Éric Zemmour

De Wiki Dissidence
Éric Zemmour
Eric-zemmour.jpg
Nom Éric Zemmour
Date de naissance 31 août 1958
Activité écrivain

essayiste

chroniqueur

polémiste

journaliste politique

Origine français

Éric Zemmour, né le 31 août 1958 à Montreuil, est un écrivain, essayiste, chroniqueur, polémiste et journaliste politique français.

Il se fait remarquer au travers de ses différentes joutes verbales sur les plateaux de télévision et aux antennes de radio. Sa popularité grandit dans les années 2000 suite à sa présence dans les émissions Ça se dispute sur i-Télé et On n'est pas couché sur France 2, émission dans laquelle il forme un binôme remarqué avec Éric Naulleau. Ces émissions lui permettent ensuite de tenir sa propre chronique sur RTL, et ensuite d'avoir son émission sur Paris Première avec Éric Naulleau, intitulée d'après leur duo, Zemmour et Naulleau.

Il se revendique du "gaullo-bonapartisme", et est généralement classé à droite voire à l'extrême-droite. Il a déjà été vu aux côtés de partis politiques comme Les Républicains, ou de politiciens comme Nicolas Dupont-Aignan ou Robert Ménard, mais n'a jamais clairement endossé de parti politique et a toujours refusé de dévoiler pour qui est-ce qu'il vote. Approché par Paul-Marie Coûteaux, il a également déjà envisagé de faire une liste commune avec Marion Maréchal aux élections européennes de 2019.

Zemmour, bien qu'ayant énormément de connivences idéologiques avec la dissidence, n'y est généralement pas très apprécié, principalement en raison de son appartenance à la religion juive. Seuls certains comme Hervé Ryssen ou Daniel Conversano semblent l'apprécier.

Début 2021, Eric Zemmour créé des comptes sur les différents réseaux sociaux. Voyant ce changement, des soutiens créer deux organisations Génération Zemmour et Les amis d'Eric Zemmour afin de le pousser à se présenter aux élections présidentielles de 2022.

Le 16 septembre 2021, Zemmour sort le livre "La France n'a pas dit son dernier mot".

Relations avec Alain Soral[modifier]

Éric Zemmour est souvent critiqué sur le site d'E&R, mais il leur arrive d'en dire du bien.[1]

En 2006, Zemmour sort Le Premier Sexe, un pamphlet contre "la féminisation de la société", grâce auquel il se fait connaître. Alain Soral et de nombreux de ses lecteurs l'accusent alors de plagiat de Vers la féminisation. Zemmour leur répond qu'il n'avait pas lu le livre d'Alain Soral.[2] En juin 2006, Alain Soral et Éric Zemmour participent ensemble à un débat lors du Festival du livre de Nice.[3]

En 2009, Zemmour avoue lors d'une interview pour Technikart correspondre avec Alain Soral, car ils seraient "en accord sur des tas de points, même si Alain est quelqu'un de plus physique que moi".[2] Interrogé en 2014 sur LCI sur les "tas de points" sur lesquels ils seraient en accord, Zemmour s'énerve et trouve la question "lamentable", et explicite que son unique point d'accord avec Soral serait sur la féminisation de la société. Il ajoute ensuite "Alain Soral, il pense que tout vient de lui, il pense que tout le monde le pille et que toute pensée un peu irrévérencieuse et iconoclaste vient de lui".[4] La même année, dans un entretien avec Thierry Kruger, Soral dit :

Zemmour peut dire ce que je dis parce qu'il est un peu protégé, alors c'est à la fois très bien mais en même temps c'est un peu dégueulasse, il y est pour rien d'ailleurs mais...

