Franck Abed

De Wiki Dissidence

Franck Abed, né le 8 décembre 1981 à Paris 12ème, est un militant politique, essayiste, conférencier et romancier français. Il se dit catholique romain, royaliste et intellectuel indépendant.

Son nom, d'origine biblique (Daniel 1-7) signifie, serviteur de Dieu, créature de Dieu.

Franck Abed naît d'un père ouvrier d'origine berbère et picarde, (Daniel), agnostique et déiste ; et d'une mère femme au foyer d'origine champenoise et malgache, catholique romaine.

Il est baptisé catholique dès la naissance.

Études

Il obtient son baccalauréat puis s'oriente vers des études universitaires où il étudie cinq années les sciences : sociales, politiques, de la communication et de la sociologie des organisations.[source requise]

Son mémoire de maîtrise porte sur : Les nouveaux moyens d’expression politique et de militantisme de la mouvance royaliste.

Le mémoire de son DEA porte sur Internet dans l’évolution de la communication politique au début du XXIe siècle.

Le sujet de thèse de son doctorat en philosophie politique, consacré au Deuxième Concile du Vatican, est intitulé : Vatican II, ou le triomphe de l’idéologie des droits de l’homme dans l’Eglise.

D'après son site personnel, ses domaines de prédilection sont la philosophie politique, l’histoire, l’histoire des idées politiques à travers les âges, ainsi que la théologie.

Débuts politiques

Metapedia le dit avoir premièrement été proche de France bonapartiste[1], mais il nie avoir eu des relations avec ce mouvement, hormis quelques connaissances.

Il a lancé avec d'autres le Collectif France Indépendance qui regroupait une vingtaine de mouvements politiques de droite au moment du traité constitutionnel Européen, ils ont étés entre 700 et 800 personnes à manifester à Paris.

Fin 2005 il lance et dirige le mouvement Réconciliation nationale, prévoyant l'échec du Front National à l'élection présidentielle de 2007, il décide de créer Réconciliation nationale pour rassembler la droite nationale afin de construire l'avenir de cette famille politique morcelée. Il tente de se présenter à l'élection présidentielle et réussit tout de même à obtenir 367 promesses de parrainage, mais pas les 500 suffrages nécessaires.

Le mouvement n'a jamais été officiellement dissout mais n'est plus actif depuis mai 2007, date à laquelle Franck Abed se mit en retrait suite à des désaccords internes concernant la stratégie à adopter en vue des échéances électorales à venir.

Il a créé aussi le site internet de génération Franck Abed, (génération FA8), qui était un groupe politique communautaire informel, non officiel.

Activités sur Internet et implication au sein de la dissidence

Précurseur au sein de la dissidence, entre 2009 et 2016, il réalise deux-cents entretiens vidéo de longue durée sur Dailymotion, durant d'une à trois heures, avec des personnalités diverses et variées, essentiellement issues de l'extrême-droite radicale et de ce qui deviendra une partie de la dissidence (clercs, hommes politiques, professeurs d’université, économistes, philosophes, historiens, scientifiques, acteurs du monde associatif, militants politiques, chercheurs, écrivains etc. ). Ce fut pour beaucoup de ces personnalités leur premier passage sur internet. Ces vidéos sont supprimées en 2013. Au cours de la même période, il mène également quatre cents entretiens écrits. Il publie une chronique de cette époque en PDF qu'il est possible d'obtenir en lui demandant par mail.

