dans le même temps, concédant à Libération qu'il n'a « aucune chance » de recueillir les 500 parrainages, il dit envisager de se présenter à la primaire des Républicains en novembre 2016. Il compare sa candidature à celle de Donald Trump aux États-Unis, et dit vouloir fonder avec le candidat américain « un nouvel ordre international respectueux des nations ». Toujours dans le contexte de sa candidature, Henry de Lesquen est interviewé par Lucien Jean-Baptiste pour un documentaire sur le racisme, retransmis sur Planète +.

Le 31 mai 2016, son compte Twitter est suspendu en France. Finalement il cède sa candidature pour soutenir François Fillon à la primaire de la droite et du centre de 2016. Il fait partie des personnalités qui surnomment Alain Juppé, principal concurrent de Fillon à la primaire des Républicains, « Ali Juppé ». Il fait de même avec Marine Le Pen en lui attitrant le sobriquet « Malika Le Pen ». Début mars 2017, il retire sa candidature en faveur de François Fillon et appelle à soutenir ce dernier « contre l'oligarchie cosmopolite » et pour « barrer la route à Macron ». À la suite du premier tour de l'élection présidentielle, il appelle à voter Marine Le Pen « contre Macron, candidat de l'oligarchie cosmopolite ».

Après la présidentielle

Sa radicalisation finit par entraîner, en juillet 2017, son éviction de Radio Courtoisie.

Henry de Lesquen commence ensuite à préparer les bases légales pour fonder le Parti National-Libéral, mais soupçonne un membre important du parti de trahison et l'exclut. Cette exclusion provoque avant même la naissance légale du parti la défection de plusieurs membres, dont Vira Simkova.

En septembre 2018, Henry de Lesquen lance Radio Athéna et l'émission hebdomadaire Quartier libre.

En janvier 2019, Lesquen lance officiellement le PNL.

Condamnations

En janvier 2017, Henry de Lesquen est condamné en première instance à 16 000 euros d'amende pour provocation à la haine et contestation de crime contre l'humanité suite à certaines publications sur son compte Twitter.[10] Il est finalement condamné en appel en juin 2018 à 1000 euros d'amende pour provocation à la haine, 6000 euros d'amende pour contestation de crime contre l'humanité, à verser 1 euro de dommages et intérêts pour les associations qui se sont constituées parties civiles, et à rembourser les frais de justice de ces associations.[11]

En février 2018, Lesquen est condamné à 3000 euros d'amende pour contestation de crimes contre l'humanité, puis à 3000 euros d'amende pour injure raciale à l'encontre de Miss France ainsi que pour des propos transphobes.[12]

Relations avec la dissidence

Réflexions générales

Dans une émission de novembre 2015, il déclare à propos du concept de "dissidence" : "ce qui me gêne un peu, c'est son double sens. La formule a été lancée sous le régime communiste ; les dissidents d'aujourd'hui ont-ils un rapport avec ceux d'autrefois ? Cela dit, Soljenitsyne a été deux fois dissident."[13].

En avril 2020, il estime qu'il fait "partie de la vraie dissidence"[14].

Relations avec Alain Soral

Le 12 février 2009, dans le n°7 de la revue Flash, Alain Soral publie un texte incendiaire contre Henry de Lesquen, l'accusant de sionisme en citant un de ses articles titré "L'exemple israélien", où Lesquen érige Israël en "exemple pour l'Europe chrétienne". Il accuse également dans cet article le président palestinien Mahmoud Abbas d'être "le Henry de Lesquen de Cisjordanie". Ce texte lui vaut un procès de la part de Lesquen et d'être boycotté des ondes de Radio Courtoisie.

En juillet 2016, Lesquen déclare au Carrefour de l'horloge qu'Alain Soral serait "un goujat", "un grossier personnage" ainsi qu'un "agent d'influence de l'islam".

En 2017, Henry de Lesquen répond à Alain Soral sur sa chaîne YouTube. Il se défend d'être sioniste, considérant que c'est une affaire de juifs qui, en tant que blanc, ne le concerne pas, et il dit que ce texte était ironique. Sur le site d'ER, Lesquen est paradoxalement de temps en temps relayé sous un bon angle (quand il s'attaque aux Juifs), et d'autres fois, est présenté comme un idiot utile.

