Dario Chevchenko

De Wiki Dissidence

Dario Chevchenko est un vidéaste et militant nationaliste traditionaliste français. Depuis 2018, il est chroniqueur pour l'émission Le Rendez-vous dissident du Raptor dissident.

Affaire du guet-apens contre Daniel Conversano[modifier]

En avril 2018, une vidéo fait surface dans laquelle Dario Chevchenko essaie d'organiser par téléphone avec Willem Nassau un guet-apens contre Daniel Conversano pour l'agresser physiquement avec d'autres personnes. Ils auraient aussi tenté de mobiliser Hervé Ryssen, qui aurait répondu que cela ne l'intéressait pas. On peut aussi entendre Chevchenko dire du mal de Papacito derrière son dos et demander à Willem le prénom et le nom de Kroc Blanc, mais Willem dit qu'il ne le connaît pas.[1]

Réactions[modifier]

Suite à la publication de cette vidéo, les réactions sont diverses, mais tout le monde semble unanime contre Dario Chevchenko :

Daniel Conversano s'indigne et dénonce une "dissidence qui sent la mort". Il dit aussi que Chevchenko serait "un timbré", et pense que cela serait lié au clash qu'il a eu avec Hervé Ryssen et Kévin Licata.[1]

Amalek accuse Dario Chevchenko d'avoir manipulé un rappeur trisomique pour le liguer contre lui et de s'être masturbé devant des films pornographiques sur son portable alors qu'il était dans le même lit qu'un autre militant nationaliste qui l'hébergeait et faisait semblant de dormir. Il insinue également que Dario Chevchenko serait maghrébin ou juif.

Willem prétend avoir en fait manipulé Dario Chevchenko pour que ses projets soient révélés au grand jour, que Chevchenko aurait cherché à nuire à Adrien Abauzit, qu'il aurait tenté de violer une personne qu'il connaît, qu'il aurait été au domicile de Kévin Licata afin de l'agresser, et qu'il chercherait aussi l'adresse de Papacito pour l'agresser et de Virginie Vota car il serait amoureux d'elle.[2]

Kroc Blanc fait une vidéo pour répondre à Chevchenko. Il explique que Chevchenko se serait ligué contre lui quand Kroc Blanc lui aurait dit lors d'une conversation vocale sur Discord de "fermer sa gueule" et qu'il était un "no name" car il n'aurait pas arrêté de lui couper la parole.[3]

Electre relaye la vidéo de Kroc Blanc, appelle à la vigilance contre les personnes qui ne seraient au sein de la dissidence que pour y "semer la zizanie", et rappelle la stratégie du "diviser pour mieux régner". Elle appuie la parole de Conversano en postant un screenshot où celui-ci traite Chevchenko de "taré", tout en insistant sur le fait qu'elle ne le porte ni Daniel, ni Suavelos dans son cœur. Elle accuse également Chevchenko d'avoir fait tout sauf "veiller à sa sécurité". [4][5]

Kévin Licata dit qu'il n'a rien à voir avec cette histoire, et que Chevchenko est son "pire ennemi" et qu'il lui aurait fait "les pires crasses".[6]

Réponse de Dario Chevchenko[modifier]

Le 28 avril, Chevchenko poste une vidéo de mise au point, dans lequel il dit que Willem au premier abord lui a été présenté par AgB13, qui lui avait assuré qu'il n'était pas fou. Chevchenko accuse Willem d'être un "gros consommateur de prostituées". Il dit que Willem aurait trafiqué la vidéo et l'aurait sortie de son contexte, sans vraiment expliquer comment. Il dit n'avoir aucun problème avec Papacito et qu'il lui dit la même chose dans la vraie vie que ce qu'il a dit dans la vidéo. Il dément également avoir de la haine contre Conversano, et bien qu'il admette avoir parfois du mépris pour lui, il condamne les actes violents contre Conversano, notamment l'agression de Conversano par Soral. Il dit avoir contacté Conversano afin de mettre les choses au clair, mais n'aurait pas reçu de réponse, et lui souhaite bonne chance. Quant à Kroc Blanc, Chevchenko dit qu'il l'aurait appelé afin de mettre les choses au clair, ce que Chevchenko qualifie de "bonne démarche". Leur litige serait donc réglé.[7]

Réponse de Daniel Conversano[modifier]

Le 29 avril est posté sur Suavelos le témoignage de l'écrivain Ludovic Lefebvre qui "confirme que Dario Chevchenko du RDV Dissident souhaitait agresser Conversano". [8]

Références[modifier]