Il a interviewé notamment (liste non exhaustive) : Jean-Marie Le Pen, Jean Robin, Jean-Yves Le Gallou, Vincent Reynouard, Serge Ayoub (Batskin), Thomas Joly, Carl Lang, Alain Soral, Alain Escada, Horst Wessel, Michel Drac, Jacob Cohen, Roland Hélie, Philippe Randa, Philippe Ploncard d'Assac, Jérôme Bourbon, Bernard Anthony, Michel de Poncins, Henry de Lesquen, Marc George, Gilbert Collard, Pierre Jovanovic, Joachim Veliocas, Rémi Fontaine, L'abbé Paul Aulagnier, l'AFS (Action Familiale et Scolaire) dont Arnaud De Lassus et André Frament, Hugues Kéraly, Alain De Benoist, Hervé Ryssen, Béatrice Bourges, Thomas Werlet, Bruno Gollnisch, Pierre Hillard, Nicolas Bay, Abbé Guillaume De Tanouarn, Pierre Vial, Emmanuel Ratier, Albert Ali, Robert Spieler etc...

Il filme le DVD anniversaire des 60 ans de Rivarol.Il chroniquera aussi ses lectures en vidéo, pour beaucoup antisémites [2][3][4], et tient dans une vidéo des propos dans lesquels il dit que la France "devrait rester un pays majoritairement blanc". La vidéo où il tient ces propos a été supprimée avec sa chaîne en 2013.

En mars 2011, il rejoint le projet SEMIS Diffusion et devient directeur de la collection Libres paroles. Les deux premiers opus sont consacrés à Alexandre Douguine et à Jérôme Bourbon.

Il déclare le 4 bovembre 2011 lors d'un entretien dans le numéro 3020 du journal Rivarol qu'il est catholique et légitimiste, qu'il combat le "talmudisme international", dénonce la "république judéo-maçonnique" comme étant le "parti de l'étranger", et qu'il rejette viscéralement la "démocratie des lumières".

En 2012 il devient membre de l’Association des écrivains catholiques de langue française.

Il est interviewé en 2012 sur la question du mariage homosexuel auquel il est opposé et parlera de "mariage sodomite".[5]

Il réalise aussi des conférences au théâtre de la Main d'or de Dieudonné, certaines avec Jacob Cohen ou Elias d'Imzalène.[6]

Il participe aussi à des débats, dont un avec Piero San Giorgio.[7]

Il supprime brusquement toutes ses vidéos fin 2013 mais continue ses activités sur son nouveau site.

Il publie sur son site et ses articles sont aussi publiés dans des journaux comme : Le Lien LégitimisteFlash. Et sur des sites internet comme : eurolibertes.com, noussommespartout.frLe Salon Beige, Le Nouveau Cénacle, Billet de France, Vexilla Galliae, Synthèse nationale (le site et la revue), Ripoublik etc..

Il est monarchiste convaincu et déclare dans un entretien du 10 octobre 2019

Le nationalisme m’est en réalité très étranger. Il se fonde sur des erreurs doctrinales majeures. (...) Avant tout, je m’oppose à l’idée que « le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation ». Je combats également la thèse expliquant que « tous les pouvoirs émanent de la nation ». Le nationalisme déifie la nation. Or, ce postulat contredit le catholicisme qui refuse idolâtrie et idoles. (...) le nationalisme conduit inévitablement dans le mur.[8]

Il réapparaît sur YouTube en 2019, après plusieurs années d'inactivité.[9]




Polémiques

Dans les années 2010, plusieurs internautes d'extrême-droite prétendent que Franck Abed aurait menti dans un entretien écrit dans le cadre de la promotion son parti Réconciliation nationale, en prétendant avoir été en Russie et y avoir eu un entretien avec Vladimir Poutine au sujet d'un programme spatial, afin de faire croire à ses potentiels électeurs qu'il serait en lien avec Poutine. Ces rumeurs contribuent notamment à l'inimitié du Forum national social radical, proche de l’Œuvre française et du Parti de la France, à son égard.[10] Franck Abed a quant à lui toujours nié avoir tenu ces propos.

En 2012, un troll prétend, captures d'écran à l'appui, que Franck Abed serait venu essayer de séduire son faux compte de femme sur Facebook, et qu'il aurait au fur et à mesure de la discussion exprimé ses fantasmes de triolisme et de sodomie.[11] Franck Abed nie les allégations de ce troll et prétend que les captures d'écran seraient truquées.

