Don Bitcoin : bc1qa8s922ljql97l387j70n4zvavgh48kwvgrw5a4
Acheter du Bitcoin : Acheter sur Binance

Affaire Binti

De Wiki Dissidence
Fichier:Binti Bangoura.jpg
Photographie de Binti Bangoura.

L'affaire Binti est une affaire judiciaire, toujours en cours au 25 mars 2019, opposant la top modèle et chanteuse Binti Bangoura à l'essayiste et idéologue d'extrême-droite Alain Soral. Elle porte trois plaintes contre lui pour injure raciale non publique et publique, envois réitérés de messages malveillants, menaces d'atteinte à la vie privée et harcèlement moral.

Déroulement des faits[modifier]

Le 3 mars 2014, Binti Bangoura, top modèle et chanteuse française, rencontre Alain Soral sur les réseaux sociaux, alors qu'elle lui demande de poster un article sur les droits des homosexuels en Afrique. Ils continuent alors à discuter, par SMS, Skype et courriels. Des photographies intimes finissent par être échangées.[1]

Le 16 août 2014, Alain Soral propose à Binti Bangoura qu'ils se rencontrent. Elle décline, ce qui énerve Soral, qui lui envoie divers messages insultants : "Tu peux aller te faire foutre", "Ton destin est d’être un fantasme à vieux blanc juif pervers…", "Les blancs prennent les blacks pour des putes (ce qu’elles sont le plus souvent)", "Finalement il ne te reste de sûr que les juifs et les pédés !", "Les pédés comme amis pour t’écouter chialer que ton destin c’est d’être une pute à juifs…".[2]

Le lendemain, Alain Soral envoie par mail à Binti Bangoura une photo d'elle dénudée qu'elle lui avait envoyé. Il ajoute : "Je te renvoie cette photo, j’ai trop peur qu’elle se perde et se retrouve sur Facebook, les gens sont si méchant". Elle reçoit également un autre message, anonyme cette fois : "Salut, notre ami vient de nous filer tes photos…pas mal… Alors écoute nous bien crasseuse et passe le message à qui tu veux : Si on entend reparler de toi : 1) Diffusion publique de tes photos et crois-nous on a du fan sur youtube et nos sites [...] Donc un conseil, oublie alain […] et ne t’avise pas de venir sur paris quoique l’angleterre c’est pas loin".[3]

Binti Bangoura décide alors de parler de sa situation à Jo Dalton, qui était également en conflit avec Alain Soral. Début novembre, Jo Dalton met une vidéo en ligne sur son compte YouTube intitulée "C ki la négresse ?" où il s'adresse à Alain Soral. Ensuite, une photographie d'Alain Soral dénudé paraît sur le blog de Jean-Claude Elfassi.[4]

Le camp de Soral riposte et une page Facebook intitulée "Binti machiavélique" est ouverte et est alimentée par des photos de Binti Bangoura, des articles à charge contre elle sont publiés sur Égalité et réconciliation, et Alain Soral tourne une vidéo consacrée à l'affaire Binti.

Binti Bangoura tombe alors en dépression et consulte depuis un psychiatre.

Poursuites judiciaires contre Alain Soral[modifier]

Le 16 novembre 2014, Binti Bangoura poursuit Alain Soral pour "injure", "envoi réitéré de messages malveillants", "menace d'atteinte à la vie privée" et "harcèlement".

Le 29 novembre 2016, il est condamné en première instance à 6000 euros d'amende et 5000 euros de dommages et intérêts pour "menaces d'atteinte à la vie privée" et "envoi réitéré de messages malveillants". Il a été relaxé pour les autres infractions.[5]

En octobre 2018, Soral est condamné en appel à 60 jours-amende à 50 euros ainsi que 6000 euros de dommages et intérêts et frais de justice en appel pour "menaces de commettre une atteinte à la vie privée".[6] Alain Soral se pourvoit ensuite en cassation.[5]

Défense d'Alain Soral[modifier]

En décembre 2016, Soral fait une émission spéciale sur l'affaire Binti Bangoura sur ERFM. Dedans, il prétend que Binti Bangoura serait très antisémite car elle aurait fait de la prison après avoir servie de mule pour des trafiquants de drogue juifs, et car elle aurait été l'amante d'un patron d'agence de mannequins juifs qui lui aurait promis de la marier, tout en menant à côté une deuxième vie avec sa femme et ses enfants. Soral prétend également que Mathias Cardet aurait décidé de parasiter leur relation et aurait menti à Binti Bangoura en lui expliquant que Soral était marié et qu'il avait même une maîtresse. Selon Alain Soral, ayant déjà fait affaire à un homme qui menait une double-vie, et qui était juif, Binti Bangoura aurait alors accusé Soral de lui mentir et d'être juif. Soral dit qu'il lui aurait alors envoyé une photo de lui dénudé pour lui prouver qu'il lui reste encore son prépuce.[7]

Dans l'émission de "Soral répond... sur ERFM !" de mars 2018, Alain Soral prétend que Mathias Cardet aurait "monté" l'affaire Binti Bangoura pour la DGSE.[8]

Références[modifier]