Dans l'épisode de Soral répond ! de mars 2018, Soral revient sur Henry de Lesquen. Il prétend que Lesquen serait devenu un "antisémite déclaré" parce que sa fille est devenue l'avocate des chibanis et que sa nièce se serait mariée avec un juif. Soral dit qu'ainsi, Lesquen aurait été "trahi par les femmes". Il dit aussi qu'il le surnommait "Henry le Mesquin". Il trouve qu'aujourd'hui Lesquen serait "plus drôle et plus sympathique" car Lesquen s'en prend à "la communauté de lumière", et que ça serait la raison pour laquelle il n'attaquerait pas Lesquen, mais qu'il le prend pour une caricature. Il ajoute aussi que Lesquen ne comprendrait rien au monde musulman, aux ex-pays du tiers-monde et aux luttes d'émancipation du Sud.[15]

En mars 2019, Alain Soral partage une vidéo d'Henry de Lesquen sur son stage au mémorial de la Shoah en commentant : "Le Lesquen qu'on apprécie !".[16]

En juillet 2019, Henry de Lesquen évoque Alain Soral, qu'il surnomme "Ali Soral" (sur le modèle d'"Ali Juppé") et qu'il qualifie de "dhimmi marxiste érotomane". Il lui reproche la stratégie qu'il aurait insufflé au Front national lors de l'élection présidentielle de 2007 qui était de faire campagne dans les banlieues. Lesquen qualifie cette stratégie de "complètement débile".[17]

En novembre 2019, Henry de Lesquen est interrogé par un internaute lors d'une FAQ à propos de la réaction d'Alain Soral face au décès de Tepa. Il qualifie "Ali" Soral de "personnage ignoble", de "Gourou d'une secte islamophile", "un agent de subversion au service de l'Islam", un "traître à la nation" et "d'ennemi de la France".[18]

En février 2020, Henry de Lesquen reproche à Alain Soral son soutien envers Gabriel Matzneff, ainsi que de s'être "vanté de pratiques zoophiles avec un chien" (faisant référence à Poupeto). Il se demande si Soral ne serait pas pédophile lui-même.[19] Alain Soral l'accuse en retour d'être un "collectionneur de culottes (sales ?) de petites filles".[20]

Relations avec Daniel Conversano et Suavelos

Au début, Conversano reproche à Lesquen de faire de la mauvaise publicité au nationalisme, de donner du grain à moudre à la gauche en besoin de ridiculiser le camp d'extrême-droite et surtout de critiquer Marine Le Pen, dont il voit l'élection comme étant le seul rempart des Blancs face aux Juifs. Cependant, à travers le temps, Conversano se rapproche de Lesquen et de ses fidèles nationaux-libéraux et entretient désormais des relations cordiales avec eux. En février 2017, alors qu'Henry de Lesquen est président de Radio Courtoisie, Daniel Conversano et son ami Yann Merkado sont invités dans une émission de Thomas Ferrier sur Radio Courtoisie. En avril 2017, Henry de Lesquen est interviewé par Daniel Conversano et Joffrey Marrot dans leur émission Vive l'Europe.

En juin 2018, une polémique éclate entre Suavelos et Lesquen au sujet de l'appartenance des Arabes et des Berbères à la catégorie des "Blancs". Lesquen pense que les Arabes et les Berbères sont Blancs, tandis que Conversano, Hassen Occident et Yann Merkado refusent de les catégoriser comme étant blancs, mais catégorisent cependant les Ashkénazes comme étant blancs. Lesquen s'en prend notamment à Merkado en le traitant de "candaule judéo-servile",[21] de "racaille cosmopolite"[22], et d'"agent d'influence du CRIF". Il le surnomme aussi "Moïse",[23] ce qui créé un point de divergence entre Lesquen et Vira Sadevotchka.[24] Lesquen publie une image dans laquelle il compare Daniel Conversano et le candidat de télé-réalité Moundir Zoughari.[25] Hassen Occident propose alors un débat à Henry de Lesquen sur les races humaines.[26] Lesquen traite ensuite également Conversano de "candaule judéo-servile" et accuse Suavelos de servir les intérêts d'Israël.[27] Cependant, en septembre 2018, Lesquen et Conversano font une apparition publique ensemble. Conversano répond à un internaute lui demandant s'il s'est réconcilié avec Lesquen que "Les vrais racistes ne restent jamais fâchés très longtemps".[28]

