Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Arno Klarsfeld

De Wiki Dissidence

Arno Klarsfeld (né le 27 août 1965 dans le 16e arrondissement de Paris) est un avocat franco-israélien. Il a également exercé diverses missions nationales à la demande du président Nicolas Sarkozy.

C'est aussi le fils de Serge Klarsfeld et de Beate Klarsfeld.

Relations avec Alain Soral[modifier]

En 2002, dans son "Abécédaire de la bêtise ambiante", Soral cite Arno Klarsfeld parmi d'autres personnalités en disant qu'ils n'ont pas vécu la période de l'Occupation mais qu'ils s'en serviraient pour "disqualifier le petit peuple de France".[1]

En février 2009, dans un texte paru dans le magazine "Flash", Soral dénonce une hypocrisie de la part d'Arno Klarsfeld en disant qu'après être "rentré de son service chez les garde-frontières de Tsahal", Klarsfeld se serait "remis à tancer nos anti-immigrationistes français".[2]

En janvier 2014, pendant une conférence à Marseille, Soral présente Arno Klarsfeld comme "membre du conseil d'Etat tout en étant soldat israélien". Il dit aussi que "quand on voit son regard, sur le plan de la santé mentale et des addictions...", insinuant que Klarsfeld se droguerait.[3]

En avril 2016, Arno Klarsfeld assiste à un procès contre Alain Soral pour "apologie de crimes contre l'humanité", auquel Soral est absent.[4]

En mars 2017, Alain Soral dit dans l'émission "On s'embrasse et on s'oublie" sur ERFM que Gilles-William Goldnadel lui aurait révélé qu'Andreas Baader serait en fait le père biologique d'Arno Klarsfeld.

Relations avec Dieudonné[modifier]

En novembre 1999, Dieudonné et Arno Klarsfeld participent à la même édition de l'émission "Tout le monde en parle". Pendant que Thierry Ardisson et Arno Klarsfeld reviennent sur le parcours de Klarsfeld, Dieudonné lit une bande dessinée de Titeuf, jusqu'à ce que la co-présentatrice Linda Hardy lui fasse un sourire. Dieudonné dit ensuite à Arno Klarsfeld "bravo, chapeau bas", que son combat est très important et que c'est très important qu'un homme comme Maurice Papon ait pu être puni.[5]

En janvier 2014, Arno Klarsfeld, avec ses parents Beate Klarsfeld et Serge Klarsfeld, appelle à manifester contre un spectacle de Dieudonné au Zénith de Nantes. Il espère que les spectacles de Dieudonné pourront ainsi pouvoir être juridiquement qualifiés de trouble à l'ordre public. Il dit à l'AFP qu'"il est légitime et normal quand quelqu’un tient des discours antisémites et dit que pas assez de juifs ont été gazés dans les chambres à gaz, que des gens se lèvent pour manifester". Il ajoute que le public de Dieudonné vient le voir "pour entendre casser du juif", que Dieudonné fédérerait les antisémites "de tous bords", de l'extrême-droite à l'ultra-gauche en passant par les islamistes, et conclut en disant que Dieudonné ferait donc "des meetings politiques à caractère antisémite" plutôt que des spectacles. Il remercie également Manuel Valls pour ses prises de position contre Dieudonné.[6] Suite à cela, Dieudonné fait une vidéo contre Arno Klarsfeld où il dit qu'il risque de se faire "défoncer [sa] petite gueule de chatte d'appartement". Klarsfeld dit ensuite dans une interview pour i-Télé que ça ne le dérange pas car il aime bien les animaux et qu'il ne va pas porter plainte.[7]

Références[modifier]