Il insinue là que ce serait parce que Zemmour est juif.[5]

En juin 2014, Alain Soral, interrogé par Tepa au sujet de Zemmour, dit qu'il aime bien le côté "juif français patriote" de Zemmour mais le critique quant à son discours sur l'islam et les Musulmans. A la sortie du Suicide français de Zemmour, Alain Soral s'étonne de l'"incroyable promotion" faite autour du livre, qu'il voit comme une volonté des médias de faire de la publicité à Zemmour. Il dit que Zemmour prend le rôle de "celui qui mène le jeu idéologique" afin de remplacer Bernard-Henri Lévy qui aurait perdu en popularité, et fait remarquer qu'"il faut toujours que ça soit un membre de la communauté qui mène le jeu". Il accuse Zemmour d'avoir plagié Comprendre l'Empire et dit que 90% du Suicide français serait issu de Comprendre l'Empire et des idées de Dieudonné, et que les Français aimeraient Zemmour car il tient un discours similaire à celui de Soral. Selon Soral, la seule différence entre Le Suicide français et Comprendre l'Empire serait la conclusion, qui pour Le Suicide français serait "le problème, c'est l'islam et les Musulmans" et "on échappera pas à une guerre civile en France", ce que Soral voit comme une manière d'appeler à la guerre civile. Il contredit Zemmour sur les Musulmans en disant qu'il n'y a aucun rapport entre les Musulmans et Wall Street, la crise des subprimes, la dette ou encore le traité transatlantique, insinuant que le problème serait plutôt "le judaïsme et les Juifs" que "l'islam et les Musulmans".[6]

En septembre 2016, Alimuddin Usmani du site LaPravda.ch interroge Zemmour sur ce qu'il pense de l'ostracisation d'Alain Soral des médias. Zemmour répond qu'il "n'en pense rien" et qu'il connaît "très bien" Alain Soral.[7]

En mai 2017, après une analyse de Zemmour sur la défaite de Marine Le Pen à l'élection présidentielle de 2017, Alain Soral sort un article où il accuse Zemmour de mentir quant aux raisons de la défaite de Le Pen. Il explique ce qu'il pense être les raisons de la défaite de Le Pen et accuse Zemmour d'être contre la sortie de l'euro car les questions de l'euro et de la dette feraient remonter les responsabilités des problèmes vers les Juifs, et l'accuse également de se croire en Israël car il penserait que les Français n'aiment pas les Arabes.[8]

Dans l'émission Soral répond… de février 2018, Soral affirme que Zemmour lui a piqué sa place de polémiste populiste, afin que la "colère populiste soit gérée par quelqu'un qui finalement fait partie de la communauté de lumière", et il ajoute "c'est à dire qu'on reste dans ce qu'on doit appeler le petit théâtre juif".[9]

Dans un entretien datant de juillet 2018, après que Zemmour ait dit du mal de Kylian Mbappé sur RTL, Alain Soral dit que Kylian Mbappé ferait "bien plus de bien" à la France que Zemmour, qui appellerait selon lui à la guerre civile. Il ajoute aussi que Zemmour n'est pas plus français que Kylian Mbappé et que si Mbappé n'est pas français alors Zemmour non plus, car il est maghrébin.[10]

Lors de l'émission des Terriens du dimanche du 16 septembre 2018, Thierry Ardisson fait passer un quiz à ses chroniqueurs dans lequel il demande entre autres avec qui est-ce que Zemmour admet correspondre régulièrement entre Dieudonné, Alain Soral, Jean-Marie Le Pen, Carlos et Dieu. Gilles-William Goldnadel est le premier à trouver la réponse, qui est Alain Soral. Zemmour explique ensuite que la rencontre se serait faite après que Soral l'ait accusé d'avoir plagié Vers la féminisation ? avec son livre Le Premier Sexe. Un journaliste a alors organisé une rencontre afin que les deux débattent. Il dit aussi avoir entretenu une correspondance avec Soral portant sur le sujet de la féminisation.[11] Le 17 septembre, suite à une polémique survenant après que Zemmour ait dit lors de la même émission des Terriens du dimanche à la chroniqueuse Hapsatou Sy que son prénom serait une insulte à la France, Alain Soral publie une lettre ouverte à Éric Zemmour sur le site d'E&R. Il lui dit qu'il est la personne qui se serait le moins mal tenue lors de cette émission. Il pense cependant que cette tenue serait "stratégique" et qu'il la tiendrait dans le but de séduire le public patriote d'Alain Soral.[12] Soral persiste le 21 septembre et fait une interview réalisée par Alimuddin Usmani dans laquelle il réagit à l'émission en question. Dedans, il félicite Zemmour de ne s'être jamais servi de ses correspondances avec Soral dans le but de lui nuire, mais le critique sur son absence de critique d'Israël et sur la fixation qu'il ferait avec les Arabes, les Maghrébins et les Musulmans. Il dit aussi ne plus parler de féminisation dans ses correspondances avec Zemmour mais plutôt "de la catastrophe dans laquelle la France est plongée chaque jour".[13]

