Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Aude WTFake

De Wiki Dissidence
Aude WTFake
{{{image}}}
Nom Aude Favre
Date de naissance {{{date_de_naissance}}}
Activité journaliste

vidéaste

Origine française

Aude WTFake, de son vrai nom Aude Favre, est une vidéaste et journaliste française. Ses vidéos se spécialisent dans des vidéos de débunkage contre les fausses nouvelles.

Sa vidéo la plus connue est une vidéo contre la chaîne YouTube Lama Fâché, dans laquelle elle enquête également sur l'identité du gérant de la chaîne. La vidéo fait la controverse, certains internautes (dont notamment le vidéaste Marketing Mania, ami d'Antoine Blanchemaison, soupçonné dans la vidéo d'être derrière la chaîne Lama Fâché) l'accusant de manipulation.

Dans le cadre de sa lutte contre les fausses nouvelles et le complotisme, Aude WTFake a pu se confronter à quelques figures dissidentes.

Relations avec Étienne Chouard[modifier]

En mars 2019, Aude WTFake fait une vidéo lors d'une conférence d'Étienne Chouard dans laquelle elle l'interpelle à propos de propos dans lesquels il a qualifié l'Union européenne de "projet fasciste" pensé par "des nazis comme Walter Hallstein". Chouard admet que le mot "fasciste" est peut-être inapproprié et qu'il aurait peut-être plutôt dû utiliser "tyrannique". Aude WTFake demande à Étienne Chouard sur quelles sources est-ce qu'il s'appuie pour dire que Walter Hallstein était un nazi, ce à quoi Chouard répond qu'il était "un haut dignitaire sous Hitler" et qu'il ne pense pas que l'on ait pu être haut dignitaire sous le régime d'Adolf Hitler sans être soi-même nazi. Elle lui répond que les archives fédérales allemandes lui ont confirmée que Hallstein n'avait jamais appartenu au NSDAP. Chouard répond alors que "ce n'est pas très important" et qu'il est possible qu'il ait dit "une bêtise". Aude WTFake développe alors un peu plus en rapportant à Chouard ce que des historiens lui ont fourni comme informations sur Walter Hallstein qui le mettent hors d'état de cause quant à un éventuel soutien pour le régime nazi. Étienne Chouard répond alors qu'il ne savait "pas ça du tout" et reconnaît ne pas être "à l'aise avec ça" car "il y a une absence de preuve" mais que "les gens en position de pouvoir au plus haut niveau ont les moyens précisément de faire disparaître la preuve". Leur échange s'arrête pour le déroulement de la conférence, puis reprend 2 heures plus tard. Étienne Chouard se met alors à dire qu'il s'est "probablement" trompé, qu'il ne le referait plus aujourd'hui et qu'il y a probablement cru parce que François Asselineau en a parlé. Il dit préparer un démenti, mais que cette erreur ne veut pas dire qu'il se trompe tout le temps.[1]

En mai 2019, après des propos polémiques sur Sud Radio dans lesquels Étienne Chouard revendique un droit à l'islamophobie et à l'antisémitisme, Aude WTFake réagit en disant que "ce genre de propos résume à mon sens toute l ambivalence et la dangerosité d Etienne Chouard". Elle défend que la liberté d'expression soit encadrée et dénonce que "pour M. Chouard, la simple affirmation vaut autant qu'une preuve dûment établie et détaillée. Surtout si elle flatte le côté "tous pourris". Aude WTFake se dit déçue par Chouard, dont elle trouvait à ses débuts sur le devant de la scène médiatique qu'il pouvait dire des choses pertinentes, notamment au sujet de la démocratie.[2]

Relations avec François Asselineau[modifier]

En février 2019, Aude WTFake fait une vidéo dans laquelle elle débunke à l'aide de l'historien Matthias Schönwald, spécialiste de Walter Hallstein, la fausse idée répandue que l'Union européenne serait à l'origine un projet nazi, et que Walter Hallstein, premier président de la CEE, aurait été un nazi. Elle crédite François Asselineau comme étant la personne à avoir introduit cette idée en France. À la fin de la vidéo, Aude WTFake appelle François Asselineau au téléphone afin de le confronter face aux documents qu'elle a réunis prouvant que Walter Hallstein n'était pas nazi. Asselineau dénonce alors sa démarche de débunkage et trouve "très étrange" qu'Aude WTFake ait "une volonté de disculper à tout prix Walter Hallstein". Il dit ensuite qu'Aude WTFake lui fait penser aux négationnistes qui prétendent qu'il n'y aurait pas de traces écrites de la Shoah et que donc elle ne se serait pas passée. Il se plaint également que l'on vienne lui "chercher des poux" afin de discréditer ses conférences et son travail. Asselineau finit par la renvoyer au livre de Matthias Schönwald (l'historien ayant aidé Aude WTFake) sur Walter Hallstein dans lequel il y aurait selon lui une carte de membre du NSDAP créditée à Walter Hallstein. Aude WTFake retrouve finalement la carte en question, mais elle n'est pas signée, ne ressemble pas aux autres cartes de membre du NSDAP et il n'est pas fait mention du NSDAP dessus.[3]

En mars 2019, Aude WTFake publie l'intégralité de son entretien avec François Asselineau, sans montage.[4]

Références[modifier]