Il a été accusé par des personnalités dissidentes comme Philippe Ploncard d'Assac ou Johan Livernette d'être un marrane, un juif infiltré dans la dissidence, ou encore d'utiliser plusieurs comptes pour s'auto-féliciter dans les commentaires[12][13][14] avec les pseudonymes : poussin, harold, anne, Lucie de Bierre, Frangipanne etc. notamment sur l'ancien site Ripoublik.[15]

Il fait également la polémique lorsqu'il publie des photos de lui en compagnie de contacts ukrainiens néonazis et néopaïens lors d'un voyage à Kiev pour intervenir sur la royauté. On peut notamment y voir Elena Semenyaka, considérée par ses adeptes comme la prêtresse de la tradition primordiale :

Abed s'est ensuite justifié en disant qu'il n'a fait que répondre à l'invitation d'un groupe politique traditionnel ukrainien pour conférer sur la royauté et la politique française, et que si des communistes lui proposaient de conférer sur la royauté lors d'un colloque il n'hésiterait pas à faire de même.

Polémiques dans le journal Rivarol

Après son entretien du 4 novembre 2011 dans Rivarol, Franck Abed est attaqué le 25 novembre 2011 dans ce même journal, numéro 3023, par Frédéric Gamelin, qui reprochait une interview "complaisante", un livre "sans intérêt et mal écrit", son anti nationalisme, son passé prétendument républicain et sa défense de la France "black-blanc-beur" assimilationiste car Franck Abed y avait décrit Zinédine Zidane comme un modèle d'assimilation, le footballeur ayant donné des prénoms français à ses enfants.

Abed y répond le 16 décembre 2011, dans le numéro 3026 de Rivarol, en proposant un débat filmé avec Frédéric Gamelin et le 6 janvier 2012 dans le numéro 3028. Le débat n'a fnalement pas lieu lieu. Franck Abed prend alors Philippe Ploncard d'Assac, dont il est à l'époque proche, comme garant de sa crédibilité dans le milieu, mais tout cela déclenche finalement des réactions hostiles de Philippe Ploncard d'Assac.

Relations avec Alain Soral

En juillet 2010, Franck Abed interviewe Alain Soral, notamment à propos de la Révolution française.[16]

En mai 2011, Franck Abed interviewe à nouveau Alain Soral, à l'occasion de la sortie de son livre Comprendre l'Empire.[17]

Il sera lui même interviewé par Égalité et Réconciliation en 2012 avec qui il donnera une conférence.[18]

Égalité et Réconciliation le relaiera régulièrement jusqu'à l'arrêt de ses vidéos fin 2013.[19]

En 2014, alors qu'Alain Soral et Dieudonné lancent le parti Réconciliation nationale, Franck Abed leur conteste l'utilisation du nom Réconciliation nationale qu'il avait déjà utilisé pour son propre parti lancé en 2006 et entend "faire respecter [son] droit par tous les moyens légaux mis à [sa] disposition". Le parti d'Abed n'est cependant plus actif depuis longtemps. Il affirme aussi avoir huit ans d'avance sur les analyses de Soral et de Dieudonné.[20]

Relations avec Johan Livernette

En 2012, alors que Johan Livernette vient de déménager, il donne son adresse à Franck Abed pour qu'il lui envoie des livres. Quelques temps plus tard, il reçoit des œufs, des crachats et de l'urine sur sa porte, avec un message d'intimidation signé des "Juifs de Toulon". Une connaissance de Livernette réussit à le convaincre qu'Abed serait juif en lui montrant ce qui sont censées être des captures d'écran. Livernette accuse alors Abed d'avoir donné son adresse aux personnes ayant usé de méthodes d'intimidation à son encontre, étant donné qu'il aurait été une des seules personnes à avoir sa nouvelle adresse à l'époque. Cette accusation est sans fondement car l'administration (Etat, mairie, collectivités territoriales, le Fisc) dispose des adresses de tous les résidents Français en France.