Dans l'épisode 6 de Soral a (presque toujours) raison, Alain Soral classifie Zemmour dans ce qu'il appelle la seconde vague nationale-sioniste, qui serait entre la première vague d'Alain Finkielkraut et la troisième vague de Papacito. Il dit également que Zemmour serait son camarade "individuellement", mais qu'il serait son ennemi car il appartiendrait au "collectif" juif.[14] Dans le neuvième épisode de Soral répond... sur ERFM !, Alain Soral dit qu'il pense que le clash entre Zemmour et Sy aurait en fait été orchestré pour que Zemmour ait le beau rôle du diseur de vérité censuré, et que Sy serait en fait une idiote utile.[15]

Lors du mouvement des gilets jaunes, Soral dit que ce mouvement serait une bonne réponse au "national-sionisme" de Zemmour.[16]

Dans l'épisode 12 de Soral répond... sur ERFM !, Alain Soral qualifie Éric Zemmour d'ennemi "respectable", car ils n'ont jamais franchi ni l'un ni l'autre "certaines limites" et n'ont jamais dévoilé certaines "paroles" issues de leurs échanges. Il reproche cependant à Zemmour de ne pas aller "jusqu'au bout de sa critique", selon lui par "intérêt communautaire".[17]

En novembre 2019, Alain Soral lance l'idée d'un débat entre lui et Éric Zemmour et promeut l'idée sur les réseaux sociaux.[18]

En janvier 2020, Zemmour estime que les soraliens sont "une forme d'extrême-gauche".[19]

Suite à l'agression d'Eric Zemmour dans la rue par un inconnu fin avril 2020[20], Alain Soral publie sur son mur VK des commentaires pour valider le bien fondé de l'agression.[21][22][23] Le 6 mai, il publie :

Tout ça pour une engueulade entre deux bougnoules ![24]

Relations avec Dieudonné[modifier]

En avril 2010, en pleine polémique sur des propos de Zemmour qui disait que la plupart des trafiquants étaient des noirs et des arabes, Dieudonné lui répond dans une vidéo YouTube, où il admet que la majorité de la population carcérale serait noire et arabe, mais qu'elle serait emprisonnée pour des délits mineurs, et que les grands escrocs seraient juifs. Il prend Bernard Madoff en exemple. Il répond également à des propos de Zemmour où il disait à Rokhaya Diallo qu'il appartenait à "la race blanche" et qu'elle appartenait à "la race noire", en lui mettant en face ses origines maghrébines, et en l'accusant d'avoir trahi le Maghreb. Il compare ensuite la tête de Zemmour à celle d'un dromadaire.[25]

En janvier 2011, Jean Robin remet le prix de la liberté d'expression à Éric Zemmour, après un sondage sur son site Enquête & Débat. Dieudonné étant arrivé deuxième sur le podium, s'invite à la cérémonie, probablement pour essayer de déstabiliser Éric Zemmour. La troisième place était pour Christine Tasin, qui était également présente. On voit alors Dieudonné et Zemmour parler de façon courtoise mais néanmoins gênée.[26]

En janvier 2014, Éric Zemmour réagit dans sa chronique matinale sur RTL à l'affaire Dieudonné qui était alors en cours. Il ironise en disant que Dieudonné a trouvé en Manuel Valls quelqu'un de bien mieux qu'Élie Semoun pour remplir ses spectacles. Il dénonce un déni de liberté d'expression de la part de Valls et prétend que l'idéologie de gauche aurait fabriqué Dieudonné.[27] Il réagit ensuite également à l'affaire Dieudonné dans Ça se dispute, et estime que l'affaire Dieudonné est une fabrication médiatique de Manuel Valls. Il développe ensuite à peu près le même argumentaire que dans sa chronique sur RTL.[28] Il réagit également à l'affaire le même mois pour Le Figaro, estimant que Dieudonné serait le produit de "la sacralisation de la Shoah" et de sa "banalisation".[29]

