Charles de Gaulle

De Wiki Dissidence
(Redirigé depuis Général de Gaulle)
Charles de Gaulle
{{{image}}}
Nom Charles de Gaulle
Date de naissance 20 novembre 1890
Activité Chef d'Etat, militaire, résistant, écrivain
Origine Français

Charles de Gaulle, communément appelé le général de Gaulle, né le 22 novembre 1890 à Lille et mort le 9 novembre 1970 à Colombey-les-Deux-Églises, est un militaire, résistant, homme d'État et écrivain français.

Alain Soral et Charles de Gaulle[modifier]

Lors de son entretien du mois de juin 2014, Alain Soral dit que le débarquement de Normandie ne serait pas un "grand moment français" mais une étape de "la soumission totale de la France de De Gaulle, du De Gaulle de '58 à '68". Il dit que "le De Gaulle du 18 juin" serait plus ambigu, et qu'il faudrait peut-être moins l'idéaliser. Il se contredit en disant dans le même temps qu'il respectait beaucoup le de Gaulle d'"entre '58 et '67", parce qu'il est sorti de l'Otan, qu'il a viré les bases américaines, aurait réaffirmé l'indépendance de la France, a récupéré l'or français et a fait le discours de Phnom Penh et le discours de Québec. Il dit que le point culminant de De Gaulle serait le discours de novembre 1967 "sur le peuple sûr de lui et dominateur" et "sur la mise en garde d'Israël comme responsable de toutes les guerres à venir et de toute la déstabilisation à venir".[1]

En juin 2020, Alain Soral remet en cause l'existence de l'appel du 18 Juin, prétextant qu'il n'en existe aucune copie.[2]

Marc-Édouard Nabe et Charles de Gaulle[modifier]

En mai 2000, alors que l'entrée des mémoires du général de Gaulle à La Pléiade font la polémique, Nabe fait un article dans "L'Express" pour y réagir. Il dit que "C'est par un éclat de rire qu'on se doit d'accueillir le Général dans La Pléiade". Il pense que ses mémoires sont à considérer comme un document historique, et que de ce fait, elles auraient autant de pertinence à entrer dans La Pléiade que le Mémorial de Sainte-Hélène, les Commentaires de Monluc ou ceux de César. Il dit cependant que ses Mémoires seraient "passionnément ennuyeux". Il dit qu'être antigaulliste serait encore plus "ringard" que d'être gaulliste, car le gaullisme ne serait plus d'actualité.[3]

Jean Robin et Charles de Gaulle[modifier]

Avant de se convertir au protestantisme, Jean Robin se réclame de Charles de Gaulle et se définit comme gaulliste. Il cesse cependant de se définir gaulliste après sa conversion au protestantisme, qui a d'après lui joué un rôle dans cette distanciation de De Gaulle. Il admet cependant des points positifs chez De Gaulle.[4]

Références[modifier]