Ces événements interviennent alors que Philippe Ploncard d'Assac, ancien "ami" de Franck Abed commence à s'en prendre à lui et à Johan Livernette dans ses vidéos et bulletins politiques.

Il accuse aussi Franck Abed d'avoir des faux comptes sur internet qu'il utiliserait pour se soutenir lui-même. Il dit aussi qu'Abed l'aurait accusé d'être le "caniche" de Philippe Ploncard d'Assac, ce que Livernette nie.[11]

Franck Abed aurait dit sur un réseau social américain très connu que jamais Livernette n'aurait jamais été capable de tenir les propos diffamants devant lui. Franck Abed a rajouté "seules les montagnes ne se croisent pas".[source requise]

Relations avec Philippe Ploncard d'Assac et Florian Rouanet

Franck Abed interviewe Philippe Ploncard d'Assac lors des Journées chouannes de 2010, à Chiré-en-Montreuil. Philippe Ploncard d'Assac intervient et est par la suite abordé par Franck Abed qui se montre désireux de faire des entretiens vidéos avec lui. D'après Ploncard d'Assac, Franck Abed aurait souhaité une étroite collaboration entre eux deux. Ils réalisent ensuite plusieurs entretiens sur le nationalisme, la maçonnerie, le mondialisme, dont beaucoup qui deviennent par la suite des succès, et qui sont relayés sur Égalité et Réconciliation, ce qui contribue au succès de Philippe Ploncard d'Assac au sein de la dissidence. Tout ça donne plus tard l'idée à Philippe Ploncard d'Assac de faire des vidéos, sous la forme d'entretiens réalisés avec Florian Rouanet.

Il est à noter que Philippe Ploncard d'Assac est régulièrement impliqué dans des affaires où il accuse des personnalités dissidentes d'être des juifs infiltrés ou des marranes, et qu'il a d'ailleurs déjà été attaqué sur ce point par Daniel Conversano ou Hervé Ryssen, victimes de ces accusations.[21]

Après des polémiques autour de Franck Abed dans Rivarol, Philippe Ploncard d'Assac, dans le numéro de juin 2012 de sa lettre d'information La Politique, appelle à une mise en garde contre Franck Abed. Il reproche à Abed de "défendre des conceptions "étrangement identiques à celles du mondialiste Sarkozy"", et ajoute que "les ascendances de M. Abed, ne lui donnaient pas le droit, pas plus qu’à un Sarkozy, de nous imposer une politique de métissage", il reprochera les entretiens d'Abed avec le prétendu "luciférien" Christian Bouchet, de l’OTO et du FN, ou avec des personnalités décrites par PPDA comme sionistes dont Jean Robin, Jacob Cohen, Michel Drac et Pierre Jovanovic, qu’Abed aurait "laissés blasphémer contre le christianisme et faire l’éloge de la Révolution, alors qu'Abed était un paroissien de St. Nicolas du Chardonnet ... ! Qu'il l'avait pourtant prévenu". Il lui reproche encore de lui avoir "adressé un texte à co-signer avec entre-autres Christian Bouchet sur la tuerie de Toulouse". Il dit également qu'Abed aurait "fait pression sur le média gloria.tv pour qu'ils ne diffusent pas sa dernière conférence", et enfin qu'Abed aurait demandé lui-même de faire supprimer une photo de Ploncard d'Assac et lui illustrant un entretien donné sur le site Ripoublik, et que dans les commentaires un certain "Poussin", qu'il a identifié comme étant l'un des nombreux pseudonymes d'Abed, tenait des commentaires injurieux à son égard.