A la sortie du "Suicide français" en 2014, Dieudonné dit que les médias construisent un personnage de champion autour d'Éric Zemmour et qu'il serait "le nouveau Bernard-Henri Lévy". Il l'accuse également de répondre dans les médias à des questions préparées à l'avance et d'inciter à la guerre civile. Il dit d'ailleurs qu'étant issu d'une famille juive algérienne, la famille de Zemmour aurait participé à favoriser la guerre en Algérie et à y semer la discorde.[6]

En septembre 2016, Dieudonné fait un live Facebook où il réagit entre autres aux dernières déclarations médiatiques de Zemmour.[30] Il fait également une vidéo YouTube où il réagit à des propos d'Éric Zemmour qui voudrait que les français immigrés choisissent des prénoms français pour leurs enfants. Dieudonné pense qu'Éric Zemmour est autorisé à dire ces choses-là par solidarité communautaire de la part des Juifs, en visant notamment Patrick Cohen.[31]

En octobre 2019, Dieudonné réagit à des propos polémiques tenus par Éric Zemmour lors de la Convention de la droite. Bien qu'il trouve Zemmour haineux envers les populations noires et maghrébines, il s'exprime en faveur de sa liberté d'expression.[32]

Relations avec Jean Robin[modifier]

En 2005, Jean Robin essaie d'inviter Zemmour pour animer une conférence avec François Asselineau et Hubert Védrine. Zemmour accepte et lui réclame alors 4000€ pour animer la conférence, ce qui fera penser à Robin que Zemmour est quelqu'un de vénal.[33]

En janvier 2008, Jean Robin interpelle Éric Zemmour via le standard de la Radio Vraiment Libre. Il l'accuse d'avoir fait avec "Petit frère" un "romanquête BHLien".[34]

En août 2009, après un passage de Mickaël Youn à On n'est pas couché où il s'est plaint d'être critiqué dans une émission de divertissement, Jean Robin fait une vidéo où il le soutient et essaie de démontrer qu'On n'est pas couché ne serait en effet qu'une émission de divertissement. Il accuse également Zemmour, Naulleau et Ruquier d'être anticapitalistes et se plaint qu'il n'y ait pas de contrepoids libéral dans l'émission.[35]

En septembre 2009, Jean Robin fait une vidéo en deux parties contre Zemmour nommée "La face cachée de Zemmour".[33][36] Il l'accuse d'avoir fait un livre avec Patrick Poivre d'Arvor contre Serge Halimi et son livre "Les Nouveaux Chiens de garde" à des fins carriéristes. Il dit que ce livre lui aura fait se méfier d'Éric Zemmour, mais qu'en le redécouvrant à la télévision, il a bien aimé certaines de ses "saillies gaullistes", malgré son côté anti-libéral. Il raconte ensuite ses déconvenues personnelles avec Éric Zemmour, puis critique le livre d'Éric Zemmour "Petit frère", car il ferait croire que les meurtres antisémites ne seraient pas médiatisés et avancerait même une théorie du complot de l'Etat pour faire passer sous silence les victimes d'antisémitisme. Il l'accuse également de ne pas avoir su répondre à Cécile Duflot sur le réchauffement climatique et de mentir en disant ne pas connaître la Ligue de défense juive. JR raconte aussi avoir envoyé en 2006 à Éric Zemmour un exemplaire dédicacé de son livre La Judéomanie. Il aurait ensuite parlé de son livre avec Zemmour au téléphone. Cependant, en 2009, un lecteur de Jean Robin aurait trouvé l'exemplaire de La Judéomanie dédicacé à Éric Zemmour dans un magasin de livres d'occasion, ce qui énerve Robin. Jean Robin aurait alors envoyé un mail à Éric Zemmour, qui lui aurait répondu en s'excusant, en expliquant qu'il avait beaucoup de livres à ce moment-là et qu'il aurait reversé tout l'argent à des œuvres caritatives.[36] Il est à noter que plus tard, sur sa chaîne YouTube, Jean Robin a fait une vidéo dans laquelle il raconte une autre version de l'histoire dans laquelle il aurait trouvé le livre lui-même.[37]

