Théorie du complot

De Wiki Dissidence
(Redirigé depuis Conspirationnisme)

Une théorie du complot - également désignée, de façon plus récente, par les néologismes conspirationnisme ou complotisme - propose de donner une vision de l'histoire perçue comme le produit de l'action d'un groupe occulte agissant dans l'ombre.

La plupart des dissidents sont considérés comme complotistes, comme Alain Soral, Dieudonné, Salim Laïbi, Kemi Seba, Thierry Meyssan ou Hervé Ryssen. Certains dissidents s'expriment contre le complotisme qu'ils estiment comme étant une plaie au sein de la dissidence, comme Marc-Édouard Nabe ou Daniel Conversano (qui croit cependant à certaines théories du complot comme celle du grand remplacement ou du complot juif).

Les théories du complot les plus populaires au sein de la dissidence sont la théorie du complot juif et la théorie du complot maçonnique, qui se relient parfois entre elles, donnant la théorie du complot judéomaçonnique.

Alain Soral et la théorie du complot[modifier]

Alain Soral croit plusieurs théories du complot, mais celle qui revient le plus souvent chez lui est la théorie du complot juif.

Alain Soral voit souvent des opérations sous faux drapeau derrière certains attentats et certaines tueries, comme les attentats du 11 septembre 2001, l'attentat contre Charlie Hebdo, les attentats de mars 2012 en France, ou les attentats du 13 novembre 2015 en France.

Il pense aussi que le concept de conspirationnisme aurait été façonné de manière à décrédibiliser les personnes faisant "un travail de résistance". Il croit aussi que la théorie du complot reptilien serait mêlée aux autres théories du complot afin de les décrédibiliser.[1]

Daniel Conversano et la théorie du complot[modifier]

Bien qu'il croit en certaines théories du complot, comme le grand remplacement ou le complot juif, Daniel Conversano s'exprime contre les théories du complot et pense qu'elles font du mal au nationalisme. Le 9 septembre 2018, il sort une vidéo contre le complotisme et pour la médecine "occidentale". Il pense que les Blancs devraient être fiers de "leur" médecine. Il accuse E&R de propager le conspirationnisme dans la sphère nationaliste, expliquant qu'il a lui-même déjà douté de l'existence du SIDA en visitant leur site.[2]

Vincent Reynouard et la théorie du complot[modifier]

Bien que se réclamant de l'héritage du national-socialisme (qui croyait à une théorie du complot juif), Vincent Reynouard prétend ne pas être complotiste et refuser d'expliquer tous les événements historiques par des actions occultes. Il compare la théorie du complot aux personnes qui croient aux chambres à gaz, les accusant de mettre de côté les faits n'allant pas dans leur sens.[3] Pourtant, ses idées négationnistes elles-mêmes le mènent à devoir expliquer la persécution de ses idées par une rhétorique complotiste.

Références[modifier]