Dans le numéro 130 de La Politique de Philippe Ploncard d'Assac, Hugues Morin écrit qu'Abed était "un arriviste, qu'il éructait contre Ploncard et le nationalisme sur le blog Ripoublik caché sous différents pseudos qui feraient l'éloge d'Abed", et reproche ensuite à Abed sa ""flagornerie" envers Jean-Marie Le Pen et Serge de Beketch" (ce dernier étant accusé par Ploncard d'Assac d'être un marrane), ou d'avoir affirmé que "Joseph de Maistre aurait compris tout de suite le "danger maçonnique" alors qu'il fut lui-même franc-maçon martiniste, obédience fondée par un juif portugais Martines de Pasqualis".

Ploncard dit ensuite qu'Abed lui fait penser à Bernard Antony à ses débuts, "créant son personnage" (Ploncard et son entourage reprochant à ce dernier d'être aussi un infiltré Juif marrane).

Dans La Politique de septembre 2012, Hugues Morin écrit que La Politique reçoit "des mail délirants, diffamatoires, obscènes signés Annemunduns Clovis et menaçant Ploncard", et que le journal suspecte Abed. Il cite certains mails : "vive la laïcité" "vivent Voltaire et les lumières" "tes fils accourent; tes destructeurs et tes démolisseurs sortiront du milieu de toi". (Isaïe, le prophète annonçant le rétablissement d'Israël)". Un mail dit que Jacques Ploncard d'Assac, père de Philippe, alors décédé, serait "l'admirateur et le vassal de Franc Abed, un autre que le corps de Ploncard s’effondrera par terre plus vite et plus douloureusement que les deux tours du WTC". Un autre mail dit : "Philippe Ploncard d'ASSAC est en train de traverser le couloir étroit du mourant qui sait que son heure approche, (...) il commence a sentir un courant d'air chaud ascendant en venant du sol..." ; "Philippe Ploncard d'ASSAC sait que cette chaleur vient de l'enfer et que SATAN, le prince des enfers, lui ouvre un peu plus la porte de l'enfer à chaque nuit passée..." ou encore, "La flèche de Franck ABED a atteint comme cible Philippe Ploncard d’ASSAC". Sont aussi relayés des mails insinuant que Ploncard aurait été initié au sexe jeune, par son père, au Portugal, avec de jeunes femmes métissées de 16 ans issues des anciennes colonies portugaises africaines et brésiliennes, puis "Avec internet on est allé jusqu'à repêcher un collabo nazi de 97 ans".

La lettre explique que le "corbeau" Annemundus clovis, envoyait aussi ses mail à des dizaines de correspondant (plus de 70)  pour nuire à Ploncard, un mail de cet individu prétend même "connaitre Ploncard depuis 1956", ce qui exclurait donc qu'il soit Franck Abed (né en 1981). Néanmoins, Ploncard et ses soutiens concluent qu'il aurait s'agit d'Abed à cause des louanges adressées à ce dernier dans ces messages. Ils ajoutent qu'il est "un petit surveillant de collège" et se demandent d'où il tire ses revenus pour effectuer ses voyages et reviennent sur un livre érotique prétendument écrit sous pseudonyme par Franck Abed, ainsi que sur une femme n'interviewant Abed que sur ces sites, qu'ils suspectent d'être un pseudonyme de Franck Abed : "c'est la même "Lucie de Bierre" qui publie les entretiens de Franck Abed inondant le site de Ripoublik, d’où la question".

Ploncard et ses soutiens publient finalement un document nommé "Le dossier Abed" résumant ces histoires.[22]

Ploncard et Rouanet ont également accusé Franck Abed d'avoir commandité l'agression de Florian Rouanet par un de ses sbires, un certain Choukri, le 26 janvier 2013 lors d'une conférence.[23] L'enquête de gendarmerie conclut cependant qu'il n'y avait pas eu d'agression ni verbale, ni physique.[source requise]