En mars 2010, Jean Robin rencontre Éric Zemmour pour la première fois en personne pendant une émission radio sur Radio Courtoisie. Il fait alors l'éloge d'Éric Zemmour, qui lui répond en l'accusant d'être hypocrite étant donné les attaques que fait Robin contre Zemmour sur son site Enquête & Débat.[38]

En janvier 2011, Jean Robin remet le premier prix de la liberté d'expression à Éric Zemmour, après un sondage sur son site Enquête & Débat, où Dieudonné est arrivé deuxième et Christine Tasin troisième.[26]

En novembre 2014, Jean Robin publie une vidéo dans laquelle il accuse Éric Zemmour, Christine Tasin, Alain Soral et Marine Le Pen d'être des marxistes venus subvertir les idées de droite. Il dit que Zemmour serait une sorte de "fils illégitime" de Tasin et Soral, puisant dans l'islamophobie de Tasin et dans l'antiféminisme de Soral. Il accuse également Zemmour et Soral d'être des pétainistes.[39] En décembre 2014, Jean Robin accuse Éric Zemmour d'avoir plagié l'historien David Cascaro et le journaliste Jean-Claude Valla pour "Le Suicide français", se basant sur des propos tenus par Henry de Lesquen chez Méridien zéro.[40]

En septembre 2019, Jean Robin publie une vidéo dans laquelle il dénonce Éric Zemmour, qu'il accuse d'avoir appelé au meurtre des Musulmans.[41]

Relations avec François Asselineau[modifier]

Le 12 avril 2017, François Asselineau est l'invité de l'émission Zemmour & Naulleau, dans laquelle il débat face à Éric Zemmour. Zemmour l'y définit comme "plus gaulliste que le général de Gaulle" pour sa volonté de sortie de l'OTAN.[42]

Le 19 novembre 2019, François Asselineau et Éric Zemmour débattent dans l'émission Face à l'info sur CNEWS.[43] Zemmour explique notamment diverger avec Asselineau quant à ses priorités politiques, estimant que le combat identitaire serait plus important que le combat souverainiste. Asselineau critique le discours identitaire de Zemmour en disant que le seul but qu'il lui trouve est "d'arriver à la guerre civile".[44]

Ahmed Moualek et Éric Zemmour[modifier]

En 2008, Ahmed Moualek prend position contre Éric Zemmour.[45]

En novembre 2009, Moualek sort une vidéo où il s'exprime contre Élisabeth Lévy, Robert Ménard et Éric Zemmour. Il dit que contrairement à ce que dit Éric Zemmour, il n'y aurait pas d'antisémitisme en banlieue, et que quand un jeune de banlieue dit "sale feuj'", ça ne serait pas une insulte politisée, mais une insulte banale du même ordre qu'un "nique ta mère". Il accuse Éric Zemmour et Élisabeth Lévy d'êtres les responsables de l'antisémitisme en France et d'être en train de créer une Shoah. Il leur conseille d'aller en banlieue pour constater qu'il n'y a pas de problème d'antisémitisme là-bas.[46]

En 2010, interviewé par E&R, Moualek dit que les propos de Zemmour sur les trafiquants de drogue qui seraient en majorité noirs et arabes ne l'ont pas choqué car ce serait vrai, mais qu'il y a un fond raciste derrière son propos. Comme Dieudonné et Salim Laïbi, il dit que les grands délinquants seraient quant à eux en majorité juifs.[47]

En 2017, Ahmed Moualek fait une vidéo contre Éric Zemmour, qu'il trouve haineux à l'égard des Algériens.[48] Il est cependant d'accord avec Zemmour au sujet des prénoms français pour les enfants de personnes immigrées et dit que "Zemmour ne dit pas que des conneries" et qu'il serait "très intelligent", mais qu'il n'aurait "des intentions pas très louables".[49]

Salim Laïbi et Éric Zemmour[modifier]

