Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Cinéma

De Wiki Dissidence
(Redirigé depuis Cinématographiques)

Le cinéma est une forme d'expression artistique appartenant aux arts du spectacle. Il est parfois dénommé "septième art".

Certains de ses précurseurs les plus fameux sont Joseph Plateau, Eadweard Muybridge, les frères Lumière ainsi que Thomas Edison. La Sortie de l'usine Lumière à Lyon des frères Lumière, datant de 1895, est souvent considéré par les historiens du cinéma comme le premier film, bien que d'autres expérimentations d'images en mouvement aient pu exister auparavant. À ses débuts, le cinéma est exclusivement muet, et l'introduction du son n'arrive qu'à la fin des années 1920. Les premiers films en couleur, eux, arrivent dans les années 1930.

Beaucoup de dissidents ont fait du cinéma, notamment Alain Soral, Dieudonné, Daniel Conversano et Morgan Priest.

Alain Soral et le cinéma[modifier]

Alain Soral s'est beaucoup exprimé dans ses vidéos et textes à propos du cinéma.

Il conseille aux personnes désirant s'intéresser au cinéma de visionner des films français d'avant-guerre, des films italiens d'après-guerre et du "grand cinéma américain".[1] Pour Soral, le cinéma d'aujourd'hui serait "mondialisé" et ne serait plus aussi intense qu'à l'époque. Il trouve d'ailleurs sa vie plus intéressante que les films qu'il voit.

En 1990, il sort Chouabadaballet, un court-métrage qui est diffusé sur Canal+.

En 1996, Alain Soral joue le rôle de Philippe dans le film Parfait amour ! de Catherine Breillat. C'est un rôle inspiré par sa propre personnalité.

Le 25 juillet 2001, Alain Soral sort le film Confession d'un dragueur, dans lequel Thomas Dutronc joue le rôle d'un personnage inspiré par Soral lui-même.

En février 2017, Alain Soral dit ne pas avoir été au cinéma "depuis au moins deux ans".[2]

Dieudonné et le cinéma[modifier]

Dieudonné est acteur dans plus d'une dizaine de films, et est le réalisateur de deux films.

Il commence sa carrière d'acteur en 1997, et enchaîne les films, dont notamment le film Le Clone, dans lequel il joue un rôle important aux côtés d’Élie Semoun, et le succès commercial Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre dans lequel il joue un rôle secondaire.

Sa carrière cinématographique connaît cependant une large pause après 2004. En effet, Dieudonné se met à créer la controverse et à traîner une réputation d'antisémite, ce qui sans doute pu lui fermer des portes dans le cinéma.

Il fait son retour dans le monde cinématographique en 2011 avec une production indépendante dans laquelle il est à la fois réalisateur, co-scénariste et acteur, L'Antisémite. Dieudonné sort ensuite son deuxième film en tant que réalisateur, Métastases.

Daniel Conversano et le cinéma[modifier]

Daniel Conversano a réalisé un court-métrage d'hommage à Michael Jackson, Michael Jackson au purgatoire, dans lequel il joue aux côtés de Dieudonné et Alain Soral. Il a aussi réalisé la captation de plusieurs spectacles de Dieudonné et l'a aidé au montage des films L'Antisémite et Métastases. Il s'est également adonné plusieurs fois à la critique de films.[3]

En janvier 2015, Daniel Conversano lance un appel aux dons pour financer un film anti-IVG intitulé Les Ventriloques, qu'il présente comme "le premier court-métrage national-socialiste" et un "Tarantino nationaliste".[4] Le film n'est toujours pas sorti en août 2019, et la position de Conversano sur l'IVG semble avoir changé depuis, ce qui permet de supposer que le film doit avoir été abandonné.

Conversano s'est plusieurs fois exprimé sur le cinéma dans des vidéos et émissions radiophoniques, dont certaines spécialement consacrées à ce sujet. Pour lui, le cinéma doit parler de la vie, "et pas d'une parodie de la vie", s'opposant ainsi à ce qu'il dénomme "la dictature du spectacle".[5] Il tient le cinéma français comme "de l'anti-cinéma" et le considère comme "un drame esthétique".[6]

Morgan Priest et le cinéma[modifier]

Morgan Priest a réalisé plusieurs films comme Existentiel, Les 12 travaux de Satan ou Prédateur. Il est lui-même amateur de cinéma et aime notamment les films de l'acteur Jean-Claude Van Damme.

Références[modifier]

  1. "Soral - Les films à voir absolument" : https://www.youtube.com/watch?v=oXkIA9eiAX8
  2. "#NipNic 10 - Le Cinéma" : https://www.youtube.com/watch?v=IEio5_db8K4
  3. https://web.archive.org/web/20181013110900/http://danielconversano.over-blog.com/tag/cinema/
  4. "Daniel Conversano - Film - Avortement - Mécénat" : https://www.youtube.com/watch?v=thmNGXAaNmo
  5. "Daniel Conversano - À propos du cinéma" : https://www.youtube.com/watch?v=6V7S2wz34Fc
  6. "Le cinéma français VS Daniel Conversano" : https://www.youtube.com/watch?v=3y9NFrTYgoM