En février 2019, Daniel Conversano revient sur une émission de Radio Athéna dans laquelle Henry de Lesquen avait appelé à faire une union des droites sans Suavelos, qu'il qualifiait de groupuscule "occidentaliste pro-juif". Il estime que Lesquen chercherait le clash, et dit qu'il avait eu l'idée de faire une vidéo pour s'attaquer à lui, mais lui laisse une dernière chance d'arrêter de le mentionner pour qu'il ne la fasse pas. Il menace Lesquen en disant qu'il va "le regretter" s'il continue à attaquer Suavelos sur le judaïsme. Il dénonce aussi Lesquen comme un hypocrite qui aurait été très cordial à chaque fois qu'ils se sont rencontrés.[29]

En octobre 2019, interrogé par Le Cercle Richelieu, Daniel Conversano dit trouver le programme de Lesquen quant à la réémigration "cohérent". Il ajoute par contre qu'il a des divergences avec Lesquen au sujet du libéralisme, que Conversano perçoit comme étant antithétique au nationalisme. Il dit que "tous les chemins du libéralisme mènent à l'immigration".[30]

Le 14 décembre 2019, le compte Twitter du Carrefour de l'horloge appelle à "PURGER" Conversano et Soral des milieux de droite, qualifiés de "personnages immondes" aux "idées [...] aussi répugnantes que les actes".[31] Il critique le communautarisme blanc, jugé comme "une ânerie qui consiste à livrer la France aux immigrés", reproche à Conversano d'inventer "une race blanche qui inclurait les Juifs, mais non les Arabes", de situer "en Occident un petit État asiatique de création récente, Israël". Conversano est par ailleurs surnommé "Con-versano".[32] Le 19 décembre, Conversano dénonce "Lesquen et sa bande" qui essaieraient de lui "chercher des poux dans la tête". Il reproche à Lesquen de n'avoir comme projet que de "mèmiser la réalité".[33] Il ajoute ensuite que "95% des mecs lesquenistes sont célibataires", ce qui dans son optique nataliste, serait susceptible de "livrer la France aux immigrés".[34] Il raille ensuite Lesquen qui "n'a pas réussi à empêcher sa fille de se marier à un juif et de devenir une avocate pro-migrants".[35] Conversano précise ensuite avoir été bloqué par le compte Twitter du Carrefour de l'horloge, et émet l'idée d'un débat contre Lesquen. Il qualifie Soral de "grand philosophe" comparé à Lesquen.[36]

Relations avec Philippe Ploncard d'Assac

En 2009, Henry de Lesquen porte plainte contre Philippe Ploncard d'Assac pour diffamation, suite à des propos tenus par Ploncard d'Assac dans l'éditorial du n°22 de la lettre d'informations La Politique, republiés sur le site de Jeune nation. Ploncard d'Assac est ensuite condamné.

Lesquen porte à nouveau plainte contre Ploncard d'Assac pour diffamation suite à ses accusations de "faussaire" à l'encontre de Lesquen. Ploncard d'Assac est ensuite condamné.

Une autre plainte de Lesquen est également en cours contre Ploncard d'Assac, au 31 janvier 2019.[37]

En janvier 2019, Philippe Ploncard d'Assac s'étonne que Papacito, que Lesquen qualifie de "judéo-servile", puisse être invité sur la radio de ce dernier, qui est censé être antisémite. Il l'explique par l'ascendance juive qu'aurait Lesquen du côté d'une de ses arrière-grands-mères. Il l'accuse aussi d'être "maçonnique", car il a dit que la France serait née avec la déclaration des droits de l'homme, et que le nom du Club de l'horloge serait "typiquement maçonnique".[38]

Sans preuve, Philippe Ploncard d'Assac prête à Henry de Lesquen des origines juives séfarades espagnoles par sa grand-mère Médina.[39]

Henry de Lesquen et Dieudonné

En novembre 2016, Henry de Lesquen suspend Thierry Bouzard, un animateur de Radio Courtoisie, après qu'il passe de manière succincte Nazi Rock de Serge Gainsbourg, Casser du noir de Patrick Sébastien ainsi que Shoah nanas de Dieudonné. D'après un communiqué publié sur le blog de Radio Courtoisie, Thierry Bouzard aurait été suspendu particulièrement à cause de la diffusion de la chanson de Dieudonné.

Relations avec Thomas Ferrier

  1. REDIRECTION Modèle:Section vide ou incomplète

Il est brouillé avec Thomas Ferrier, qu'il qualifie de "taupe adipeuse" et nomme "Ferrier-Stahler" (en accolant à son patronyme un ancien pseudonyme abandonné).

Citations

En parlant de François Asselineau : "Ordure cosmopolite !"[40]

En s'adressant à Frédéric Haziza : "Menteur ! Pharisien !"[41]

Concepts

Surnoms

Parfois appelé H2L ou HdL, il est également surnommé Henry le Mesquin par Alain Soral[45] et Henry de Lâche par Jean Robin[46].