En février 2012, dans une conférence pour E&R, Salim Laïbi attaque Zemmour sur ses goûts littéraires, en lui reprochant de parler de son amour pour Flaubert et Balzac, mais jamais de Céline (qui serait selon-lui "au-dessus du soleil") ou de Rebatet.[50] Il résume également un chapitre de son livre à l'époque pas encore sorti "La Faillite du monde moderne"[51] dans lequel il tient un discours qui ressemble à ceux de Dieudonné et d'Ahmed Moualek, prétendant que si la petite délinquance aurait effectivement l'apanage des Noirs et des Arabes, la haute délinquance serait cependant l'œuvre de juifs.[50]

En octobre 2019, dans une vidéo YouTube, Salim Laïbi dénonce l'islamophobie d'Éric Zemmour et dit qu'il ne devrait pas être censuré des médias mais déplore que ses contradicteurs ne soient pas au niveau.[52]

Le Raptor et Éric Zemmour[modifier]

En septembre 2018, Le Raptor fait une vidéo YouTube dans laquelle il soutient Éric Zemmour après la polémique qui l'oppose à Hapsatou Sy, dans laquelle Zemmour soutient que la chroniqueuse aurait mieux fait de s'appeler Corinne. Le Raptor admet cependant que Zemmour serait allé trop loin en disant que le prénom de Hapsatou Sy serait "une insulte à la France".[53]

Hervé Ryssen et Éric Zemmour[modifier]

Hervé Ryssen, malgré son antisémitisme forcené, apprécie Éric Zemmour. Il considère qu'il a réussi à se "déjudaïser". C'est un exemple qu'il ressort souvent.

En octobre 2018, Hervé Ryssen sort une vidéo dans laquelle il réagit au dernier livre d'Éric Zemmour, Destin français. Dedans, il s'en prend à Zemmour pour les "oublis" qu'il aurait fait dans ses livres concernant les Juifs. Il le félicite cependant pour ses autres points de vue, notamment que la révolution russe aurait été menée par des juifs. Ryssen dit que Zemmour n'était presque pas juif jusqu'à au moins 2014, mais qu'il serait en train de redevenir juif. Il refuse cependant de le compter parmi d'autres juifs comme Alain Finkielkraut et Gilles-William Goldnadel.[54]

Philippe Ploncard d'Assac et Éric Zemmour[modifier]

En décembre 2018, Philippe Ploncard d'Assac dit du mal du livre d'Éric Zemmour Destin français. Il lui reproche d'être un "trafiquant de l'histoire de France", et de faire croire que la France "était Israël", et qu'Israël "est la France", et d'avoir qualifié Louis IX de "roi juif". Il reproche à plusieurs pans de l'extrême-droite d'être réceptif à Zemmour, dont Hervé Ryssen, la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, et Marion Maréchal-Le Pen.[55]

Henry de Lesquen et Éric Zemmour[modifier]

Henry de Lesquen pense qu'Éric Zemmour est un parasite pour la droite, parce qu'il n'aurait jamais appelé à la remigration (pourtant il a déjà manifesté son intérêt quant à la remigration dans une interview pour le journal italien Corriere della Sera, propos qui furent largement médiatisés), qu'il serait défaitiste quant au sort de la France (ce qui lui vaut d'être traité d'antifrançais par H2L), qu'il a fait l'éloge de Robespierre dans une interview pour Le Figaro, qu'il aurait plagié les travaux du Carrefour de l'horloge de Lesquen et, finalement, parce qu'il est juif, et serait français seulement "d'apparence".

Daniel Conversano et Éric Zemmour[modifier]

Interrogé par Radio Courtoisie à propos d'une éventuelle candidature d'Éric Zemmour à l'élection présidentielle de 2022, Daniel Conversano répond qu'il la pense plausible et souhaitable, car Zemmour serait la seule personnalité de droite assez populaire pour battre la gauche en 2022. Conversano précise ne pas être d'accord avec toutes ses idées et qu'il y a des choses qui lui déplaisent chez lui. Il pense aussi que la judéité d'Éric Zemmour lui permettrait tenir un discours identitaire sans être qualifié de fasciste.[56]

Jérôme Bourbon et Éric Zemmour[modifier]

