Démocratie Participative

De Wiki Dissidence

<infobox>

 <title source="title1">
   <default>Démocratie Participative</default>
 </title>
 <image source="image1">

</image> <label>Création</label> <label>Créateur</label> <label>URL</label> </infobox> Démocratie Participative est un site Internet néonazi francophone d'actualité fondé par Gandalf le Blanc, qui est identifié par la justice française comme étant Boris Le Lay.[1] Il s'inspire très largement de sites américains comme The Daily Stormer ou The Right Stuff, dont il emprunte le ton agressif et virulent, les références à la culture des mèmes Internet ainsi que l'esthétique fashwave. Comme ces sites, Démocratie Participative anime un podcast hebdomadaire dans lequel est traitée l'actualité du moment. The Right Stuff est par ailleurs partenaire de DP. Le site a été l'objet de plusieurs polémiques : le rappeur et chroniqueur Rost a été la première personnalité médiatique à dénoncer le site en janvier 2018. Depuis novembre 2018; l'URL democratieparticipative.biz a été bloquée par la justice française. Le site a depuis recréé d'autres URL, qui ont elles aussi fini par se faire bloquer.[2] Après avoir organisé quelques rencontres entre lecteurs et auditeurs de Démocratie Participative (probablement inspirés par les clubs de lecture du Daily Stormer), l'équipe du site décide finalement de mettre fin à celles-ci, de peur de se faire infiltrer par la police et les services de renseignement. Finalement, DP décide en février 2019 de fédérer sa communauté autour du board /dempart/ sur l'imageboard 8chan. Après la fermeture d'8chan et sa baisse de popularité après sa reconversion en 8kun, DP finit par créer en avril 2020 un forum intitulé Europe Écologie Les Bruns. Le 18 août 2019, Démocratie Participative fait un communiqué dans lequel le site annonce que son nom de domaine est "séquestré" par l'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers, sans donner plus de détails.[3] D'après le site Blanche Europe, le registraire de nom de domaine aurait en fait suspendu et bloqué le transfert du domaine "democratieparticipative.club".[4] Le 21 août, Démocratie Participative est de retour et change d'adresse.[5]

Membres de l'équipe de Démocratie Participative[modifier]

Equipe articles[modifier]

  • Capitaine Harlock (supposément Boris Le Lay)
  • Le Libre Panzer
  • Heinrich
  • Leutnant
  • Sigmar Polaris

Equipe podcasts[modifier]

  • Gandalf le Blanc (supposément Boris Le Lay)
  • Alexis
  • Argyle (reconnu par certains comme étant Thomas Joly)
  • Astérix (anciennement Gringoy)
  • Captain America
  • Frédéric Danlévier (anciennement Laurent Grozon)
  • Derrick
  • Diabolix
  • Fulbert
  • Léon (reconnu par certains comme étant Vic Survivaliste)
  • MacDav
  • Pierrot
  • Porovitch
  • Titus (reconnu par certains comme étant Kim Noisette[6])

Alain Soral et Démocratie Participative[modifier]

Dans le quinzième épisode de Soral répond... sur ERFM !, Alain Soral s'exprime à propos de Démocratie Participative. Il dit que l'équipe de DP aurait été auparavant "beaucoup plus antimusulmans et sionistes qu'aujourd'hui". Il trouve le site "très drôle" et "assez pertinent", et l'oppose au magazine L'Incorrect. DP lui rappelle l'esprit de Hara-Kiri et de Charlie Hebdo à l'époque du Professeur Choron (Georges Bernier, mort en 2005).[7] Il a aussi dit lors de la réunion publique du 19 janvier 2019 à Rungis regarder le site et en apprécier le "politiquement incorrect" de temps en temps.

Henry de Lesquen et Démocratie Participative[modifier]

Dans sa neuvième FAQ, Henry de Lesquen qualifie Démocratie Participative de "caricatural" et précise que "ce n'est pas la ligne que nous [Radio Athéna] défendons", mais trouve tout de même le site "amusant" et rappelle sa maxime "pas d'ennemis à droite".[8]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]