Articles connexes

Références

  1. https://youtu.be/KfCu6Lk8wp4?t=2256
  2. https://youtu.be/N77ceIqtgPo?t=517
  3. https://web.archive.org/web/20190809144925/http://www.leparisien.fr/yvelines-78/les-attaques-concentrees-sur-henry-de-lesquen-15-03-2001-2002031538.php
  4. http://archive.is/5mFTY
  5. https://web.archive.org/web/20190809162738/http://www.leparisien.fr/yvelines-78/l-adjoint-aux-sports-porte-plainte-mobilisation-pour-les-sans-logis-courses-et-attractions-sur-l-hippodrome-les-bretons-a-la-fete-alain-decaux-et-robert-hossein-a-parly-2-09-06-2007-2008105565.php
  6. https://web.archive.org/web/20190809163634/http://www.leparisien.fr/yvelines-78/henry-de-lesquen-bientot-entendu-par-la-police-20-06-2007-2008139603.php
  7. http://www.urv.fr/dj_2008-10-21_TA_URV_divers_droite
  8. http://archive.is/bPFuh
  9. http://archive.is/DlVTw
  10. https://web.archive.org/web/20170125162928/http://www.leparisien.fr/faits-divers/injures-et-racisme-henry-de-lesquen-condamne-a-16-000-eur-d-amende-25-01-2017-6617556.php
  11. http://archive.is/YjSrV
  12. http://archive.is/L7JLl
  13. https://www.radiocourtoisie.fr/2015/11/30/libre-journal-dhenry-de-lesquen-du-30-novembre-2015-les-enjeux-des-elections-regionales-les-victoires-de-larmee-francaise-pourquoi-la-dissidence-la-montee-des-tensions-au-proche-orient/
  14. https://youtu.be/KUVndMJFCXA, 18'
  15. https://radio.erfm.fr/?show=Soral%20r%C3%A9pond
  16. http://archive.is/IJYVi
  17. https://www.youtube.com/watch?v=TG7QBkw5DhY#t=27m55
  18. "🎙 FAQ n°7 avec Henry de Lesquen" : https://www.youtube.com/watch?v=cF3JjGRy18M&feature=youtu.be&t=5293
  19. "HENRY DE LESQUEN : L'ENTREVUE CENSURÉE 2/2" : https://www.youtube.com/watch?v=D-_y6g5-aKQ
  20. http://archive.is/aARKy
  21. https://twitter.com/Lesquenlibre/status/1006958260350586880
  22. https://twitter.com/Lesquenlibre/status/1007256574698639360
  23. https://twitter.com/Lesquenlibre/status/1007263266039582723
  24. https://twitter.com/sadevotchka/status/1007264104489381891
  25. https://twitter.com/Lesquenlibre/status/1007659919321989121
  26. https://www.youtube.com/watch?v=DYPSpOFWu0U
  27. https://twitter.com/Lesquenlibre/status/1008453698920558592
  28. https://www.facebook.com/danielconversano.fr/photos/a.1985372148408384/2233995596879370/
  29. https://www.youtube.com/watch?v=ArWkjAU8U4s
  30. "Daniel Conversano : l'entretien vérité !" : https://youtu.be/yFDFThASb9s?t=2130
  31. http://archive.is/YTr7o
  32. http://archive.is/M4B4V
  33. http://archive.is/ILuew
  34. http://archive.is/D8Wd3
  35. http://archive.is/1odxF
  36. http://archive.is/oLYEU
  37. https://www.youtube.com/watch?v=MPw2HgROdbE
  38. https://www.youtube.com/watch?v=Xkq42eWlzL0
  39. https://youtu.be/yoE9Ywt6oCs?t=660
  40. https://www.youtube.com/watch?v=bGY7uWU3zls
  41. https://www.youtube.com/watch?v=ZGVQD5XqKdQ
  42. https://www.cairn.info/revue-medium-2017-3-page-199.htm
  43. https://www.radiocourtoisie.fr/2011/11/14/libre-journal-dhenry-de-lesquen-du-14-novembre-2011-entretien-politique-du-lundi-soir-chronique-du-grand-large-de-patrick-simon-la-sociologie-comme-science/
  44. https://www.youtube.com/watch?v=cF3JjGRy18M
  45. https://youtu.be/iKr6qXQ6pDg
  46. https://youtu.be/Y8vvDQBqDfw