En octobre 2019, Jérôme Bourbon prétend qu'Éric Zemmour et Bernard-Henri Lévy seraient "copains comme cochons", "très complices" et "très amicaux entre eux". Il voit une "manipulation" derrière les différends qui pourraient les opposer, et pense qu'ils serviraient tous deux les intérêts d'Israël. Il dit qu'il prendra Zemmour au sérieux "lorsqu'il sera persona non grata dans toutes les émissions de télévision" et "lorsqu'en justice il sera condamné à des dizaines, des centaines de milliers d'euro d'amende et de dommage et intérêt et à des peines de prison ferme ou des jours-amendes".[57]

En novembre 2019, lors d'une conférence à Genève, Jérôme Bourbon dit penser qu'Éric Zemmour et Jacques Attali font "un jeu de rôle", se faisant passer pour ennemis mais servant en fait les mêmes idées.[58]

Ze Peke YoM et Éric Zemmour[modifier]

Ze Peke YoM fait référence à Éric Zemmour dans la chanson Stalingrad, sur l'album Hyperborée :

[…] Juif qui parle, bouche qui ment, exception Éric Zemmour […]

Ainsi, Zemmour fait pour lui office d'exception parmi les Juifs, qu'il déteste habituellement. Dans la chanson Dies irae sur l'album Aryanité, Leinad rappe :

[…] Y a quand même des bons juifs, Éric Zemmour m'fait plus sourire qu'Élie Semoun ou que cet enculé d'Hanouna […]

Références[modifier]

