Twitter

De Wiki Dissidence

Twitter est un réseau social de microblogage géré par l'entreprise Twitter Inc. Il permet à un utilisateur d’envoyer gratuitement de brefs messages, appelés tweets, sur internet, par messagerie instantanée ou par SMS. Ces messages sont limités à 280 caractères.

De nombreux dissidents ont leur compte sur Twitter, dont notamment Alain Soral, Salim Laïbi, Marc-Edouard Nabe ou Daniel Conversano. Certains dissidents ont vu leur compte Twitter clôturé ou censuré en France, comme Henry de Lesquen, Jérôme Bourbon, Yann Merkado ou Hervé Ryssen.

Cartosphère[modifier]

En 2019, une communauté dissidente racialiste fait son apparition sur le réseau social. Dénommée "cartosphère" en référence à la carte des QI de Richard Lynn, elle est principalement composée de personnalités qui ne sont autrement pas connues au-delà de Twitter. Les membres de la cartosphère sont principalement influencés par des personnalités de la dissidence telles qu'Henry de Lesquen, Renaud Camus, Jean-Yves Le Gallou, Laurent Alexandre, Daniel Conversano ou Boris Le Lay. Il existe cependant des dissensions au sujet de certains de ces personnages parmi la cartosphère. La cartosphère est également très friande de la culture des mèmes et est elle-même à l'origine de certains mèmes.

Greg Tabibian et Twitter[modifier]

En mars 2020, Greg Tabibian annonce une retraite partielle de Twitter et dresse un bilan de son activité sur ce réseau social. Il dit s'y être inscrit afin de se diversifier face aux "dérives liberticides" de Facebook. et avoir au départ été amusé par Twitter, mais se plaint de campagnes de harcèlement à son encontre sur ce réseau social, d'après lui lancées par des réseaux islamistes et antifascistes (il cite notamment Panamza parmi les islamistes et Le Bouseux Magazine parmi les antifascistes, bien que ce dernier se soit opposé à plusieurs reprises à l'antifascisme).[1]

Jean Robin et Twitter[modifier]

Jean Robin dispose d'un compte Twitter qu'il utilise régulièrement. Dans une vidéo de mars 2019, Jean Robin fait une vidéo dans laquelle il qualifie Twitter de site "de gauche", et dénonce les biais qu'aurait le site face au harcèlement. D'après lui, Twitter protégerait les gens de gauche et les LGBT, mais ne ferait rien contre le harcèlement des personnes de droite.[2]

Alain Soral et Twitter[modifier]

En septembre 2019, Alain Soral prétend ne pas gérer lui-même son compte Twitter.[3]

Références[modifier]

  1. http://archive.is/wal8I
  2. https://www.youtube.com/watch?v=DEx0ByswWWs
  3. Soral a (presque toujours) raison, épisode hors-série de septembre 2019