Bibliographie

  • La Réconciliation impossible, septembre 2009, éditions Godefroy de Bouillon
  • Sentinelle française, novembre 2010, éditions Dualpha
  • Connaître pour mieux combattre, décembre 2015, recueil d’articles période 2009/2014, auto-édition
  • Louis XVI, un homme, un roi, un saint, janvier 2016, essai politico-historique paru lors des commémorations pour Louis XVI.
  • Une société avec ou sans Dieu ?, février 2016, essai philosophique analysant les rapports entre la société civile et Dieu en France.
  • Pourquoi être royaliste, juin 2016, livre exposant et défendant l’idée royale en France.
  • Le Mondialisme, août 2016, livre dénonçant le mondialisme.
  • Panorama critique de la droite nationale, septembre 2016, analysant et décortiquant l’échec de ce courant.
  • Les Crises, octobre 2016, essai sur la crise spirituelle, philosophique et politique en France.
  • Combattre pour gagner, mai 2019, recueil d’analyses politiques et de chroniques littéraires de 2016/2018.
  • Gilets jaunes, les raisons d’un échec dévoilées, août 2019.

Autres :

  • Deux ans d’entretiens par Franck Abed, septembre 2010, livre numérique disponible gracieusement sur demande.
  • La Politique de Jean-Paul II, décembre 2010, ouvrage de l'abbé Aulagnier, préface de Franck Abed.
  • Face à la crise : une autre Europe !, novembre 2012, ouvrage collectif d'une trentaine de contributeurs dont Abed, édité par Synthèse nationale.

Galerie

Liens externes

Références

  1. https://francebonapartiste.fr/
  2. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Franck-Abed-presente-La-Guerre-eschatologique-d-Herve-Ryssen-19503.html
  3. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Franck-Abed-presente-L-antisemitisme-son-histoire-et-ses-causes-15731.html
  4. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Franck-Abed-presente-Le-Juif-international-de-Henry-Ford-18176.html
  5. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Entretien-avec-Franck-Abed-14258.html
  6. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Conference-d-Elias-d-Imzalene-Franck-Abed-et-Jacob-Cohen-16961.html
  7. https://media-investigation.blogspot.com/2012/06/debat-piero-san-giorgio-franck-abed.html
  8. https://franckabed.com/2019/11/06/franck-abed-dans-le-bien-commun/
  9. https://www.youtube.com/watch?v=luRIfmMz_Ys
  10. http://web.archive.org/web/20120723060757/http://nationalsocialradical.freeforums.org/un-homme-de-confiance-franck-abed-t170.html
  11. 11,0 et 11,1 https://johanlivernette.wordpress.com/2012/11/04/franck-abed-le-termite-demasque/
  12. http://franckblod.canalblog.com/archives/2014/12/03/31015904.html
  13. https://www.facebook.com/101582246577280/posts/110438009123699/
  14. https://johanlivernette.wordpress.com/2012/11/04/franck-abed-le-termite-demasque/
  15. La Politique de P. P. d'Assac. Hugues Morin, Juillet-Août 2012
  16. https://www.youtube.com/watch?v=v0Y5KkFqLHE
  17. https://www.youtube.com/watch?v=UVP4IOs2y0E
  18. https://www.egaliteetreconciliation.fr/E-R-recoit-Franck-Abed-10895.html
  19. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Franck-Abed-presente-La-Guerre-eschatologique-d-Herve-Ryssen-19503.html
  20. https://www.ndf.fr/nos-breves/14-11-2014/franck-abed-glisse-une-quenelle-a-alain-soral-et-dieudonne/
  21. https://www.youtube.com/watch?v=vXNIj65eiYs
  22. https://muhammad-ali-ben-marcus.blogspot.com/2012/11/dossier-accablant-de-franck-abed.html (Attention, les liens mediafire du lien peuvent infecter vos ordinateurs, mais c'est une des rares pages restantes traitant du dossier Abed, juste ne cliquez pas sur les liens)
  23. https://florianrouanet.wordpress.com/tag/affaire-abed/