  1. https://www.egaliteetreconciliation.fr/+-Eric-Zemmour-+.ht
  2. 2,0 et 2,1 http://www.technikart.com/la-face-cachee-deric-zemmour/
  3. "Eric Zemmour et Alain Soral (2006)" : https://www.youtube.com/watch?v=S8WulAJaTJE
  4. Interviewé par Audrey Crespo-Marat sur LCI le 24 novembre 2014 : https://www.lci.fr/france/eric-zemmour-dans-linterview-daudrey-crespo-mara-1150928.html
  5. "Alain Soral - Entretien strip-tease avec Thierry Kruger" : https://www.youtube.com/watch?v=Ob9VzOnPSlQ
  6. 6,0 et 6,1 "Dieudonné et Alain Soral présentent le parti "Réconciliation nationale" - 11/11/2014" : https://www.dailymotion.com/video/x29uwh0
  7. "Entretien avec Eric Zemmour" : https://www.dailymotion.com/video/x4u2aaq
  8. http://archive.is/yMWag
  9. Soral répond, février 2018 : https://www.youtube.com/watch?v=1q_lPymzLgU
  10. "Alain Soral – Revue de détail avant vacances" : https://www.youtube.com/watch?v=yGtDxTof2RU
  11. Les Terriens du dimanche, 16 septembre 2018
  12. http://archive.is/1EF2u
  13. "Alain Soral répond à Ardisson, Zemmour, Goldnadel et Polony" : https://www.youtube.com/watch?v=dxVP595L2fo
  14. Soral a (presque) toujours raison, épisode 6
  15. Soral répond... sur ERFM !, épisode 9 : https://www.youtube.com/watch?v=ACaeb0cNhxk
  16. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-repond-sur-ERFM-Dixieme-fournee-53000.html
  17. Soral répond... sur ERFM !, https://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-repond-sur-ERFM-Douzieme-fournee-54741.html
  18. http://archive.is/ReUGw
  19. Zemmour et Naulleau, 15 janvier 2020 : https://www.dailymotion.com/video/x7qlzf2
  20. https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2020/05/02/ouverture-d-une-enquete-apres-l-agression-du-polemiste-eric-zemmour_6038473_1653578.html
  21. https://vk.com/a.soral?w=wall463082074_82122
  22. https://vk.com/a.soral?w=wall463082074_82039
  23. https://vk.com/a.soral?w=wall463082074_81986
  24. https://vk.com/a.soral?w=wall463082074_82416
  25. http://archive.is/zFlUe
  26. 26,0 et 26,1 "Remise du prix de la liberté d'expression à Eric Zemmour" : http://www.dailymotion.com/video/xgogdr Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : le nom « :3 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents.
  27. https://www.youtube.com/watch?v=DSptD1Q9ZGM
  28. "Ça Se Dispute - Dieudonné, pour en finir !" : https://www.dailymotion.com/video/x1jp108
  29. "Zemmour : «De quoi Dieudonné est-il le nom ?»" : https://www.youtube.com/watch?v=sTeUPqtwkTM
  30. https://www.facebook.com/dieudonneofficiel/videos/10154131555519006/
  31. "Dieudonne pulverise Eric Zemmour" : https://www.youtube.com/watch?v=AMcnGgFRYeQ
  32. "Dieudonné : Éric Zemmour et L'islam" : https://www.youtube.com/watch?v=U0GzsNtTBJE
  33. 33,0 et 33,1 "La face cachée de Zemmour 1" : http://www.dailymotion.com/video/xaghh0
  34. "Zemmour répond à Jean Robin" : https://www.youtube.com/watch?v=K5Yi2-WmX-Y
  35. "Eric Zemmour, Eric Naulleau et Laurent Ruquier" : https://www.dailymotion.com/video/xa1vkj
  36. 36,0 et 36,1 "La face cachée de Zemmour 2" : https://www.dailymotion.com/video/xaghu1
  37. "Jean Robin - Le top 10 des dissonances cognitives" : https://youtu.be/-61HfxIaxOc?t=359
  38. "Eric Zemmour tacle Jean Robin" : https://www.youtube.com/watch?v=DYvSb6e2qrE
  39. "JT Intelligent n°31 : la subversion de la droite par le marxisme (Zemmour, Tasin, Soral, Le Pen)" : https://www.dailymotion.com/video/x2babc1
  40. "JT Intelligent n°33 : Eric Zemmour a plagié pour son livre Le suicide français" : https://www.dailymotion.com/video/x2bx50e
  41. "Grave mensonge d'Eric Zemmour, Marion-Maréchal complice" : https://www.youtube.com/watch?v=Ac3LT_YLI5U
  42. Zemmour & Naulleau, 12 avril 2017 : https://www.youtube.com/watch?v=RD0f3RAq3w8
  43. http://archive.is/YM6S5
  44. Face à l'info, 19 novembre 2019 : https://www.youtube.com/watch?v=V83MV9f7izc
  45. https://web.archive.org/web/20080112154749/http://allainjulesblog.blogspot.com/2008/01/ahmed-moualek-denonce-le-discours-deric.html
  46. "Ahmed Moualek atomise Zemmour & Lévy" : https://www.dailymotion.com/video/xb642h
  47. "Entretien avec Ahmed Moualek (LBS)" : https://www.dailymotion.com/video/xd10rw
  48. https://www.youtube.com/watch?v=UiHfgMJn7IM
  49. "Ahmed Moualek : "Zemmour ne dit pas que des conneries"" : https://www.youtube.com/watch?v=NCcYxFSKww0
  50. 50,0 et 50,1 "Salim Laibi démolit Eric Zemmour" : https://www.youtube.com/watch?v=GO40k-_xWvY
  51. http://archive.is/2YAyb
  52. "Actu au Scalpel #57 : Islamophobie française ! par Salim Laïbi" : https://www.youtube.com/watch?v=jOhidEDnOiY
  53. "Eric Zemmour Vs Hapsatou Sy - Instinct Primitif 3" : https://www.youtube.com/watch?v=GsFm_gOwUOE
  54. "Ryssen sur Zemmour. Octobre 2018" : https://www.youtube.com/watch?v=5KfsoSPSrcc
  55. "Actualité et politique du 8 décembre 2018" : https://www.youtube.com/watch?v=IjzpnFLym78
  56. "Intervention dans le Libre journal de l'Identité de R.C - 21 juin 2019, Daniel Conversano" : https://youtu.be/E4lGeOZzMc0?t=865
  57. "« Tout sur Chirac, Zemmour et Le Pen » automne 2019 avec Jérôme Bourbon" : https://www.youtube.com/watch?v=ZkjQnfrVYKQ&feature=youtu.be&t=2329
  58. "Jérôme Bourbon – Le cas Zemmour" : https://www.youtube.com/watch?v=HG3M2K54umg